La Roche-sur-Yon impose l’ouverture le dimanche. Les boulangers partent

La mairie prévoit de contraindre les commerçants du marché des Halles à ouvrir le dimanche. Un couple gérant une boulangerie aux Halles met la clef sous la porte. Avant de s'installer en Vendée, Thierry et Isabelle Ray géraient une boulangerie dans une station de ski, en Savoie. Ils avaient onze salariés et ouvraient 365 jours par an. :

« Nous n'avons pas hésité. Nous travaillions sans interruption en Savoie, on sait ce que ça représente. Aujourd'hui, nous avons plus de cinquante ans, mon mari travaille six jours sur sept, et il ne compte pas ses heures. Le dimanche, c'est son seul jour de repos ».

« J'ai suivi l'affaire de près et assisté à toutes les réunions concernant ce projet. L'adjoint en charge du dossier avait déclaré qu'une majorité souhaitait cette ouverture. Or, sur les documents de l'enquête réalisée, j'ai constaté qu'ils étaient seulement cinq sur 56. »

« D'autres commerçants nous suivent. Ils viennent tout juste d'informer la mairie de leur départ. Je tire mon chapeau à ceux qui restent. »

Laisser un commentaire