Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La taxe du jour en anglais dans le texte “exit tax”

Elle n'en est qu'au stade de la proposition :

"François Baroin propose de créer une "exit tax" qui consisterait à "taxer les Français qui s'expatrient pour des raisons fiscales (…) Les ménages qui quittent la France pour des raisons professionnelles ne seraient pas concernés." signale Le Figaro. Mais la France a été condamnée par la justice européenne en 2004 pour une taxe de ce genre".

Mais voilà, elle a déjà été condamnée en 2004 par la Cour de justice des communautés européennes.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Des centaines d’heures d’inquisition en perspective pour déterminer si votre émigration est dûe à la fiscalité ou à la profession.
    Et si c’est les deux, comment on fait ?

  2. Plus de hausses d’impôts mais des taxes.
    Faisons comme un ancien TZAR; Taxe sur le port de la BARBE.
    Humour !

  3. ça c’est vraiment gravissime
    ça
    C’EST LE RIDEAU DE FER

  4. Exit est un mot latin.

  5. Je propose un système beaucoup plus simple : on entoure la France d’un mur, on met un champ de mines devant, un mirador tous les cent mètres, et un type dessus qui tire à vue sur tous ceux qui essaient de sortir.
    J’ai l’air de blaguer, mais on croise, sur les blogs, des tripotées de types qui réclament les peines financières les plus lourdes pour les Français qui auraient l’outrecuidance de vouloir quitter le pays, voire la déchéance de nationalité.
    Autrement dit, il y a beaucoup de gens, en France, qui rêvent de vivre en Union soviétique.

  6. Liberté de circuler. Les clandestins ont le droit de venir des 4 coins du monde sans aucune ressource et d’y bénéficier de tout un panel de prestations, les ménages aisés sont libres de partir avec leur fortune et d’aller voir ailleurs si on y oppresse autant les citoyens encore conscients de leurs droits.

  7. Mince ! je voulais habiter au Vatican !

  8. A l’attention de Robert Marchenoir
    “Autrement dit, il y a beaucoup de gens, en France, qui rêvent de vivre en Union soviétique.”
    Ces gens qui rêvent souhaitent l’Union Soviétique pour les autres, mais évidemment pas pour eux (appartement communautaire: non merci; goulag: très peu pour moi, …) Évidemment.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services