Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

La Saônia va attaquer la Suisse

C'est le scénario que l'armée suisse a mis en place pour un exercice : 

"Concrètement, l'armée a imaginé que la France, en complète déroute financière, s'est désintégrée en plusieurs entités régionales, sous l'effet de la crise, et l'une d'elle, baptisée "la Saônia" a décidé d'attaquer la Suisse, forcée ainsi de se défendre, selon le scenario retenu.

L'exercice, appelée Duplex-Barbara, est fondé sur une invasion de la "Saônia", soit le territoire du Jura français, à partir de trois points de passage, proches de Neuchâtel, Lausanne et Genève, selon une carte reproduite par le journal, qui a pu consulter les détails de l'opération.

Une organisation paramilitaire proche du gouvernement de la Saônia, et appelée BLD (Brigade Libre de Dijon) veut "venir chercher l'argent que la Suisse a volé à Saônia", selon l'exercice militaire et organise des attentats en Suisse".

voilà qui ne laisse pas indifférent.

Partager cet article

14 commentaires

  1. Voilà comment on est considérés par nos voisins depuis que nous sommes dirigés par des branques.
    Virons le flanby avant qu’il ne nous déclenche la guerre de quatorze.

  2. Après les dernières réformes en France l’armée suisse est maintenant plus nombreuse que l’armée française. Elle est aussi très bien équipée et la conscription existe toujours.
    Les Suisses n’ont vraiment pas grand chose à craindre de l’armée de François Hollande où on a presque autant de troupes opérationelles que de personnel de bureau, le tout tenant dans le stade de France au grand complet.

  3. “Concrètement, l’armée a imaginé que la France, en complète déroute financière, s’est désintégrée en plusieurs entités régionales… »
    La Suisse anticipe…avec une clairvoyance qui étonnera nos élues et notre gauche française sans pour cela surprendre le petit peuple !
    – déroute financière,on patauge déjà, voir la Société Générale et les autres…
    – désintégration…nous avons plus de 700 zones de banlieue…offshore…
    – escarmouches des Kalachnikovs dans les armureries clandestines via Marseille
    – formations…de nombreux candidats…s’entraînent…en Syrie…au Mali…en Irak…
    Duplex-Barbara…un exercice réaliste…que nos amis Suisse devraient exporter dans le cadre de l’Intelligence Economique… en vue de son exploitation…
    Des brigades libres en Europe auront bientôt besoin d’une formation Duplex-Barbara!
    « Qui veut la paix prépare la guerre »
    « Si vis pacem, para bellum » tiré de l’ouvrage « bellum Epitoma institutorum rei militaris » de Végèce, fonctionnaire romain… qui a bien connu les dérives de l’ armée romaine qui conduiront à la chute de l’empire d’Occident en 476.

  4. Il y a 40 ans, l’ennemi (jamais nommé) arrivait toujours de l’est et figurait sur les plans comme ‘rouge’. Autres temps, autres exercices!

  5. L’explosion de la France grâce au communautarisme imposé à la population devient maintenant une hypothèse de travail pour nos voisins, c’est dire si le mal est grave.

  6. Etrange mais peut-être prophétique. En 1814-1815, à la chute de l’Empire, l’Angleterre s’est opposée à l’explosion de la France en différents états indépendants (on s’est contenté de la ramener aux frontières de 1792). En 1870, on a enlevé l’Alsace-Moselle et en 1914, si le front s’était effondré sur la Marne, c’est sûrement ce qui se serait produit, l’explosion du pays par effondrement de la République “une et indivisible”. Qui sait si la crise des déficits et la stupide et sectaire politique de Hollande ne va pas finalement provoquer cette désintégration ?

  7. La réalité est toute autre, c’est la jalousie suisse qui se montre telle qu’elle est, car les reuchtis français sont de meilleurs qualité que les suisses. La guerre est donc gustative.
    Les Suisses ne gagneront pas malgré leur déploiement .

  8. La Suisse a un certain sens de l’humour !
    Sa marine va certainement pilonner la frontière française !
    Quant à l’armée française, vu son état, elle hantera les routes comme jadis à la recherche de ses chefs !

  9. J’ai du mal à suivre certains posts qui montrent la méconnaissance de l’armée française de la plupart des intervenants.
    Cette armée a montré ses qualités techniques et tactiques à plusieurs reprises lors de ces dernières interventions, certains pays dont la Suisse pourraient s’en inspirer.
    En revanche, cet outil ne mérite pas le gouvernement actuel, idem pour le précédent.
    Le cheval est un cheval de course mais les cavaliers ne sont capables de monter que des ânes ou des baudets.

  10. Le vent a tourné…le danger viendrait de l’ouest. Pourtant la désintégration de l’italie est aussi probable que celle de la France et elle est la porte d’entrée des ennemis du Sud.Les Suisses confits dans le dollar sont aveugles quand ils se croient bien tranquilles dans leurs paturages…La prochaine guerre commencera là où on s’y attendra le moins…ET AVEC DES MOYENS IMPRÉVUS…Les comptes en Suisse ce ne sontjamais que des traces magnétiques, du vent qu’une cyber attaque peut menacer,par exemple…

  11. Il se pourrait que les services secrets suisses projettent également de gaver de chocolat de luxe l’Etat-Major de la Saônia, afin de le rendre inopérant et qu’il soit obligé de se replier à Londres.

  12. En 1513, le 9 septembre , des troupes suisses dans la mouvance de l’empereur Maximilien, petit fils du Duc de Bourgogne, revendiquant ce territoire gagné par le roi de France à la mort de son grand père Charles le Téméraire…assiégaient Dijon.
    Les bourgeois de Dijon, et le peuple de Dijon, autour du curé de l’église Notre Dame de Dijon, organisèrent une procession autour des remparts de Dijon…et quelques heures seulement après les troupes suisses levèrent le siège.
    Cet anniversaire a été commémoré, comme tous les ans, il y a deux semaines à Dijon.
    Il reste au Musée de Dijon, une très grande et tès belle tapisserie du début de la Renaissance, autrefois exposée à l’eglise Notre Dame, qui raconte la libération de Dijon…de l’occupation suisse.
    Autre coïncidence, c’est aussi en septembre 1944 que la région de Dijon, par la jonction des armées du sud, de la Résistance, et celles venant de Normandie a été libérée de l’occupation nazie.

  13. Issue moi-même de la “Saônia”, j’avoue que nos chers voisins ne manquent pas d’humour!
    Je les salue, et leur dis : “Tout de bon”!!!

  14. Je voudrais rajouter ceci, depuis la “Saônia” : malgré mon amour de ma Patrie -et de ma région- , nous aurions certainement plus à gagner (je ne parle même pas de finances!, mais de tout le reste : intégrité, courage, valeurs…)d’être annexés par nos chers voisins que le contraire… 😉

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services