Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La sénatrice Rossignol fait connaissance avec le pays réel

Robert
Albarèdes, ancien maire PCF, écrit à la sénatrice PS Laurence Rossignol (ancienne de la LCR), qui a été agressée :

"Vous avez, le 14 juillet dernier, subi une agression que vous relatez dans Le Courrier picard.

À 14 heures, devant un distributeur, à Compiègne, un homme vous a
volé, en pleine rue et devant témoins, l’argent que vous veniez de
retirer. Vous l’avez vainement poursuivi, et vous avez déclaré en
déplorant le fait que personne ne vous ait aidée 
: « Le premier problème de l’insécurité, c’est la lâcheté collective. » Non, madame…

Le premier problème de l’insécurité, c’est votre politique
d’immigration massive légale et illégale depuis trente ans, et la “libre
passoire” instaurée, avec votre aval, par les accords de Schengen.

Le deuxième, c’est le laxisme politique et judiciaire de votre parti fusionné UMPS envers les voyous.

Le troisième, c’est votre ministre de l’Intérieur, petit matamore et
pantin articulé qui gesticule et ânonne autant qu’il est inefficace
(il
ne faut pas froisser votre nouvel électorat d’origine maghrébine et de
confession musulmane).

Le quatrième, c’est votre ministre supposée de la Justice dont le
laxisme n’a d’égal que l’ignorance historique et la haine de notre pays…

Le cinquième, c’est que dans cette propension à protéger les voyous,
si je m’attaque à l’un d’eux pour défendre une victime et que par
malchance, je lui occasionne de graves blessures, « votre justice » me
conduira en garde à vue et en prison où l’on me dénichera, à moi, simple
citoyen, une place que l’on ne trouve pas aux vrais voyous.

Chère madame Rossignol, vous venez donc de goûter, à l’instar de
millions de Français agressés (et souvent avec des conséquences bien
plus graves que celles que vous avez subies), aux joies du « vivre
ensemble » que vous prônez depuis des décennies et à celles de
l’insécurité que votre politique promeut en cajolant tous ceux qui
prennent notre pays pour une poubelle."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services