La (rétro)commission du jour

Jean-Marc Ayrault a nommé aujourd'hui Anne Lauvergeon à la tête d'une commission chargée de "préparer" le pays, "sur le plan technologique et industriel, aux nouveaux besoins qui naîtront dans les 20 prochaines années".

L'ancienne présidente d'Areva et ancienne conseillère de François Mitterrand à l'Elysée, Anne Lauvergeon, présidera cette commission, "Innovation 2030", qui sera composée de scientifiques, d'économistes et d'entrepreneurs.

21 réflexions au sujet de « La (rétro)commission du jour »

  1. Robert Marchenoir

    Je pensais que c’était le rôle du président de la République.
    Ou, à la rigueur, celui du Conseil économique et social (et environnemental, et patati et patata).
    Bon, en régime “ultra-libéral”, c’est le rôle des entrepreneurs, mais il ne faut pas rêver, non plus.

  2. Dritani

    C’est pire que le plan quinquennal. Une projection sur 20 ans de la part des apparatchiks fait froid dans le dos.
    Il sont incapables de se projeter dans les 6 ou 12 mois à venir sur le plan économique et ils veulent “innover” pour 2030. Cela me rappelle de sinistres souvenirs.

  3. Rouletabille

    Il existe 1900 commissions “théodule” pour caser les petits copains en déshérence. Le coût de ces commissions est de 20 milliards d’euros. Alors, un peu plus ou un peu moins, dans un pays aussi prospère que le notre, quelle importance?

  4. Carlos

    Le pays va plutôt devoir se préparer à une guerre civile !
    Aux USA, tout le monde s’active dans ce sens : la population face aux menaces d’un effondrement économique et aux lois coercitives de l’équipe Obama s’équipe en armes et en munitions comme jamais dans l’Histoire contemporaine.
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=NKq4vhZLlRA
    Les ventes d’armes explosent littéralement depuis le début de l’année 2013 après plusieurs années qui étaient déjà dans les records, mais la ruée vers le matériel de guerre (armes, munitions, douilles, balles, poudres et éléments de rechargement) est telle que l’on assiste de plus en plus à des magasins aux 3/4 vides, ce qui est inédit dans l’Histoire des Etats-Unis.

  5. Manu

    Anne Lauvergeon …. Ah oui, celle qui a été virée d’Areva à coups de pieds dans l’arrière-train, car elle s’était mise à dos tout le monde ! (officiellement elle a sauvé les apparences, bien sûr, mais la vérité c’est que chez Areva elle a laissé une ardoise de 6 milliards d’euros)
    Et puis, saluons sa logarée, elle disait, en octobre 2009 : “on choisira la personne venant d’autre chose que le mâle blanc pour être claire.”

Laisser un commentaire