Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

La Turquie ordonne à l’UE

La procédure d'intimidation est classique :

Uetur "Nous espérons que nous pourrons tenir de plus en plus de réunions au cours de la période où la Suède assume la présidence de l'UE et nous espérons que l'engagement de la Turquie pour faire partie de l'UE renforcera le processus lors du prochain sommet prévu en décembre", a affirmé le ministre turc pour l'UE Egemen Bagis à l'issue de son entretien avec le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt.

Ils ont discuté des négociations sur l'adhésion de la Turquie à l'UE et des futures réformes politiques en Turquie.

"Un grand nombre de réformes démocratiques ont été mises en oeuvre en Turquie. Ce pays est aussi un pays partenaire clé pour la stabilité dans la région", a souligné M. Bildt.

"Toutefois, il est important que la Turquie continue à mettre en oeuvre des réformes pour s'accorder avec les règlements de l'UE. La Turquie doit mettre en oeuvre intégralement le protocole d'Ankara", a ajouté M. Bildt".

Partager cet article

2 commentaires

  1. L’UE a-t-elle perdu de vue qu’elle doit exiger (sans transiger) que la Turquie reconnaisse Chypre, c’est bien le moins puisque Chypre est déjà, depuis plusieurs années, membre de l’U.E.

  2. Aprés les Roms…les Turcs,l’islamisation sera plus violente.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services