Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme / Nazisme

La Russie continue de purger son passé

Ktn Elle reconnaît officiellement que le massacre de Katyn a été perpétré par Staline :

"Pour la première fois vendredi, la Douma – le parlement russe – a reconnu que le massacre de 4 400 officiers polonais dans la forêt de Katyn, en avril 1940, a été ordonné par Joseph Staline lui-même. «Les informations, longtemps conservés dans des archives secrètes, ont non seulement révélé l'ampleur de cette horrible tragédie mais également montré que ce crime a été commis sur les ordres directs de Staline et d'autres dirigeants soviétiques», rapporte le texte adopté par les députés. Seuls les communistes ont voté contre cette résolution, qui intervient dix jours avant une visite officielle du président Dmitri Medvedev en Pologne, le 6 décembre.

«Il s'agit d'un bon pas et d'un signe important», s'est aussitôt félicité le président de la Diète polonaise, Gzegorz Schetyna."

La France reste un des dernier pays communistes à ne pas accepter la réalité de ce crime, vu le peu de cas qu'il y a été fait du film historique sorti l'année dernière et la demande du député Le Fur (mention "assez bien") de le diffuser sur France Télévision.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Bravo aux députés et dirigeants russes, notamment à ceux de Russie Unie, le parti de Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev qui ont exprimé leur compassion pour les victimes.
    La Russie regarde son passé avec courage.
    Notons le choix du vocabulaire : de la compassion pour les victimes mais pas de déclarations de repentance comme savent le faire si maladroitement les Français et hélas aussi certaines autorités catholiques;
    En Russie, on s’excuse, on pleure, on prie mais on ne s’autoflagelle pas et on ne crache pas sur son pays.

  2. Tout cela démontre une fois de plus que tout le monde intellectuel, culturel et universitaire français est encore sous la tutelle idéologique du communisme. Le temps s’est arrêté en 1945 pour beaucoup de monde…La France devrait avoir honte d’avoir encore son Parti Communiste, dont on sait qu’il fut l’un des plus staliniens d’Europe. Outre les communistes pur jus, il y a tous les idiots utiles, les bobos qui interprètent toute remise en cause du communisme comme un gage en faveur de la “réaction” et une tentative d’atténuation des crimes du nazisme. Il faudrait un nouveau Hercule pour nettoyer ces écuries d’Augias que sont l’éducation nationale (il faudrait plutôt dire: “la rééducation nationale”), le monde de la “kulture” et toutes les autres tribunes d’où trop de propagandistes se signalent en essayant de trouver encore des mérites à cette idéologies criminelle.

  3. La Russie purge son passé ?
    “Sous la présidence de Viktor Iouchtchenko, Kiev considérait que la famine, qu’il appelle Holodomor (“extermination par la faim”), avait été organisée pour exterminer précisément le peuple ukrainien. L’Ukraine a tenté d’en persuader la communauté internationale. Moscou est toujours hostile à une telle interprétation des faits. ”
    http://fr.rian.ru/ex_urss/20101127/187977809.html

  4. Il faut maintenant reconnaître que ce n’est plus seulement Staline qui a commis ce crime, mais que c’est au nom du communisme que ce crime a été commis.

  5. @ XAVIER
    La vraie repentance ne s’appliquerait pas à la Russie et à son peuple, mais au communisme : à son idéologie et au parti qui a oppressé et massacré son peuple et tous les peuples de l’Empire du mal, plus les peuples soumis, plus encore les peuples infestés par cette peste, dont ceux de Chine et d’Asie et tant d’autres encore.
    Le fait de ”coller” l’étiquette de coupables aux seuls Staline et son cercle proche absout le communisme.
    Est-ce que de ce vote suivra le déboulonnage des statues et icônes de Lénine qui souillent encore des centaines de milliers de lieux publics de l’ex empire soviétique ?
    Mais ce vote est un bon affichage, même s’il témoigne de l’ambiguïté et de la shizophrénie si typiques de la Russie post soviétique, toujours gouvernée par les ex kgébistes.
    Un peu comme si Hitler suicidé, on avait rebâti l’allemagne ”libre et démocratique” avec à sa tête les anciens dirigeants de la Gestapo, reconvertis et s’étant attribué les grands groupes industriels allemands comme propriété privée : c’est cela la r
    Russie actuelle.
    Ainsi en condamnant Staline, ces gens tentent de s’absoudre eux-mêmes et de faire oublier leur dictature douceâtre et leurs spoliations légalisées.
    Ce serait à l’Europe de leur faire comprendre cela, afin de les obliger à donner enfin la parole à la société russe.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services