Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

La tristesse ne touche pas que les fidèles attachés à la forme extraordinaire

La tristesse ne touche pas que les fidèles attachés à la forme extraordinaire

De nombreux fidèles de la forme ordinaire expriment leur incompréhension suite au texte du pape. C’est visible sur les réseaux sociaux ainsi que dans les témoignages reçus par des prêtres célébrant selon le missel de 1962. Interrogé dans Famille chrétienne, le père abbé de Fontgombault le constate également :

Comprenez-vous la tristesse et le choc de beaucoup de fidèles attachés à la forme extraordinaire ? Que dire à tous ceux qui se sentent victimes d’une injustice profonde ?

Oui, je les comprends et je les rejoins. Depuis la parution du Motu Proprio Traditionis custodes, beaucoup se tournent vers les monastères en attendant une parole d’apaisement. Je dois même avouer que la tristesse ne touche pas que les fidèles attachés à la forme extraordinaire. Beaucoup dans l’Église manifestent une réelle tristesse et incompréhension devant un texte rude et sévère.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services