Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

La suite de la loi Taubira se passe aux Pays-Bas

L'interdiction
de l'association pédophile "Martijn" vient d'être annulée par une cour
d'appel néerlandaise au nom de la liberté d'expression
. Les Pays-Bas ont
pourtant ratifié un traité européen sur la protection de l'enfance qui
interdit la promotion de la pédophilie. Don Fortunato di Noto, fondateur de l’association « Meter », en première ligne dans la lutte contre la pédophilie, déclare :

«Aux Pays-Bas, le parti
pédophile néerlandais a été démantelé il y a quelques années, alors
qu'il avait recueilli six mille signatures dans la population
néerlandaise. Si c'est vrai, et c'est vrai, que la maltraitance des
enfants est un phénomène défini comme un crime contre l'humanité, je ne
pense pas qu'on puisse justifier le fait que certains adultes peuvent
encourager la pédophilie envers les enfants. »

Q. Les
juges ont également estimé que la société néerlandaise est suffisamment
solide pour faire face aux déclarations indésirables, que l’on peut
soumettre à une société toute sorte de déclaration, car elle aurait des
anticorps. Une conception en dehors de toute logique ?

«
Je me demande une chose: si je commence à créer un site raciste où je
promeus le racisme, vous pensez que mes déclarations ne m’enverraient
pas, si les conditions sont requises, en prison ? L'anticorps n'est pas
le fait d'avoir dans la société la possibilité de réagir à ce genre de
mentalité. Le problème, c'est qu’il existe cette mentalité. Nous parlons
de choses qui sont vraiment au-delà de toute logique et de normalité.
Nous parlons d'une «promotion culturelle» qui va frapper les enfants de 0
à 12 ans, parce que le pédophile veut des enfants de 0 à 12 ans. Vous
devriez lire les échanges sur les forum pédophiles Les pédophiles
doivent comprendre qu’il sont dérangés et qu’ils le sont de plus en plus
en pensant que la pédophilie est un bien-être pour les enfants. »

Partager cet article

4 commentaires

  1. Rappelons les propos du sénateur Jean Pierre Michel : “Ce qui est juste, c’est ce que dit la loi. Voilà, c’est tout. Et la loi ne se réfère pas à un ordre naturel. Elle se réfère à un rapport de force à un moment donné. Et point final. C’est le point de vue marxiste de loi”… Il est certain que les enfants ne risquent pas d’être gagnants dans le rapport de force.

  2. On a commencé à retirer l’homosexualité de la liste des troubles de la personnalité, il est certain que la pédophilie le sera aussi.

  3. Le parti qui n’a jamais eu plus de 3 membres dans ses rangs aurait eu 6000 signatures en sa faveur ? Cela m’étonnerait franchement !
    D’où vient ce chiffre ?
    D’après mes renseignements, pour avoir le droit de se présenter aux élections, un parti néerlandais doit recueillir seulement 50 (cinquante) signatures de “témoin de moralité” au casier judiciaire vierge.
    Ce parti n’a pas été capable d’en recueillir seulement 5 puisque la liste est publique. Et bien entendu, il ne s’est pas présenté à une seule élection, même locale.
    La seule pétition qui a eu du succès en rapport avec ce parti, c’était pour en exiger la dissolution, déjà refusée par les autorités de l’époque. Sa dissolution a été rendue automatique deux ans plus tard par manque d’activités officielles.
    Concernant l’association pédophile Martijn, il y a eu une pétition de 65 000 signatures pour demander sa dissolution.
    Je pense qu’il faudrait arrêter d’essayer de faire croire que le peuple néerlandais accepterait aussi facilement la légalisation de la pédophilie. L’époque où ce peuple se laissait dicter sa morale par l’état narco-partitocratique est terminé, cela depuis exactement le 6 mai 2002. Il est envisageable de penser qu’aujourd’hui, ce peuple néerlandais n’accepterait peut-être même plus qu’on lui impose la dénaturation du mariage alors qu’il n’y avait eu ancun débat (comme s’en ventait dernièrement une journaliste gauchiste, correspondante en France) à cette époque, en 2000/2001.
    En conséquence, et jusqu’à preuve du contraire, j’affirme que ce Don Fortunato di Noto ment lorsqu’il parle de “6000 signatures” en faveur du parti pédophile.

  4. Renseignements pris, il ne s’agit pas de 50 signatures mais 30 pour chacune des provinces.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services