Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

La sacralité du corps humain

La sacralité du corps humain

Voici plus d’un demi-siècle, le pape Paul VI adressait à l’ensemble des catholiques l’encyclique Humanae Vitae. Pour l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, le moment est venu de réfléchir à nouveaux frais sur ce texte qui a été si mal reçu à sa sortie en 1968 et qui, aujourd’hui encore, fait l’objet de controverses douloureuses. Paru en janvier, Humanae Vitae: une prophétie fait, pour le moment, moins de bruit que l’ouvrage co-écrit par Benoît XVI et le cardinal Sarah, mais il n’en reste pas moins une défense et une promotion de l’enseignement traditionnel de l’Eglise. Qui plus est par un évêque qui fut médecin, et qui n’hésite pas à montrer que la PMA est une conséquence de cette mentalité contraceptive.

Avec la contraception artificielle, ce qui fut principalement perçu au départ était la libération des contraintes de la grossesse et de ses aléas. Avait-on réfléchi aux enjeux humains et éthiques que la « pilule » pouvait impliquer ? Le recul et l’expérience permettent aujourd’hui de dépasser les anciennes passions pour réaliser ce que cette encyclique avait de prophétique, dans une large vision qui allie la dimension écologique et la vérité anthropologique. Elle procure, en outre, à notre société désorientée, une compréhension plus profonde et enthousiasmante de l’union de l’homme et de la femme et de leur fécondité.

L’enseignement de l’Eglise, loin d’être dépassé ou ringard comme on le dit aujourd’hui, en reliant les choix humains à la bonté de Dieu, permet de retrouver la profondeur du don gratuit que doit être l’amour.

C’est bien ce don désintéressé dont parle le pape saint Jean-Paul II : ” Ce ne sont pas les [êtres] humains qui s’unissent entre eux, c’est Dieu qui les donne réciproquement l’un à l’autre.”

Il poursuit :

A la question de Caïn : “Suis-je le gardien de mon frère ? “, le Christ répond : “Oui, tu es le gardien, le gardien de la sacralisé, tu es le gardien de la dignité de l’homme, en toute femme et en tout homme. Tu es le gardien de la sacralité de son corps, elle doit demeurer pour toi objet de culte.”

Magnifique enseignement qui ne peut qu’élever notre humanité.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services