Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

La statue du Christ de Rio profanée

Eh oui, qui sème le vent, récolte la tempête : la campagne mensongère et calomnieuse menée contre l'Église n'est sûrement pas pour rien dans cet acte de vandalisme.

Partager cet article

4 commentaires

  1. des vandales du même tabac, mais en complet veston très chic parisien ont fait la même chose en mettant sur la page de couverture de l’Expansion le Christ de Rio arborant le drapeau français avec des marques et noms d’entreprises françaises!!
    On est moins coupable ??? Ce n’est pas une profanation ?
    Vous me direz que dans un pays où le président prend la défense de Polanski, voire sert de facteur pour le dit même Polanski on peut s’attendre à ce que plus rien ne vaille rien!!

  2. au Brésil,le christianisme est largement dominant,sous toutes les formes que ce soit (catholicisme, mais aussi sectes protestantes,et même traditions et cultes propulaires telle que l’Umbanda où Jésus est également trés respecté)
    Le Corcovado est le symbole du pays
    S’en prendre à ce symbole est donc particulièrement incroyable
    Personnellementje n’arrive pas à me l’expliquer
    A qui profite le crime?

  3. Le message des profanateurs est éloquent et nous renvoie directement à l’article de Mgr Cattenoz cité il y a peu sur le SB.
    Une profanation qui a le mérite d’être dépourvue ambiguité !

  4. Moi ce que je retiens cette semaine c’est ce formidable contraste entre un papa qui prend l’avion sans encombre pour se rendre ds cette magnifique île de Malte avec le sourire et d’un autre côté le ciel européen complètement paralysé… Ne serait-ce pas un signe du Seigneur après tant de calomnies et mensonges ?…

Publier une réponse