Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La travail dominical sera voté aujourd’hui

D Les députés doivent voter aujourd'hui la proposition de loi sur le travail du dimanche. La CFTC a dénoncé un "catalogue de promesses non-tenues" pour encadrer le travail du dimanche. "Les salariés travaillant le dimanche seront payés double" figure parmi ces "promesses". Le syndicat estime au contraire que le travail dominical revient à "travailler plus sans gagner plus". La proposition de loi autorise sous des régimes différents le travail dominical dans les communes touristiques et les grandes zones commerciales de Paris, Lille et Marseille. Dans les communes touristiques, la proposition de loi ne prévoit aucune contrepartie obligatoire au travail le dimanche (repos compensateur, majoration de salaires). Selon la CFTC :

"La mise en application de la proposition de loi Mallié ferait disparaître de très nombreux commerces de proximité et des dizaines de milliers d'emplois".

La gauche est opposée à ce texte. Mais quelques députés UMP également. Nous noterons avec attention ceux qui auront eu le courage de refuser ce texte, ceux qui se seront abstenus et ceux qui auront voté oui.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Dans le cas du travail dominical on ne peut que choisir : soit on est pour la destructuration de la civilisation chrétienne et, partant, de la famille, et l’on participe ainsi au bradage mondialisé de l’humanité, soit on est contre.
    Mais il est plus que clair que l’on ne peut prétendre défendre et/ ou repésenter la chrétienté en s’abstenant . Rappelons-nous les paroles récentes du Saint-Père sur la valeur de tels compromis portant sur l’essence même de la Foi.
    Le fait que ce projet émane d’un député (Maillé)issu tout droit de la plus grande zone commerciale de France en disait long à l’avance sur l’humanité contenue dans cette funeste proposition.
    Il semble hélas qu’ à l’aide du choix d’un mois de vacances aidant, pour réaliser ce forfait en lousdé, les dés soient jetés.
    Faut-il s’étonner qu’une “majorité” qui est nécessairement vaincue et démasquée par la réalité des faits se comporte de manière aussi pitoyable pour s’accrocher coûte que coûte au pouvoir ?
    Mais après tout nous savons que le Christ avait été trahi par l’un des apôtres pour infiniment moins que cela, une poignées de deniers, alors qu’ici, on est assuré que le pactole est infiment plus juteux.
    Espérons pour les malheureux Ponce Pilate de rigueur qu’ils se convcertiront un jour, avant qu’ils ne leur soit demandé compte dans l’au-delà de cette authentique trahison.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services