Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La Terre de France vendue à la Chine

Et sans publicité ni grand discours du gouvernement… : 

"Pourquoi les Chinois achètent-ils nos terres ? L'interrogation s'étalait à la une de l'édition numérique du Journal de Montréal, le 27 janvier dernier. Le même titre pourrait être utilisé dans l'Indre. Alors qu'ils sont plutôt annoncés du côté de la zone économique d'Ozans, des Chinois se lancent en effet dans l'achat de terres agricoles en Sud-Berry.
L'offensive est visiblement importante puisque 1.500 hectares auraient déjà été acquis, à Clion, Châtillon et Vendœuvres, notamment. Ils arrivent. Et lorgneraient dorénavant avec insistance vers la Champagne berrichonne. Le mouvement a été lancé voilà un an. Propriétaire d'une exploitation installée au « Grand Mée », sur le territoire de la commune de Clion, Ronald Ammerlaan a été approché par un agent immobilier. Ce ressortissant néerlandais désormais installé dans la Sarthe, avait eu plusieurs autres acheteurs potentiels. A chaque fois, la transaction s'était opposée au veto des banques. Moins de problème avec la société Hongyang de Hongkong : ses émissaires sont arrivés avec la puissance d'un groupe qui pèserait des milliers d'emplois dans l'empire du Milieu. « Ils n'étaient intéressés que par les terres. La discussion a été serrée. » La transaction était finalement signée, fin septembre.

Le cap des 5.000 hectares ?

Plus d'une centaine d'hectares à Clion. Autant à Châtillon. Un millier à Vendœuvres. Une quatrième exploitation serait tombée dans l'escarcelle. Le cap des 5.000 hectares est envisagé. Les Chinois proposeraient 10.000 à 12.000 € l'hectare, soit nettement plus que les tarifs pratiqués dans l'Indre. Ronald Ammerlaan tempère : « Je n'ai pas touché ça. » N'empêche, de telles acquisitions inquiètent le monde agricole indrien qui n'a visiblement rien vu venir.
Interrogés, les responsables départementaux de la Société d'aménagement foncier et d'établissement rural (Safer), acteur normalement incontournable en matière de foncier agricole, ne cachent pas leur ignorance. Ils évoquent une raison réglementaire : « Jusqu'au 31 décembre dernier, les cessions sous forme de part de sociétés échappaient à notre contrôle. Ce ne sera plus possible puisque les textes législatifs viennent de changer. » En attendant, ce qui est acheté est acheté. Et la question mérite aujourd'hui d'être posée : où s'arrêtera l'appétit agricole des Chinois ?"

Partager cet article

2 commentaires

  1. Encore une menace de l ‘Europe occidentale, une menace sous-estimée.

  2. Je viens de voir l’avant première de ce documentaire. C’est lamentable.
    PB se sert de la photo de M.Flament pour nous attirer et laisser croire qu’il aura un regard objectif. Bien au contraire, c’est un deferlement de propagande FLN et gauchiste. Tout est vicieux.
    Au milieu de films d’époque sont glissés des séquences de films FLN tournés après les évènements, ainsi que des extraits de tous les films gauchistes dont on nous a abreuvé depuis 50 ans. Ce n’est que tortures (par les français, bien sur)dans le style hollywoodien le plus minable. Les mutilations de FLN sont montrées, mais il faut etre au courant pour savoir quels en sont les auteurs… Et bien sur, on ne voit pas la photo de la victime française la plus emblématique de l’attentat du Milk Bar: la petite Claude Giraud
    Le summum es atteint avec les commentaires de Si Azzedine qui laisse entendre qu’il est le vainqueur de Bigeard!!!
    J’en reste là, tant tout à redire.
    Je suis sorti écoeuré, bien avant la fin du film.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services