Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Russie

La Russie affirme qu’un avion ukrainien se trouvait près de l’avion malaisien

Le général Andreï Kartapolov de l'Etat-major des forces russes vient de déclarer :

"On a observé la montée d'un avion ukrainien SU-25 en direction du Boeing malaisien qui se trouvait alors à une distance de 3 à 5 km. Le Su-25 peut atteindre une altitude de 10.000 mètres. Il dispose de missiles air-air qui peuvent tirer jusqu'à 12 km et garantissent la destruction d'un objectif jusqu'à 5 km".

Partager cet article

30 commentaires

  1. Un avion d’attaque au sol pour abattre un avion de ligne ? Ce serait un choix curieux, d’autant que les ukrainiens possèdent des chasseurs MiG 29 et SU 27.
    Maintenant si ce général Kartapolov dispose de photos ou d’enregistrements ou même de témoignages, alors qu’il les diffuse sans hésiter.
    Car les photos et vidéos d’un Lanceur de missiles BUK évoluant dans la région de Torez ou étant remorqué par la suite sur un camion avec un missile manquant, ont déjà été diffusées depuis vendredi sur la toile.
    Sans oublier les enregistrements des miliciens locaux et la revendication retirée par Igor Strelkov/Girkine diffusés le soir même de la tragédie.
    Et si les séparatistes avaient visé cet avion, si tant est qu’il ait existé, et qui se serait servi du Boeing 777 comme d’un bouclier, et que le vol MH 17 ait pris le missile qui ne lui était pas destiné ?
    Depuis le début de l’affaire c’est ce qui parait le plus plausible.

  2. Bobard du Kremlin: plus c’est gros, plus ça passe.

  3. décidément, dans le mot “bobard du Kremlin” il y a un relent de guerre froide qui a décidé de la “culpabilité” de Putin. Qui a détourné l’avion des routes suivies par les avions de ligne depuis des mois dans la région? Quant à un porte missile avec un missile en moins, croire qu’on ne peut pas mettre ceci en scène c’est être de la même naïveté que ceux qui n’ont pas cru au montage du bombardement chimique syrien.
    Même les américains hors système ne croient pas à la sincérité ni des Ukrainiens ni surtout de leur gouvernement.
    Et qu’avait à gagner la Russie dans cette affaire? A qui profiterait le crime si crime il y a eu? Ne voit-on pas un quotidien néerlandais appeler déjà à une intervention de l’OTAN dans la zone? Les seules paroles calmes et sérieuses sont celles de Poutine.
    Vouloir une guerre entre pays et peuples européens est le vrai crime en ces temps terribles que nous allons traverser.

  4. Merci à Olivier pour cette info qui autorise la question suivante :
    En résumé et si on fait la synthèse de toutes les informations accessibles sur la réinfosphère depuis le crash, la question pourrait être :
    est-ce que l’Ukraine aurait abattu l’avion par erreur, sur ordre venu d’Outre-Atlantique, alors que la cible aurait été l’avion de Poutine ?…
    Une telle question permettrait de comprendre ” le silence pesant de Moscou, comme dit le Figaro ! …” Mais cela ne devrait pas durer très longtemps ! …
    http://www.lefigaro.fr/international/2014/07/20/01003-20140720ARTFIG00148-le-pesant-silence-dukremlin.php
    PS, pour mémoire : que sait-on aujourd’hui des tueurs qui ont provoqué la tragédie de Maidan à Kiev ? …

  5. Ben voyons ! Ce supposé SU-25 n’aurait pas pu observer qu’il s’agissait d’un avion de ligne ?! Qu’il ne savait pas que le territoire ukrainien était survolé régulièrement par des avions de ligne se rendant à leur destination ?! Qu’il ne s’était pas aperçu que l’avion en question allait tout juste quitter le territoire ukrainien et qu’il ne représentait, en toutes hypothèses russo-farfelues, aucune menace ?! Il serait bon de ne pas relayer la collection d’intox que se balancent à la figure les divers protagonistes.
    L’urgence est de laisser les experts en parfaite neutralité rendre justice aux victimes de ce crime abominable.

  6. Tout cela montre qu’il y a bien manipulation de la part des Anglo-saxons et de leurs alliés otaniens.
    Cameron impose à la Russie de nouvelles sanctions (suspension de toutes licences de fourniture à la Russie d’armements) sans attendre les conclusions du rapport d’enquête :
    http://french.ruvr.ru/news/2014_07_21/Ukraine-Londres-impose-de-nouvelles-sanctions-contre-la-Russie-5442/
    Il me fait penser à Tony Blair et au sommet des Açores sur l’Irak (16 mars 2003) qui visait à faire avaliser l’usage de la force :
    “…Si Saddam Hussein refuse même maintenant de coopérer totalement avec l’ONU, il sera la cause des conséquences graves prévues dans la résolution 1441 et dans des résolutions antérieures…”
    Sauf que la Russie ce n’est pas l’Irak.
    http://www.voltairenet.org/article9337.html

  7. @Clément
    D’accord avec vous; il faut être particulèrement “tordu” pour imaginer Poutine décidant de faire abattre un avion de ligne avec pour conséquence de se mettre à dos le monde entier et perdre tous ses clients “matières premières”; par contre, les USA, eux, ont intérêt à casser l’Europe en deux en recréant un “rideau de Fer” pour, entre autres :
    – contrôler les approvisionnements en gaz et en pétrole de l’Europe,
    – continuer à imposer le paiement en dollars des matières premières,
    – justifier le maintien de bases militaires utiles pour contrôler les dirigeants européens.

  8. Le refus de plusieurs commentateurs de voir l’évidence est sidérante. Incapables d’imaginer la mise en cause du gouvernement de Moscou, incapables de comprendre que ce régime n’est pas sorti de ses habitudes de la guerre froide. Incapables de reconnaître que les partisans de Poutine aient pu commettre une des pires erreurs en terme d’action qu’il soit, desservant leur cause et tuant des Européens.

  9. Ce qui prouve que l’Union européenne, réceptacle des États-Unis sur le continent, possède deux porte-paroles :
    1°) Merkel, pour les questions économiques et financières.
    2°) Cameron pour les question militaires, ce qui est curieux quand on sait que le même Cameron, battu aux dernières élections européennes, annonçait, pour 2017, un référendum sur une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.
    La France n’a pas à se trouver embarquée dans une guerre contre la Russie.

  10. @ Colargol :
    Pourquoi un Su-25 plutôt qu’un Su-27 ou un MIG-29 ? Peut être qu’ils prennent ce qu’ils ont sous la main de disponible ?
    Il faut voir dans quel état sont les avions, combien sont utilisables.
    Par exemple, le Su-27 (surnom russe : “Zuravlik”, la grue / code OTAN : “Flanker”). Si j’en crois une fiche wikipedia, sur les 55 avions d’origine, il en resterait 9 d’opérationnels.
    Et lors de la prise de la base de Belbek, près de Sébastopol, les russes auraient saisi 45 MIG-29. 37 auraient été restitués, mais seraient inutilisables.
    Ceci dit, votre théorie comme quoi les insurgés visaient peut être le Su-25 (sous réserve qu’ils aient eu une batterie “Buk” au complet – minimum : 1 radar, 1 lanceur, 1 PC) et que le Su-25 a essayé d’échapper au missile en se servant du Boeing n’est pas sans rappeler le cas du vol Itavia IH870, un DC-9 qui a peut être été descendu par la chasse française à cause de MiG-23 lybiens, qui se collaient à l’avion pour échapper à une interception.

  11. décidément, dans le mot “bobard du Kremlin” il y a un relent de guerre froide qui a décidé de la “culpabilité” de Putin.
    Rédigé par : Clément | 21 juil 2014 17:34:25
    *****
    Troll russe détecté : c’est en russe et en anglais qu’on écrit Putin… pas en français. Vous feriez un bien mauvais agent du FSB, “Clément”. Les mensonges sur les commentaires des sites Web, ça c’est de votre niveau…

  12. @Jan-Pawel. Pour le cas du vol Itavia, les Crusaders du porte-avions Clémenceau ( puisqu’il s’agit d’eux) n’étaient pas dans la zone. Il faudrait regarder du côté de l’US Navy concernant cette affaire.
    Selon le ministère ukrainien de la défense dans un communiqué du 2 juin, 68 avions ont été remis en état depuis mars. Franchement ce serait bien le comble s’il n’y avait aucun intercepteur parmi eux.Alors le coup d’un avion SU-25, conçu pour l’appui au sol, qui serait utilisé pour abattre un avion de ligne c’est un peu énorme comme ficelle.
    D’autre part le système Buk ( SA 11 ou SA 17) n’a pas absolument besoin du poste de tir ni du poste radar de détection pour tirer ses missiles. Le lanceur chenillé peut le faire en mode dégradé avec son propre radar de poursuite, certes bien insuffisant pour identifier une cible, mais suffisant pour verrouiller le missile tiré sur sa cible.
    En clair on tire au jugé sur ce qu’on croit être un appareil ennemi et advienne que pourra.
    Les séparatistes voulaient abattre un avion militaire. Ils se sont lourdement trompés et réalisant ce qu’ils ont fait, ils essaient de faire disparaître les indices déterminant à leur culpabilité.
    Sauf que l’on vit à une époque où n’importe quel quidam équipé d’une caméro go-pro ou d’un simple smartphone peut filmer ce qui se passe depuis sa voiture, son appartement ou bien le fond de son jardin, aussi bien qu’un correspondant de guerre.
    Et les photos et vidéos que l’on trouve sur les sites consacrés à la chose militaire ( militaryphotos.net, par exemple) tendent très fortement à incriminer les rebelles séparatistes. D’où la fébrilité de ces derniers, conscients d’avoir fait une énorme boulette.
    Si cette tragédie amenait tout les belligérant à essayer de régler leurs contentieux autour d’une table, les passagers du vol MH 17 ne seraient pas morts pour rien au moins.

  13. Et juste pour le fun, histoire de pulvériser l’un des “arguments” les plus ridicules de la machine à bobards située au Kremlin, qui est en train de sérieusement se gratter les flancs, en ce moment, pour produire quelque chose de crédible :
    “Qu’avait à gagner la Russie dans cette affaire ? A qui profiterait le crime si crime il y a eu ?”
    (Suivi de : “Les seules paroles calmes et sérieuses sont celles de Poutine”, ce qui signe le crime… de propagande stipendiée en provenance directe de Moscou. Essayez d’être un peu plus subtils, les gars. Je sais que vous êtes payés avec des boutons de culotte, mais rien que pour l’honneur de la Russie, vous pourriez essayer de faire un effort, merde !)
    Donc, cet “argument” fait mine d’ignorer que personne n’accuse la Russie d’avoir délibérément abattu le Boeing de Malaysia Airlines. Tous les éléments dont on dispose tendent à montrer que la Russie a fourni missiles et assistance technique pour abattre des avions militaires ukrainiens, que les rebelles ont cru avoir abattu un avion militaire ukrainien, et qu’ils ont abattu l’avion de ligne par erreur.
    Autrement dit : Poutine a joué au con, et il a fini par gagner. Ce qui ne diminue nullement sa responsabilité !
    Quand on donne des bidons d’essence et des allumettes à des incendiaires, et qu’on les encourage à les utiliser, on est, en droit français, aussi coupable que les incendiaires eux-mêmes.
    Cela étant, l’argument “ça ne profite pas à la Russie” est d’autant plus stupide que, depuis le début de l’agression contre l’Ukraine, de nombreux observateurs, occidentaux, ukrainiens mais aussi russes, répètent à Poutine qu’en voulant asservir l’Ukraine comme il le fait, il agit contre les intérêts de la Russie.
    Ce qui est facile a expliquer, et a été amplement démontré.
    Demander “qu’avait la Russie à gagner dans cette affaire ?” pour tenter de prouver que la Russie n’est pas à l’origine de ce tir, c’est supposer que Poutine est un Führer infaillible qui agit toujours dans l’intérêt de son peuple, ce qui est très loin d’être le cas…

  14. @ Philibert :
    Question passionnante que celle là !
    Il y a une théorie qui dit que l’avion de M. Poutine n’était pas loin et qu’il était peut être visé par une tentative d’assassinat. Vrai ? Pas vrai ? Mystère !
    Collectionnez-vous les modèles réduits ? Connaissez-vous le système des échelles ?
    Une voiture au 1/43ème, c’est une reproduction dans laquelle les dimensions du sujet réel ont été divisées par 43.
    J’ai lu quelque part que si on regarde cette voiture miniature en se plaçant à 1 mètre, il doit avoir l’apparence du sujet réel vu à 43 mètres.
    Maintenant, prenons les avions. Tiens ! Un Mirage 2000. En vrai, il mesure une quinzaine de mètres de long. Au 1/72ème, il n’en fera plus qu’une vingtaine de centimètres.
    Pourquoi raconter cela ?
    Imaginez, vous êtes un pilote de chasse chargé d’une sale besogne.
    Vos instruments vous disent quoi ? Ils ne vous diront pas que c’est un Tupolev 214, de la compagnie Rossiya, immatriculé RA-xxxxxx, etc. Vous devez vous approcher et établir un contact visuel. Mais vous ne pouvez pas non plus trop vous approcher, pour ne pas être repéré. Vous n’avez pas non-plus tout votre temps pour vérifier le modèle, les marquages et l’immatriculation (carburant limité, etc.).
    Le Boeing 777-200 (l’avion qui est tombé) mesure 63,70 mètres. Si on en croit la règle précédemment citée, à 1000 mètres, l’avion aura l’air de mesurer 6,3cm. C’est pas gros, hein ?
    L’avion utilisé par le président russe, si je ne me gourre point, est un Tu-214. Or le Tu-214 et le Boeing 777 se ressemblent dans l’aspect général. En outre, la livrée des avion de la Malaysian et ceux de Rossiya sont parfois proches.
    Par conséquent, il est possible qu’un pilote de chasse un peu pressé ai commis une tragique erreur d’identification.
    Notons que l’intérêt de l’affirmation selon laquelle un BUK ai été utilisé permet de détourner l’attention.
    Si jamais vous demandez comment on sait que s’est un Su-25 ? Pourquoi il n’apparait pas sur un radar ? etc.
    Certains radar envoient des ondes et font apparaitre les echos sur un écran. D’autres captent le signal émis par une balise (le transpondeur). D’autres identifient le signal émis par un radar (fréquence…).

  15. @ Marchenoir :
    “c’est en russe et en anglais qu’on écrit Putin… ”
    > Et alors ? En polonais aussi la retranscription est “Putin”. Il m’arrive d’utiliser des orthographes et des dénominations polonaises (Kalasznikow, Szturmowik, BWP-1…). Ceci fait-il de moi un agent à la solde de Komorowski et de Tusk ?

  16. Petit rappel sur les systèmes sol air moyenne portée d ancienne génération
    C est un truc de pro et maintenir la compétence nécessite un drill quasi permanent
    Un lanceur seul est inutilisable, les rebelles ne semble pas avoir de système d arme complet
    Lire un radar d acquisition ça nécessite des mois de formation pour un sous officier
    Utiliser un radar de tir aussi
    Coordonner les deux pour envisager un tir nécessite un officier de tir
    Je ne parle même pas des transmetteurs aguerris pour monter les réseaux entre ces différents éléments, des spécialistes énergie … Faut pas mal d électricité pour les radars donc faut faire tourner des gros groupes électrogènes pas des truc à tondeuse !!!
    Pour les sceptiques et tenants d une intervention des rebelles aller lire en Français les articles sur le système Hawk qui équipait les régiments aujourd’hui dissout 401 402 et 403 RA même sur les dernières versions fallait déployer plus de 50 bonhommes en comptant tous les,moyen pour un élément léger sur les anciennes version c était pire ces régiments était à l origine des régiments d appelée car il fallait beaucoup de tireur de câbles !!!
    Voir aussi le système plus,léger mais tout aussi complexe Rolland sur châssis AMX 30 pour les lanceurs retiré du service vers 2005
    Bref la sol air moyenne et longue portée c’est un vrai métier pas un truc de guérillos … Eux ils utilise de l épaulable tcp type stinger
    Donc soit c est les Russe soit les ukrainiens soit c est pas un missile Moyenne Portée mais en aucuns cas les rebelles

  17. @ Bertrand*
    Sauf que comme je l’ai déjà précisé plus haut le TELAR (Transporter Erector Launcher and Radar ) du sytème Buk ( voir ici http://www.ausairpower.net/APA-9K37-Buk.html ) peut tirer seul avec juste son radar de poursuite en mode dégradé.
    Quant aux spécialistes, l’armée soviétique comptait plus d’artilleurs antiaériens dans ses rangs que l’armée française n’a de soldats aujourd’hui.
    Quelques instructeurs volontaires venus de Russie pour remettre à jour les connaissances de rebelles ayant servi les mêmes engins dans des unités de DCA c’est pas compliqué à mettre en oeuvre.
    Mais c’est vrai j’oubliais: les moscoutaires nous disent que les séparatistes n’ont que des missiles portables type Igla; trouvés on ne sait où d’ailleurs probablement dans les commissariats des villes du coin.
    Alors forcément, le lien qui suit et les photos et vidéos prises par les locaux ne peuvent être qu’un montage éhonté
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2696847/They-shouldnt-f-g-flying-There-war-going-Ukraine-intelligence-officials-release-phone-calls-claim-PROVES-Russia-shot-Flight-MH17.html

  18. à Marie : vous vouliez écrire : “Le refus de plusieurs commentateurs de voir l’évidence est sidérante. Incapables d’imaginer la mise en cause de l’intègre gouvernement de M. Obama (comme ses prédécesseurs, en encore pire si c’est possible), incapables de comprendre que ce régime n’est pas sorti de ses habitudes de guerre à outrance pour servir les intérêts financiers de Wall-Street. Incapables de reconnaître que les alliés ukrainiens d’Obama aient pu commettre de sang froid un crime abject pour tenter de déclencher le conflit mondial que prépare la secte qui gouverne le monde afin d’imposer sa dictature mondiale, desservant la cause des peuples et de leur légitime liberté”.

  19. @ Colargol
    Tout est possible même un tir au but en mode dégradé ou un doigt qui glisse sur le bouton de tir, ou un missile qui change de cible en vol etc etc
    C est un peu l histoire de la sol air
    Mais faire des exceptions la norme …
    Quand à la formation accéléré qui n est pas compliquée les sous officiers et officiers ayant servis dans la sol air quelque soit le pays apprécieront !!!
    C est un mal français que de sous estimer (ou pire de ne pas connaître la doctrine d emploi ) l’importance et la technicité (parfois du matériel souvent de sa mise en œuvre ) des systèmes d armes secondaires et du soutien ça nous coûte chers en vie humaines depuis toujours :
    L intendance sous Napoléon et en 14 … Et ces dernier temps au Mali
    Le matériel toujours et encore (un bon 8kt en 2014 y a que ça d’vrai mon adjudant … Euh mon général mon camion à l âge de ma mère !)
    La bulle sol air oubliée en côté d Ivoire
    Les chiens de combats en queue de dispositif au lieu d être en tête en Afga
    Les moteurs d helico non prévu pour le sable
    etc etc
    Mais bon ce n est pas grave dans toutes les armées du monde les mecs aux tâches non nobles rigole bien et essaye de gérer la merde … Certaines armées ont réagit à force de ce ramasser ce sont les mecs venant de là qui commandent souvent à haut niveau opérationnel aux USA par exemple !!!
    Pour revenir au sujet, ici rangeons nous forcément à l’analyse officielle NATO compatible : c est le méchant Poutine, ou les rebelles teubés …
    Dans trois jours on va nous sortir que ce sont des conseiller militaire Syriens ou Iranien formés par l armée de Biélorussie qui ont assistés les rebelles teubés qui contrairement aux bandits kosovars (qui pourrissent aujourd’hui toute l Europe) ont juste le droit de se faire tuer ou déporter sans broncher et il faudra le croire sans broncher !!!
    Iran, Irak… Ça parle à personne le méchant Sha antidémocrate et les missiles intercontinentaux du père Sadam 20 ans plus tard

  20. Tout comme pour l’autre avion malaisien, la solution réisde dans l’exploitation de données issues des satellites qui surveillent 24/24 la planète.
    Certains satellites militaires sont dédiées à la surveillance des départs de missiles et autres activités champêtres.
    Ce sont ces outils qui assurrent la dissuasion mutuelle, donc ce départ de missile atteignant plus de 10 000 mètres en altitude mais plus en décalé (il n’était pas en dessous), a du être suivi presqu’une minute.
    Le même système existe (ait ?) pour la chasse au sniper : localisation automatique du départ de feu puis riposte.
    Il y a aussi des moyens sismiques.
    Comme Bertrand le précise, ces postes missiles ne sont pas des activités Lego du dimanche après midi, il faut des pros et je doute que Poutine ait fourgué une batterie missiles toute équipée à ses “copains rebelles”.
    L’incompètence mes amis ! La soif de vengeance, la manipulation ! Voilà peut être la clef !
    Je miserais plutôt sur l’incompétence d’un pilote ukrainien ou d’une de leurs stations de tirs ou de leurs agents de renseignements à peu près aussi nuls et désinformateurs que les nôtres “Comment Hollande avait prévu de frapper la Syrie” http://tempsreel.nouvelobs.com/guerre-en-syrie/20130927.OBS8824/exclusif-comment-hollande-avait-prevu-de-frapper-la-syrie.html
    Précisons aussi que des sattelites dédiés aux actvités nucléaires surveillent la planète et sont donc de par le fait tout le temps sur l’Ukraine.

  21. @jpr: je ne suis pas du côté de ceux qui abattent des avions civils et tuent plusieurs centaines d’Européens.
    @Robert Marchenoir: je ne pense pas qu’ils soient payés en monnaie de cacahuètes. La vie est chère à Paris.

  22. *****
    @ Marchenoir :
    “c’est en russe et en anglais qu’on écrit Putin… ”
    > Et alors ? En polonais aussi la retranscription est “Putin”. Il m’arrive d’utiliser des orthographes et des dénominations polonaises (Kalasznikow, Szturmowik, BWP-1…). Ceci fait-il de moi un agent à la solde de Komorowski et de Tusk ?
    Rédigé par : Jan-Pawel | 21 juil 2014 21:33:27
    *****
    Vous êtes polonais, et vous soutenez la politique d’agression impérialiste de Poutine ? J’ai beaucoup de mal à vous croire… S’il y a un pays en Europe qui est farouchement opposé à l’expansionnisme militariste de la Russie, en dehors de l’Ukraine, c’est bien la Pologne !

  23. Dans une nouvelle manifestation de défense des valeurs chrétiennes de l’Occident par Vladimir Poutine, ses protégés de la “République populaire de Donetsk” ont pillé les cadavres et les affaires personnelles des 300 civils qu’ils ont fait tomber du ciel en faisant joujou avec leurs gros missiles “anti-nazis” :
    http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/ukraine/10981783/MH17-families-cancel-victims-credit-cards-after-death-hunters-loot-bodies-for-cash.html
    https://pbs.twimg.com/media/BtDeRU9IEAAc7aq.jpg:large
    http://t.co/x7B241TscQ

  24. @ Robert Marchenoir
    En attendant, qui a commencé à déstabiliser l’Ukraine ? Qui utilise cette affaire pour empêcher tout rapprochement économique entre les états européens et la Russie ? Qui souffle sur les braises quotidiennement ? Qui bombarde tous les jours la population civile russophone obligée d’aller trouver refuge en Russie ?
    Quelle super-puissance, à l’origine du désastre irakien, essaie de recommencer en Ukraine ?
    Qui balance des rapports d’experts scientifiques, qui n’avèrent n’être par la suite que de hoax : charniers de Timișoara, preuves irréfutables de possession de la bombe atomique par Saddam Hussein, preuves irréfutables d’emploi de gaz chimique par le régime syrien, etc., etc.

  25. Un des controleurs aériens ukrainiens aurait reconnu que le chef des forces armées à kiev était présent pour commanditer en personne l’abattage de l’avion malaysien .
    Les accusations hystériques contre Poutine ont des relents de chasse-aux-sorcières sur les buchers médiatico-politique au profit des ricains de l’obamamania qui veut empecher la prospérité des européens, des russes et des chinois ,
    d’où l’acharnement de propagande organisée jusqu’à tous les sites internet cathos/natios qui auraient l’outrecuidance de refuser la pensée unique que les lothaire, marchenoir et autres umbac se chargent de venir colporter chaque fois que les interets americano-sionistes pourraient diminuer …..
    Jamais de mesure reelle contre israel mais une virulence haineuse illimitée quand les russophones ou quiconque s’opposent à l’asservissement au profit d’oligarques milliardaires se voulant maintenant rois du monde en ukraine et partout ailleurs en occident et moyen orient .
    En réalité kiev a abattu cet avion et en plus a empeché par tous les moyens l’accès aux preuves …..en prétendant que seuls les russophones sont responsables de tout ,
    Mais à qui profite le crime ? A ceux qui dépouillent l’ukraine de ses richesses depuis son indépendance ?
    Aux ricains qui pensent en profiter pour imposer une base otanesque afin de persister aux provocs anti-russes ?
    Pourquoi enfin la France devrait rester servile aux bonimenteurs de mauvaise foi à kiev et aux ricains ,plutot que respecter les victimes du crash en refusant de dénigrer la Russie et les indépendantistes russophones sans preuves ?
    L’UE organise l’invasion migratoire obligatoire contre les peuples européens et ne cogiterait pas sur de cyniques butins à se faire en incitant aussi à la guerre contre la Russie à défaut d’obtenir illico une guerre civile ici pour maintenir les tous pourris umps vautrés dans les chateaux de leur ripoublique ?
    Capables du pire pourvu que eux seuls continuent leur dictature mondialiste américano-sioniste ,non ?

  26. Djoko : d’accord, vous êtes libre de vos choix. Peut-être approuviez-vous, en son temps, l’agression de l’Irak – qui n’était pas une démocratie exemplaire, c’est d’accord (on sait, nous, en France, ce que c’est qu’une démocratie exemplaire et on se targue de donner des leçons à la planète entière) – pour neutraliser les armes de destruction massive… jamais trouvées pourtant ! Des milliers de morts innocents (certes pas européens, mais la vie d’un européen n’a pas plus de prix que celle d’un arabe ou d’un kurde, n’est-ce pas ?). Le résultat aujourd’hui, c’est un pays exsangue, en forte régression et en proie à la violence islamique, où les chrétiens n’ont plus que le choix, une fois de plus, entre la valise (vide), la soumission ou le cercueil.
    La machine à bobards se situe bien à Washington et elle a, parmi nous, ses idiots utiles… ou intéressés.

  27. J’ai tout vu.
    J’étais moi-même dans l’avion quand soudain…………..

  28. La machine à bobards se situe bien à Washington et elle a, parmi nous, ses idiots utiles… ou intéressés.
    Qui a commencé à déstabiliser l’Ukraine ? Qui utilise cette affaire pour empêcher tout rapprochement économique entre les états européens et la Russie ? Qui souffle sur les braises quotidiennement ? Qui bombarde tous les jours la population civile russophone obligée d’aller trouver refuge en Russie ?
    Quelle super-puissance, à l’origine du désastre irakien, essaie de recommencer en Ukraine ?
    Qui balance des rapports d’experts scientifiques, qui n’avèrent n’être par la suite que de hoax : charniers de Timișoara, preuves irréfutables de possession de la bombe atomique par Saddam Hussein, preuves irréfutables d’emploi de gaz chimique par le régime syrien, etc., etc.

  29. Je ne cherche pas à soutenir la politique d’agression de Machin ou de Bidule. Je cherche à rester prudent et à réfléchir sur ce qui est possible ou pas, en me servant des connaissances acquises ici et là, et des précédents connus.
    La destruction du 777 par un missile est-elle délibérée ou accidentelle ?
    Délibéré ?
    Un tel acte est déjà arrivé. Mais il faut un minimum de logique dans la mise en oeuvre.
    Si les russes voulaient se venger de l’attitude de l’Occident, pourquoi viser un avion asiatique ? Je sais que les russes sont des bourrins, mais quand même…
    Mais un grand classique, c’est de commettre un attentat et de faire croire que c’est tel groupe qui l’a fait, pour justifier une intervention armée ou influer une personne dans ses choix politiques (cas de Gleiwitz, Mukden, Golfe du Tonkin en 64, etc.).
    Accidentel ?
    C’est déjà arrivé aussi. Dans le passé, un avion de ligne russe a déjà été abattu par erreur par une batterie ukrainienne. Tout comme un avion iranien abattu par l’USS Vincennes.
    Mais là, il y a une situation de guerre, et ce ne sera pas “faute avouée est à moitié pardonnée”. Le premier qui admet avoir commis une bourde passera pour un incompétent de première. Ce n’est pas qu’une guerre où le plomb vole. C’est aussi une guerre de propagande.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services