Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

La remise sur le marché français du Diane 35 témoigne de la toute puissance du laboratoire Bayer

Communuiqué de presse de Laissez-Les Vivre : 

"Le 30 juillet, la presse nous apprenait que l'anti-acnéique Diane 35, le plus souvent utilisé comme contraceptif,  qui avait été interdit de commercialisation en janvier 2013 suite à au moins 4 décès dans les années précédentes occasionnés par la prise de ce produit et effectivement retiré du marché le 21 mai 2013 allait être remis en service  et, ce, par ordre de la Commission européenne et que Bayer "hésitait " à accepter en raison de la mauvaise image que  le dit produit avait acquis en France. Cependant, dès le 31 juillet, soit le lendemain même, on apprenait, très curieusement, que Bayer avait accepté. De même, dès le 1er août, MmeTouraine, ministre de la Santé, affirmait qu'elle serait très vigilante quant à ses  conditions de prescription,"seulement comme anti-acnéique, et ce après que les autres traitements (antibiotiques et crèmes) aient échoué". Le Diane 35 avait été utilisé comme contraceptif par 315 000 femmes en France en 2012.

Il est difficile de savoir exactement si c'est vraiment la Commission européenne qui aurait imposé la remise en service du Diane 35 ou si il s'agirait d'une simple mise en scène, peut être orchestrée par la firme Bayer elle même. En effet, cette dernière avait lourdement investi sur le marché français finançant partout  dans le monde et notamment en France en l'excellente compagnie du Planning Familial Ile-de-France, la CADAC, et l'ANCIC la campagne  de  Journée mondiale de la contraception libellée : "Ton avenir,Ton choix, Ta contraception" prétextant alors de la multiplication des grossesses adolescentes et prétendant bien entendu vouloir limiter les avortements en encourageant systématiquement les adolescents à inclure la contraception dans leur projet d'avenir. Il est certain que Bayer aurait été pénalisé par une prolongation durable de la suspension de la commercialisation du Diane 35. 

Suite au scandale suscité par l'affaire Marion Larat, lourdement handicapée suite à la prise de la pilule Méliane, et à la révélation au grand public de multiples accidents et décès, ce fut l'annonce par le gouvernement, pourtant longtemps sourd aux recommandations de la Haute Autorité de Santé, du déremboursement dès le 31 mars 2013 des pilules 3ème et 4 ème génération sauf si elles n'étaient pas prescrites en 1ère intention . Or, les pilules de 3ème et 4ème génération représentaient pour Bayer un chiffre d'affaires mondial  de 1,5 milliard d'euros par an, donc ici encore la perte est lourde sur le marché français. En outre, ce poids lourd de la chimie 3ème groupe mondial (36,5 milliards de dollars en 2011) n'a que faire des interdictions gouvernementales pour élaborer ses stratégies. Ainsi, après avoir racheté Shering en 2007 (premier laboratoire ayant fabriqué des pilules) puis en 2013, Conceptus le fabriquant de la
méthode de stérilisation Essure voici le groupe qui se positionne en leader incontesté du juteux marché de la contraception. A la consultation du site allemand CBG (Coordination contre les méfaits de Bayer) on peut lire : "Aucun  gouvernement, aucun homme politique et aucune institution ne peut se permettre d'ignorer cette puissance". Ainsi, ce n'est pas le simple fait de changer la notice comme le recommande l'European Medical Agency ou de présenter un bilan complet des résultats au bout de trois mois comme s'y est engagé Bayer qui empêcheront les prescriptions de repartir à la hausse.

En outre, il est très probable que cette dernière sera à nouveau utilisée de façon déguisée comme contraceptif, d'ailleurs quoique Bayer l'ait contesté, tout est prévu tant dans la dénomination du produit que dans son conditionnement pour ressembler à une pilule contraceptive ; les magazines féminins et plus particulièrement ceux à destination des très jeunes femmes se chargeront fort bien d'en faire la publicité.
Mais que pèse donc la santé des femmes face au profit d'une multinationale ?"

Partager cet article

12 commentaires

  1. Diane 35, 35 morts quand?
    Un proche chez nous a fait une hépatite “médicamenteuse”, empoisonnée en fait.
    Il y a 20 ans,avec coma sauvée in extremis,il y avait eu des morts mais un peu plus que Diane (chasseresse?) , 7-8 morts je crois, et une bonne dose de greffés du foie la petite vingtaine si je me souviens bien, j’ai gardé les articles de presse(médicales) quelques parts…
    Ce médicament s’appelait l’Ananxyl (orthographe sous réserve) contre l’anxiété, bonjour la solution, pour de l’anxiété, on en eu deux mois en réanimation, puis suivi intensif, puis des des années , après, une fragilité qui demeure, une “fatigue”…
    On n’ a pas porté plainte, déconseillée,labo trop gros, pas assez de victimes dixit…
    C’est comme pour les feux de croisements ou les dos d’ânes,il faut des mort en nombres sur la route pour qu’on les installe, c’est une question de “rentabilité”…
    Le principe de précaution? C’est bon pour faire fabriquer des doses de vaccins grippe H5N1… Dans ce sens-là, celui de faire consommer cela fonctionnera toujours!
    “Etat providence qu’y disaient…”

  2. Au pays de “je pense donc je suis”, comment peut-on se laisser bourrer le mou avec “tu ne sexes pas, donc tu n’es rien”.
    Par ailleurs
    “En janvier 1933, le pays est en proie à la guérilla civile, entretenue par le Parti communiste ; 7,6 millions d’hommes en âge de travailler sont chômeurs à plein temps (et non les 6 millions de la narration usuelle) et 4 millions sont en état de chômage partiel ; les grandes villes allemandes sont autant de lupanars où les touristes sexuels viennent assouvir leurs désirs « pour pas cher » ; la balance du commerce extérieur est en déficit monstrueux et les caisses de l’État sont aussi vides que celles des assurances sociales…”
    (source http://www.francephi.com/cgi-bin/ava_mail/mail.cgi?flavor=archive;list=fphi;id=20121210232402)
    C’est bientôt le 15 août, le vœu de Louis XIII est à renouveler.

  3. je recommande l’écoute des conférences du docteur Rath (Allemagne), qui explique et dénonce le rôle des ces géants de la pétrochimie durant ces 100 dernières années.

  4. Posons-nous une question, ces grands mafieux et leurs complices, sont-ils actionnaires dans la fabrication des cercueils ?
    Coup double, à tous les coups l’on gagne.

  5. Sachez qu’en théorie, une “allégation” (ce que le médicament est censé traiter) qui n’est pas conforme à l’autorisation est un délit et qu’une prescription contraire à une allégation agréée est un délit.
    Donc;
    Si le planning “familial” ou un médecin prescrivait pour autre chose que l’acné ils sont attaquables en justice,
    Or cela n’est pas fait (?)
    Donc, y compris les familles des victimes s’en fichent.

  6. Un organisme européen a bien recommandé la réintroduction de ce pseudo médicament soit disant d’une totale innocuité, à condition de changer sa notice, et dans ce sens, la CE montre son visage d’institution supranationale dont la force de frappe idéologique est entièrement celle des lobbys de la culture de mort.
    Voilà pourquoi on ne peut être favorable à la morale naturelle et vouloir la défendre par son vote, si on accepte notre perte de souveraineté définitivement acquise par le Trait de Lisbonne se substituant à la Constitution européenne que les Français avait rejetée par référendum.

  7. Le peuple français ayant rejeté la constitution européenne; le traité de Lisbonne n’est qu’un chiffon de papier qui n’engage que l’hyperclasse.

  8. Il faut effacer cette Europe là, crimonogène, corrompue et mortifère.

  9. Les labos ne lâchent rien, les suppôts de Mammon n’ont que faire de voter santé.

  10. les instances européennes sont incapables de résister aux lobbies

  11. La remise sur le marché français du Diane 35 témoigne de la toute puissance du laboratoire Bayer…
    et SURTOUT de l’incompétence de la ministre de Hollande le menteur.

  12. Le complot pharmaceutique contre l’homme, ainsi que les autres complots – alimentaire et énergétique notamment – ne sont que des variantes, avec la complicité active des loges sataniques, de l’initial complot du père du mensonge contre Adam et Ève au jardin d’Eden.
    Armons-nous du Rosaire, dénonçons à temps et à contre-temps et gardons toujours l’Espérance : Christus vincit !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services