Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

La vente d’Alstom : un «scandale d’État»

Selon Jean-Michel Quatrepoint, journaliste et économiste, qui révèle que le gouvernement a délibérément confié à un groupe américain l'avenir de l'ensemble de notre filière nucléaire. Vendredi 19 décembre, dans un complet silence médiatique, les actionnaires d'Alstom ont approuvé à la quasi-unanimité le passage sous pavillon américain du pôle énergie du fleuron industriel. 70% des activités d'Alstom sont donc vendues au conglomérat General Electric (GE). Il déclare au Figarovox :

"Le protocole d'accord approuvé par Emmanuel Macron en novembre et voté par l'assemblée générale d'Alstom, le 19 décembre, est proprement hallucinant! tant il fait la part belle à Général Electric et ne correspond pas à ce qui avait été négocié et présenté au printemps dernier.

Au-delà des éléments de langage des communicants et de la défense de Patrick Kron, il s'agit, bel et bien de la vente – oserais-je dire, pour un plat de lentilles – d'un des derniers et des plus beaux fleurons de l'industrie française à General Electric.

Pour comprendre les enjeux, il faut rappeler quelques faits. Le marché mondial de la production d'électricité, des turbines, est dominé par quatre entreprises: Siemens, Mitsubishi, General Electric et Alstom. Le groupe français détient 20 % du parc mondial des turbines à vapeur. Il est numéro un pour les centrales à charbon et hydrauliques. Alstom Grid, spécialisé dans le transport de l'électricité, est également un des leaders mondiaux. Mais c'est dans le nucléaire qu'Alstom était devenu un acteur incontournable. Avec 178 turbines installées, il couvre 30 % du parc nucléaire mondial. Ses nouvelles turbines, Arabelle sont considérées comme les plus fiables du monde et assurent 60 ans de cycle de vie aux centrales nucléaires. Arabelle équipe les futurs EPR. Mais Alstom a également des contrats avec Rosatom en Russie et avec la Chine pour la livraison de quatre turbines de 1000 MW. Alstom, faut-il le rappeler, assure la maintenance de l'îlot nucléaire des 58 centrales françaises.

C'est désormais le groupe américain qui décidera à qui et comment vendre ces turbines. C'est lui aussi qui aura le dernier mot sur la maintenance de nos centrales sur le sol français… Nous avons donc délibérément confié à un groupe américain l'avenir de l'ensemble de notre filière nucléaire. […]

En outre, on a également oublié de dire qu'il donne à GE le monopole de la fourniture de turbines de l'ensemble de notre flotte de guerre. D'ores et déjà, le groupe américain fournit près de la moitié des turbines à vapeur de notre marine, à travers sa filiale Thermodyn du Creusot. Alstom produit le reste, notamment les turbines du Charles de Gaulle et de nos quatre sous-marins lanceurs d'engins. Demain, GE va donc avoir le monopole des livraisons pour la marine française. […]"

Partager cet article

20 commentaires

  1. On rappellera que la manoeuvre de mainmise sur Alstom était dirigée par Clara Gaymard, fille du professeur Lejeune, patronne de GE en France…

  2. L’UMP est partie prenante et approuve cela : l’épouse de M. GAYMARD, nouveau conseiller et membre de l’équipe SARKOZY a été l’une des dirigeantes européennes de General Electric.

  3. Livrés pieds et poings liés à l’ennemi ! Et c’est la même chose avec nos terres agricoles de la Brie (Entre autres), les plus sublimes d’Europe, actuellement bétonnées par l’Oncle Sam-Disney dans l’indifférence générale. Lorsqu’ils tiendront la filière alimentaire, nous serons colonisés !

  4. A titre personnel je dirais que c’est une illustration du déclin industriel de la France. Mon père, aujourd’hui décèdé à été employé à l’Alsthom de Belfort entre 1949 et 1983, d’abord comme dessinateur industriel, puis comme ingénieur au département des turbines à gaz de l’entreprise. Comme ma famille est d’origine sarroise il a eu d’excellentes connaissances en langues, allemand et anglais et a à ce titre participé à des négociations commerciales de l’entreprise dans les années 60 et 70. À l’époque toute la stratégie du groupe dont il avait un aperçu consistait à défendre Alsthom contre la concurrence précisément de Général Electric aux Etats-Unis et de Siemens en Allemagne. A Belfort Alsthom était le premier employeur industriel devant Bull, société informatique qui avait repris les locaux de l’ancienne usine textile D-M-C fermée dans les années 60, Bull ayant elle même fait faillite au début des années 80. Alsthom à Belfort était également au centre de toute une vie associative et ouvrière. Quand je vois qu’aujourd’hui Alsthom est dégradé au simple rang de succursale de son principal concurrent Général Electric, avec lequel elle luttait autrefois à armes égales, je me dit que l’actuel gouvernement trahit l’engagement, les sacrifices et le travail des générations d’ouvriers et d’employés précédentes.

  5. Le fait que Mme Gaymard soit la fille du P Lejeune n’a pas grand chose à voir dans le scandale, la décision ne lui incombait pas directement même si elle la partage.

  6. TRAHISON!

  7. A J de P
    Sans oublier que Sarkozy a comme demi-frère Olivier Sarkozy dont le 2nd père n’est que Frank G. Wisner, un diplomate haut placé à la CIA. Cet Olivier est un des dirigeants du groupe Carlyle (parmi les actionnaires importants de ce groupe : la famille Bush et Ben Laden).
    Amusant de voir le nombre de gens à l’UMP prêts à soutenir à nouveau Sarkozy ! Un homme qui ne voue lui aussi sa fidélité qu’à un seul pays ! Et ce n’est pas la France !
    https://www.youtube.com/watch?v=C01n-2P1JWo

  8. N.S. travaille pour les U.S. c’est clair, c’est le deal.

  9. Je pense plutôt qu’Alstom gère la maintenance de l’îlot conventionnel des tranches nucléaires. Et cette maintenance est vraisemblablement gérée par Alstom (en tant que maître d’ouvrage) mais sous-traitée à des prestataires.

  10. Il est loin le temps où le CEMA declarait devant l’Assemblée Nationale « nos missiles peuvent atteindre aussi bien le territoire US que le territoire russe… »

  11. « La vente d’Alstom : un «scandale d’État» »
    Alsthomson ?
    Le vieux JUPPÉ, l’homme de la ville aux dix mosquées serait-il de retour ?

  12. @ marcantoine
    Je n’avais pas mentionné la filiation de Mme GAYMARD, qui n’a rien à voir avec cette affaire, strictement rien à voir, mais le fait qu’elle est l’épouse d’un conseiller de N. SARKOZY et qu’elle s’est très clairement et publiquement prononcée pour le rachat de notre industrie nucléaire par les Américains. Et que comme par hasard, l’UMP se tait.
    C’est là un exemple de la société de connivence, qui fait que l’interpénétration des élites politiques et financières transforme la démocratie et la souveraineté populaire en coquille vide : la finance et l’argent se sont substituées aux peuples, et les partis institutionnels sont au service de grands lobbys ou d’intérêts privés ou de réseaux de pouvoir incontrôlés par le politique.
    Nous sommes en ploutocratie, ce qui est la caricature d’un gouvernement aristocratique : ce ne sont pas les meilleurs qui gouvernent, mais quelques minorités utilisant les Etats pour occuper l’Etat.
    Il est dommage cependant que la fille du Pr Lejeune ne connaisse pas mieux la Doctrine Sociale de l’Eglise.

  13. tous les responsables de cet acte méritent la cour martiale.

  14. Haute trahison !

  15. Pour François Hollande, sa clique et la haute-finance dont il est l’ami, la France est à l’encan.
    Tout est à vendre au plus offrant : l’aéroport de Blagnac, la filière nucléaire d’Alstom, les bébés, les ventres des mères porteuses : Pierre Bergé qui a financé sa campagne et lui a ordonné le mariage homosexuel quel qu’en soit le prix, a dit : « Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? »
    Notre Macron-Rotschild vend donc les bijoux de famille…
    François Hollande mettrait la France sur le Bon Coin s’il pouvait pour se cramponner à l’Élysée comme il l’a si bien dit.

  16. Les Francais ont le droit naturel et le devoir politique de refuser tout accord ,traité,vente faites par des traitres .
    Les rois pendant haut et court les escrocs et autres pourris qui volaient le Royaume et trahissait les interets de la Nation et du Peuple .
    Meme sans roi, nous devons en faire autant : dénoncer puis faire annuler tout ce qui trahit la France et son Peuple .
    Pour se faire nous devons d’abord imposer un gouvernement pour les interets nationaux et durement sanctionner les traitres .

  17. de 1940 à 1945 les allemands avaient été plus discrets avec les biens industriels français …

  18. C’est de la Haute Trahison et c’est parfaitement conforme aux volontés des traitres qui nous gouvernent !

  19. Haute trahison
    Et je pèse mes mots
    Honnêtement, je voudrais qu’on me rassure mais après ça je ne vois plus aucune possibilité de remonter la pente
    c’était la seule qui nous restait.
    N’est ce n’ose un acte anti constitutionnel au regard de l’indépendance du pays ?

  20. Honnêtement, je suis sidéré.
    Je pensais naïvement m’être habitué à tout.
    Mais là.
    C’est gravissime.
    Aux conséquences incommensurables et irrécupérables.
    Il n’y a pas des pétition ?
    Une levée de bouclier ?
    Ai-je raté quelque chose ?

Publier une réponse