Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

La région Languedoc-Roussillon veut distribuer des Pass contraception

Vendredi 12 octobre, un rapport sur le Pass Contraception sera soumis au vote des élus
régionaux de Languedoc-Roussillon. Nous pouvons lire dans ce rapport :

L"45 ans après le vote de la loi Neuwirth et malgré la diffusion massive de la contraception,
la prévention des grossesses non désirées reste un problème d’actualité.
La Région Languedoc Roussillon se place au 3ème rang en France pour le taux d’IVG de
mineures
(13,4 %) derrière PACA et Ile de France.
La loi du 4 juillet 2001 relative à l’interruption volontaire de grossesse et à la
contraception garantit un accès autonome et anonyme des jeunes à la contraception.
Cependant, ils rencontrent différents obstacles : manque de confidentialité des
remboursements, difficulté de financement, méconnaissance des risques. 43 centres de
planification diffusant une contraception gratuite existent dans le Languedoc-Roussillon

mais ils sont inégalement répartis, quelquefois mal identifiés – et hormis dans les grandes
villes, les jours et horaires de permanence sont peu compatibles avec les horaires des
jeunes scolarisés.
Les jeunes sont peu ou mal informés.
La loi de 2001 qui prévoyait 3 heures d’éducation sexuelle dans tous les établissements
scolaires n’est pas appliquée, faute de moyens, les enseignants n’étant pas préparés et
formés pour cet enseignement. Pour pallier ces carences, la Région Languedoc-Roussillon
a développé des programmes d’éducation à la sexualité et 34 associations se sont
investies dans 72 lycées et 22 CFA
en 2011 touchant environ 62 000 élèves et apprentis.

La Région souhaite aujourd’hui compléter ces actions en partenariat avec les
professionnels de santé, et a décidé comme l’ont fait plusieurs régions après les Régions
PACA, Aquitaine et Ile de France de mettre en place un dispositif d’accès à la
contraception, « le Pass-contraception », à destination des jeunes du
Languedoc-Roussillon
. Ce dispositif vise à assurer dans un souci d’anonymat, de
confidentialité et de proximité, la gratuité de la contraception pour les jeunes, qui, pour
des raisons sociales, financières, familiales, ont des difficultés d’accès à la contraception.

Il se présente sous la forme d’un chéquier de 6 coupons permettant l’accès à
2 consultations médicales, les frais de laboratoire et la délivrance de contraceptifs pour
6 mois
.
Les trois piliers de ce dispositif sont la prévention, l’éducation à la santé, et l’égalité entre
les femmes et les hommes. Parallèlement, la Région favorisera l’accès gratuit à des
préservatifs masculins et féminins, accessibles dans les établissements (lycées, CFA, MFR
et ER2C)
au titre de la prévention et de la réduction des risques contre le VIH et les IST
dans une démarche d’incitation aux comportements responsables.
Une convention sera établie avec le Rectorat prévoyant la diffusion du Pass-contraception
dans les établissements scolaires du 2nd degré par les infirmières scolaires
. Un référentiel
de formation a été élaboré pour leur faciliter cet accompagnement.
Le financement de cette formation a été pris en compte pour 45 infirmières par la Région.
Le pôle de compétence en éducation pour la santé assurera le financement de ces
formations en 2012 pour les autres volontaires.
D’autres conventions avec la DRAF, la fédération régionale des Maisons Familiales et
Rurales, la Chambre de Commerce et d’Industrie Régionale, la Chambre Régionale des
Métiers et de l’Artisanat, préciseront les modalités de partenariat. […]"

La majorité étant de gauche, ce rapport devrait être approuvé. Il n'empêche que cette mesure, censée faire diminuer le nombre d’avortements
des jeunes mineures
, est en réalité inefficace, démagogique et
totalitaire
.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. Je ne savais pas que la région Languedoc-Roussillon avait changé de “logo” ???? Il y avait bien une croix, avant ?

  2. les élus palpent combien par carnets vendus ?

  3. Le “pass-contraception” offre quoi aux mâles? Si c’est uniquement pour les “femelles” (et aux divers autres genres), c’est discriminant.

  4. C’est d’un poétique tout cela.

  5. Le sexe obligatoire c’est pour quand ?!?
    Il y a là de quoi dégoûter les plus
    enflammé(e)s !

  6. Quid de l’objection de conscience des infirmières scolaires?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services