Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

La “révolution conservatrice n’est que le mouvement naturel d’un peuple attaché à son héritage”

BeigbederLes voeux de Charles Beigbeder, qui vient de soutenir la proposition de loi de loi de Jacques Bompard pour la défense des traditions françaises (et par conséquent, des crèches) :

"En cette fin d’année 2014, permettez-moi de formuler des vœux de renaissance et d’espoir pour notre pays !

Pour la première fois depuis l’après-guerre, nous assistons à un réveil national d’une ampleur inédite qui traverse comme une lame de fond la société française. Refus du sens de l’histoire dicté par la gauche progressiste, dénonciation de la pensée unique véhiculée par un parti socialiste moribond, remise en cause généralisée de la politique du gouvernement et de la capacité du chef de l’Etat à être à la hauteur de ses responsabilités, attachement aux racines chrétiennes de la France et défense de notre identité, promotion de la famille durable et défense de nos libertés, l’année 2014 aura été riche en combats menés contre l’idéologie mortifère de la gauche qui atrophie de plus en plus les forces vives de notre nation.

Ce que d’aucuns ont nommé une révolution conservatrice n’est en fait que le mouvement naturel d’un peuple attaché à son héritage et désireux de rester enraciné dans une culture qui a fait la grandeur de notre pays, en un mot, de continuer la France !

La route est encore longue mais les premiers jalons, posés au cours du sursaut familial de 2013, commencent déjà à porter de bons fruits. Partout, à droite, la politique est oxygénée par de nouvelles têtes issues d’une génération décomplexée et imperméable aux oukases des bien-pensants.

Il faut surtout bien comprendre la nature de cette révolution d’un nouveau style et ne pas la juger à l’aune des critères habituellement retenus en politique pour mesurer l’influence d’un mouvement. Nous n’avons pas à faire à une énième coalition de partis d’opposition menant intrigues politiciennes et manœuvres électorales, nous sommes en face d’une révolution métapolitique dont personne ne peut revendiquer la paternité et qui s’enracine au plus profond des consciences de nos concitoyens. Une révolution culturelle dans toute la noblesse que peut revêtir ce terme ! Nul ne peut prédire jusqu'où elle se déploiera mais une chose est sûre, rien ne l’arrêtera. Plus profonde est son fondement, plus durables seront ses effets.

L’espérance est le moteur de notre engagement, la jeunesse en est le souffle, la France en est l’horizon. 

Bonne année à tous"

Partager cet article

14 commentaires

  1. Le courage allié à la noblesse de l’esprit ( selon Thomas Mann)…pour des voeux dignes du discours d’un roi!

  2. Que voilà un excellent article, une pensée juste, une vision réaliste des événements! Cette occasion de se manifester de façon éloquente, ferme et digne, que fut pour beaucoup La Manif Pour Tous, aura permis à la France Profonde, la Vraie France, forgée au cours de 15 siècles de Chrétienté, de faire savoir qu’Elle avait son mot à dire, au-delà des chamailleries politiciennes, étant la substance même qui nous permet de subsister et de crier: “Vive la France !”

  3. Il faut reconnaître une certaine inspiration à ces voeux.

  4. Pour faire simple : Remettons Dieu à l’honneur, le Christ est Roi de France; IL FAUT QU’IL REGNE .
    Le reste n’est que paroles vides.

  5. Merci pour ce beau texte, évidemment sorti du coeur!
    ” Peuple les peuples de la terre te disent léger
    Parce que tu es un peuple prompt.
    Les peuples pharisiens te disent léger
    Parce que tu es un peuple vite.
    Tu es arrivé avant que les autres soient partis.
    Mais moi je t’ai pesé, dit Dieu,et je ne t’ai point trouvé léger.
    O peuple, inventeur de la cathédrale,je ne t’ai point trouvé léger en foi.
    O peuple inventeur de la croisade, je ne t’ai point trouvé léger en charité.
    Quant à l’espérance, il vaut mieux ne pas en parler, il n’y en a que pour eux.”
    (Charles Péguy, Le mystère des Saints Innocents.)

  6. C’est bien mignon, mais ce très distingué Monsieur a obtenu beaucoup moins de voix aux municipales de Paris que la jeune sorcière NKM; et que compte-t-il faire à l’UMP avec Sarkozy et Juppé?
    [Il a quitté l’UMP. L.T.]

  7. Un grand merci pour ces quelques lignes fortes de portée symbolique et d’espoir.
    Car nous n’en pouvons plus de voir notre pays ,la France, humiliée, rabaissée, désindustrialisée, sur la pente de la ruine et de la colonisation !!!
    C’en est assez .
    Il est plus que temps sérieusement de renverser la vapeur et de redonner de la voix .
    Le choix qui s’offre à nous est simple : soit nous acceptons dès ce jour de rapidement devenir esclaves de la haute finance internationale ,et de nous laisser dicter nos mœurs et nos coutumes par l’islam envahissant ; soit nous disons stop et luttons en conséquence.
    Car ,il s’agit bien d’une lutte à mener contre nos adversaires ,et non de manifestation de mauvaise humeur face aux fossoyeurs de la France .
    Mais enfin, l’horizon s’éclaircit pour les patriotes ,et en face ils le savent.
    Jamais nous ne reviendrons en arrière, il faut que nos ennemis le sachent, car ce sont bien face à nous des ennemis, et non des dirigeants, disons un peu autoritaires.
    Encore merci.
    Nous ne lâcherons rien, jamais rien .
    “Quand un peuple ne défend plus ses libertés et ses droits,il devient mûr pour l’esclavage ”
    JJ Rousseau

  8. Merci , tout simplement, pour cet article
    Quant à la remarque de Philomène ; c’est bien vrai car il reste encore un immense travail
    Haut les cœurs!
    Merci et meilleurs vœux aussi aux mousquetaires du salon beige et bravo pour vos images d’astérix

  9. il ne suffit pas de faire un beau discours
    Où sont les actes ?
    De discours on nous abreuve depuis des décennies……sans résultat !
    Si ce monsieur aime tant la France millénaire qu’il rejoigne le camp des patriotes.

  10. à LT,
    merci, je retire ma critique puisque C.Beigbeder a mis ses actes en accord avec ses idées.

  11. Cette proposition de loi est consternante. Nous avons là un excellent exemple de la façon dont les traditionalistes reprennent à leur compte les vices de cette modernité qu’ils affectent pourtant de haïr.
    Bien entendu qu’il faut défendre les crèches, les processions et les traditions françaises de façon générale.
    Mais le faire par une loi, et de surcroît par une loi telle que celle proposée par Bompard, c’est favoriser le totalitarisme, le communisme, la dictature d’opinion, le bâillonnement des dissidents — bref l’oppression à la Poutine.
    Mon Dieu ! Un vide juridique ! Il n’y avait aucune loi pour interdire de s’attaquer aux crèches ! Quel scandale !
    Il suffit de lire cette proposition de loi pour se rendre compte qu’elle ne tient pas debout juridiquement.
    “Pour que cette décision soit réputée conforme, elle doit concerner des éléments qui ont marqué de manière évidente l’histoire de France ou de la commune” : admirez la sécurité juridique qui ruisselle d’une telle phrase ! “Marquer l’histoire de France”, voilà une notion tout à fait objective et pas du tout soumise à l’arbitraire idéologique de l’autorité du moment ! “Marquer de façon évidente”, voilà qui offre un guide sûr et impartial aux juges, qui, faut-il le rappeler, sont chargés d’appliquer les lois !
    “Un conseil municipal peut, par vote à la majorité des 2/3, décider d’ériger au rang de tradition locale et française une pratique ou une installation de nature traditionnelle.”
    Voilà qui permet d’instaurer une dictature du jour au lendemain. Cette phrase donne le pouvoir à un maire d’ériger n’importe quoi au rang de pratique traditionnelle, et donc d’expulser n’importe quel opposant politique de sa commune.
    Tous les vices de la modernité sont réunis dans cette idée idiote : le juridisme, l’étatisme, l’oppression des consciences, la négation de la liberté d’expression, la réaction instantanée aux épiphénomènes de l’actualité (un événement, une loi), la transformation des députés en mauvais journalistes, en mauvais acteurs, en bateleurs de foire dont le seul but est de faire parler d’eux.
    Comment peut-on se permettre de piétiner à ce point la dignité de l’Assemblée nationale ? Proposer un tel texte (dont Bompard sait bien qu’il n’a aucune chance d’être adopté), c’est se moquer des institutions, c’est cracher sur le sens du mandat électif.
    C’est, une fois de plus, une loi pour faire reluire les bonnes consciences. Il y a les bonnes consciences de gauche, et puis il y a les bonnes consciences de droite.
    Si la droite singe les vices de la gauche, on ne va pas y arriver.
    Si tout ce que veut la droite, c’est devenir calife à la place du calife, que valent les récriminations contre “l’UMPS” ? Où sont les “anti-système” ?

  12. Dans mon village, pour la nuit du nouvel an, nous avons renoué avec la tradition de la Guillanée, tradition où les pauvres parcourent le village en chantant et demandant “la part à Dieu”, cette charité du riche au pauvre en lequel, un jour de Noel, s’est incarné Jésus Christ.
    Nous avons été surpris que peu à peu le cortège se renforce, que jeunes et vieux viennent chanter avec nous des chants venus du moyen age et de toutes régions.
    Le peuple de France est de nouveau vivant, puissamment vivant. Il n’attend qu’une occasion de qualité…

  13. ” Dieu et mon Roy, France vaincra “. Hors cette voie, point de salut !

  14. Est il toujours a l’UMP ? …….
    [Non. LT.]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services