Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Turquie

La Turquie descend un avion russe envoyé contre l’Etat islamique

Elle est belle l'entente locale

"L'aviation turque a abattu aujourd'hui un avion militaire qui avait violé son espace aérien près de sa frontière avec la Syrie, ont rapporté les chaînes d'information NTV et CNN-Türk citant des sources militaires turques. Quelques instants plus tard, la Russie et la Turquie ont confirmé qu'il s'agissait d'un appareil russe".

Partager cet article

17 commentaires

  1. Complément d’information (dont vidéo) ici
    http://www.bvoltaire.fr/videos/la-turquie-abat-pres-de-sa-frontiere-avec-la-syrie-un-avion-militaire,221544
    Les commentaires sont intéressants.

  2. La Russie a plusieurs choix pour atteindre les objectifs militaires de DAECH :
    – Survoler la Grèce (allié traditionnel de la Russie : orthodoxe)
    – Survoler l’Arménie, la Géorgie et l’Irak
    – Mettre en demeure la Turquie de lui laisser l’accès libre pour le survol de ses avions…
    Les Turcs comme les Saoudiens, les Qataris et les autres Etats du Golfe Persique sont du côté de Daech et font croire qu’ils sont avec la coalition anti-Etat islamique.

  3. Selon les lois internationales il est formellement interdit de survoler un territoire étranger sans son autorisation !
    A remarquer que la France, les USA, Israël, survolèrent la Syrie enfreignant ces règles élémentaires internationales. Il n’y a que la Russie qui y est autorisé.
    L’excuse Daesh permet en ce moment de venir en Syrie. Mais on s’aperçoit que les bombardements effectués sont « bidons » et ont pour objectif de détruire toutes les infrastructures de ce pays.

  4. ils essayent de provoquer la 3eme guerre mondiale ce n est pas un accident ni un hasard , il y en aura encore pour harceler les russes dans les prochains mois car nous sommes en plein dans le calendrier de guerre des illuminatis et autres franmacs

  5. L’autre raison est que les États-Unis veulent maintenant créer le Kurdistan à cheval sur la Turquie, la Syrie et quelques territoires sous l’emprise de Daesh

  6. La Turquie étant membre de l’OTAN … elle a certainement obtenue le feu vert des Etats Unis … Dont le « rôle » contre Daech est aussi trouble que celui de la Turquie .

  7. C’est sûr, les Russes bombardent les camions-citernes utilisés par l’EI pour se financer et qui se rendent en Turquie.
    https://francais.rt.com/international/10640-syrie-frappes-russes-intensifiees
    La Turquie voit un fructueux marché se tarir si ces bombardements continuent. En outre, elle entend conserver, près de ses frontières, une zone sécurisée, côté syrien, pour les djihadistes.
    La Turquie faisant partie de l’Otan, l’ordre de descendre l’avion russe n’a pu se faire sans avoir l’aval au moins tacite d’Obama qui doit voir d’un très mauvais œil la coopération entre les aviations et marines russes et françaises. La France étant dans l’Otan, elle ne peut agir avec les Russes.
    C’est pour cela que de Gaulle avait quitté le commandement militaire intégré de l’Otan.
    En attendant, je plains les aviateurs russes tombés aux mains des djihadistes.

  8. Allo Rome ? Est-ce que la troisième guerre mondiale c’est maintenant ?
    http://cril17.info/2015/11/24/allo-rome-est-ce-que-cest-la-troisieme-eme-guerre-mondiale-cest-maintenant/

  9. Comme les États-uniens, Erdogan se sent partout chez lui quand il est chez les autres (Syrie, Strasbourg…).

  10. Poutine essaye tant bien que mal d’éviter la WW3 depuis le torpillage du Koursk. Erdogan avec son palais voudrait être le nouveau Sultan du Moyen-Orient à la manière des Saoud.
    Mais il ne reste plus beaucoup de choix à la Russie: juste d’abattre sur ordre de Bachar tout avion de l’OTAN qui survole illégalement l’espace aérien syrien sans approbation préalable de la Syrie en infraction formelle donc au droit international ! Ou alors… ce grignotage de l’OTAN leur sera fatal, les attentats du 13/11 justifiant son nouvel élan.
    Si on regarde le visage de Poutine, il n’est pas défait mais attristé de ce qui va arriver et il le sait en essayant juste de gagner du temps en espérant user le potentiel militaire de l’OTAN…

  11. Je doute qu’Ankara ait osé abattre un avion russe sans l’aval d’Obama… ou alors (mais l’un n’exclut pas l’autre), Erdogan chercherait à mettre la Russie en difficulté pour sauver ses amis djihadistes !
    En tout cas, l’avion est tombé en Syrie, la Russie nie avoir survolé la Turquie… Il est possible qu’elle l’ait tout de même fait, l’avion peut avoir traversé la frontière après avoir été touché, mais Erdogan est un tel hypocrite que la version turque, je ne la crois pas de facto !

  12. @ nemo
    Très bonne remarque, non seulement les USA ont donné le feu vert, mais ce sont peut-être même les commanditaires de cette provocation…
    On voit de plus en plus clairement quels sont les amis et les ennemis de la France profonde.

  13. Des tirs de sommation auraient pu être faits, si vraiment l’avion survolait la Turquie… C’est une provocation, c’est tout ! On chercherait à pousser Poutine à la faute, on ne procéderait pas autrement !

  14. Et si le donneur d’ordre d’abattre l’avion russe était un colonel turc ?

  15. @00
    Bien vu.
    Erdogan, musulman fanatique, n ‘ a aucune limite.
    Sa prestation scandaleuse à Strasbourg démontre qu ‘ il a reçu carte blanche pour provoquer les Européens et les,Chrétiens en échange de vils services.
    Il est tellement stupide et fanatiques qu ‘ il est capable de croire les promesses qui lui ont été faites, à savoir la transformation de l ‘ Europe en colonie ottomane musulmane.
    Mais là il rêve.

  16. @ CVV,
    Vous avez bien compris le dilemme devant lequel WWP se trouve placé; la destruction de deux avions, l’un civil et l’autre militaire, sonnent comme deux echecs.
    Il est allé en Syrie à la dernière extremité parceque le gouvernement syrien menacait de s’effondrer avec les consequences qu’on imagine « vous rendez-vous compte de ce que vous avez fait… ? » malgré tout ses efforts il risque de ne pouvoir arreter l’escalade.
    Les evenements que nous vivons illustrent dramatiquement l’extrême difficulté de communication entre des gens -les russes- fonctionnant essentiellement sur la logique et la raison et, d’autre part, des fanatiques largement inaccessibles à la raison et il s’en trouve egalement de l’autre côté de l’atlantique; les reactions de ces derniers sont particulièrement imprevisibles, nous venons d’en avoir la demonstration.

Publier une réponse