Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La TVA sociale est-elle une bonne idée ?

Non, selon l’économiste Jacques Bichot, qui propose une autre piste, "à condition de quitter la pensée unique qui voit dans les cotisations sociales une sorte d’impôt" :

"Supposons que les ménages soient mis en situation d’acheter leur assurance sociale : tout changerait. Plus de cotisations patronales : tout serait versé aux salariés, charge à eux de payer leur couverture et le cas échéant celle de leur famille. […] L’offre de travail augmenterait de façon significative, la société en étant venue à mettre en pratique ce que disait l’apôtre Paul : «celui qui ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas» (traduisez : qu’il se contente d’une couverture maladie minimale et d’une retraite à l’avenant). […]

On voit quel est l’enjeu de la conception que se font nos dirigeants de la Sécurité sociale. S’ils en ont une conception étatique, avec un financement assimilable à de l’impôt, toute croissance de la protection sociale fera grossir le coin fiscal et pèsera sur la croissance et l’emploi. Si au contraire ils sortent de la pensée unique et comprennent que l’on peut transformer les cotisations sociales en de véritables achats des services d’assurances sociales, nous aurons une chance de sortir de la croissance molle et du sous-emploi. […]

Telle serait la rupture, la vraie, avec les errements de plusieurs décennies. Reste à savoir si Nicolas Sarkozy veut réellement conduire la France sur la voie du changement, ou si, comme le Guépard de Tomasi de Lampedusa, il pense en son for intérieur qu’il faut que tout change pour que rien ne change."

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services