Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

La recherche sur l’embryon – être humain vivant – jugée constitutionnelle

Le conseil constitutionnel a tranché.

Et même si la "gauche" est aux affaires et en a profité pour faire voter cette loi inique, la "droite" n'est exempte d'aucun reproche : la composition de ce conseil de "sages" est actuellement au 3/4 faite de personnes de droite ou nommées sous un gouvernement de droite. Tant que cette "pseudo" opposition gauche-droite restera le seul critère d'engagement et d'option politique, la culture de mort aura de beaux jours devant elle.

Partager cet article

14 commentaires

  1. Il y a beau temps que ce “conseil” ne représente plus que lui même… et les puissances d’argent, le seul moteur de leur existence.

  2. Le conseil constitutionnel, en abrégé, ne s’écrit-il pas C∴C∴ ?

  3. Il n’y a RIEN à attendre de ce conseil constitutionnel trois points.
    Il y a à peine l’épaisseur d’papier à cigarette entre le conseil constitutionnel et les hauts conseils des loges !

  4. Le Debré qui y sévit illustre son nom de bien mauvaise manière…
    Une façon de se “venger” du père ?
    ça ne me surprendrait pas…
    Mais alors, Michel ne s’était pas trompé…

  5. Les décision du CC ne sont pas limpides : j’aimerais avoir le point de vue d’un juriste sur la réponse apportée mais aussi sur la pertinence de la question qui était posée…
    Il me semble que la question aurait-du être “est-il constitutionnel de légiférer sans états généraux alors que la précédente loi de bioéthique disait ‘Etats généraux avant toute révision'”

  6. C’est cela la démocratie. Et ses sages sont à son image. Pourquoi s’en étonner?
    Le système n’est plus que coquille vide aux niveaux des valeurs à tous les niveaux.
    Leurs valeurs sont celles du clientélisme et du nombre qui rendent vérité ce qui est mensonge…

  7. Le-Message : pour comprendre vite pourquoi et comment instituer une vraie démocratie par une constitution d’origine citoyenne
    6/6 – Conclusion [..]
    – Comment imposer l’écriture d’une nouvelle constitution ?
    1.Dans le cadre des institutions : par l’élection d’un candidat à la présidence dont le seul programme serait d’initier le changement de constitution, en respectant les grands principes démocratique (ceux qui protègent les citoyens), et de partir ensuite.
    2.Hors du cadre des institutions : par la pression populaire, la mobilisation du nombre autour de cette demande.
    Dans les deux cas, une première étape pédagogique est indispensable. Le problème de l’élection et la centralité du tirage au sort en démocratie doivent être enseignés (ne comptez ni sur les élus, ni sur les médias pour le faire !). Chacun peut et doit comprendre la cause du problème, c’est pourquoi vous devez à votre tour faire passer Le Message, le faire comprendre, débattre, et surtout convaincre autour de vous d’en faire autant pour que le virus de la démocratie se propage.
    Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir
    – Ce message s’il rassemble des millions de personnes derrière lui peut tout changer.
    1.Parce qu’il peut être compris par tous (si vous leur expliquez)
    2.Parce qu’il s’attaque à la cause de tous les problèmes
    3.Parce qu’il ne défend les intérêts de personne en particulier, donc de tous
    En se rassemblant tous derrière cette revendication unique, chacun dit je veux pouvoir faire entendre ma voix, je veux qu’enfin l’intérêt général soit défendu et plus les intérêts de quelques-uns. En défendant cette proposition politique hors parti, vous vous réappropriez le débat politique qui a été laissé à un petit nombre.
    Et surtout, vous l’avez maintenant compris, la seule possibilité de changement c’est de sortir d’un cadre institutionnel qui organise l’impuissance du peuple.
    La plus grande qualité de ce message est peut être aussi son défaut : il est original.
    Il contredit des évidences ancrées en nous par toute notre éducation (mythe de l’élection, oubli du tirage au sort, sens du mot démocratie) et sera donc refusé par certains par simple réflexe. Mais ce message fait appel à l’intelligence de chacun pour comprendre sa logique. Vous êtes désormais responsable de sa diffusion. Le-Message org et Le Plan C. Conférences d’Etienne Chouard pour plus d’explications.

  8. Ne surnommait-on pas, il y a quelques années, le Président du Conseil Constitutionnel “le Debré zéro de la politique” !

  9. Théâtre d’ombres, hiérarchie invisible, jeu des puissants et de puissance. Droite gauche ? Il faut faire comme les jésuites et aller jusqu’à en refuser l’usage.

  10. C’est cette officine de tous pourris pompeusement nommée conseil constitutionnel qui devrait etre déclaré illégal et aboli !

  11. Décidément, ils font fort !
    Ces laquais décérébrés viennent d’accepter la mise en culture du maïs Monsanto en France…
    Tout pour l’argent, gros et sale.

  12. Le cc a pour mission d’argumenter sur la conformité à la constitution, pas à la morale. Il faut donc regarder les arguments développés.
    “le législateur (…) a entouré la délivrance de ces autorisations de recherche de garanties effectives”.
    “ces dispositions ne méconnaissent pas le principe de sauvegarde de la dignité de la personne humaine”.
    Conclusion: l’embryon n’est pas une personne humaine. C’est bien ce que disent les pancartes des manifestants pro-avortement. On peut rappeler que pour les gestionnaires des camps d’extermination, les déportés n’étaient pas des personnes humaines mais des objets (“Stück”) numérotés.
    Il va falloir faire préciser ce qui caractérise objectivement une “personne humaine”.

  13. En ce qui concerne les gouvernements de droite et de gauche qui se succèdent depuis des décades (voire bien plus), ils ont le plus grand mal à mener les réformes importantes et réellement nécessaires au plan économique. Ils ont généralement échoué, et le plus souvent ne les ont même pas présentées, ou dans une version tellement édulcorée que cela ne sert pas à grand-chose.
    Les seules lois qu’ils font passer, et sur lesquelles ils s’entendent, sont des lois dans le domaine fondamental de “l’éthique”. Cela leur sert aussi à donner l’impression qu’ils font quelque chose (et malheureusement c’est le cas, et les conséquences vont bien au-delà que ces pauvres “marionnettes” –bien payées– peuvent penser). Ils arrivent à faire passer ces lois contre-éthiques, parce que droite comme gauche sont complices sur ces sujets, et parce que la majorité de leurs électeurs sont conditionnés depuis longtemps par leurs discours, par les médias, par l’Education Nationale, et ainsi noyés dans un océan de trompe-l’oeil, de fausses apparences, de mensonges et d’erreurs.
    Je ne suis pas sûr que le Front National, sur le sujet fondamental de l’éthique, ferait vraiment mieux. J’ai toujours eu l’impression par exemple, que Monsieur Le Pen n’était contre l’avortement (et encore pas dans tous les cas) que pour des raisons bien légères et confuses, et ne savait pas véritablement argumenter. Cela m’a toujours paru relever d’une forme de position opportuniste de sa part, ou au moins d’ignorance sur le vrai rationnel qu’il y a à tenir sur ce sujet fondamental. Quant à Marine Le Pen…
    Les Franc-maçons essaient de placer leurs pions dans tous les partis. Il y a un jeu d’acteurs entre les politiciens de ces divers partis, histoire de nous faire croire qu’il y a un débat, mais sur le plan de l’éthique ils sont plus ou moins pires les uns que les autres, et quel que soit le parti au pouvoir les lois anti-christiques et anti-humaines passent, plus ou moins vite (avec la gauche actuellement au pouvoir : avec une rageuse urgence. Il est difficile de faire pire).
    Je ne sais pas si “l’entrisme” franc-maçon avait eu beaucoup de succès au niveau du Front National par le passé, mais n’est-il pas en train d’en avoir actuellement ?
    Or avec les Fanc-maçons au pouvoir, comme c’est le cas depuis bien longtemps, gouvernements de droite comme gouvernements de gauche, des lois continueront à passer pour combattre Dieu, l’Eglise et les fidèles. Même si la vie politique et sociale ne se résument pas à cela, ce sont là les fondements qui sous-tendent à court/moyen/long terme tout le reste.
    Bien des choses ont commencé avec la loi autorisant (imposant, presque, de fait ?) l’avortement, loi promue par Valéry Giscard d’Estaing (Président) / Jacques Chirac (Premier Ministre) / Simone Veil (Ministre de la “Santé”), avec évidemment la complicité de l’opposition de gauche.
    C’est sûr que l’actuelle gauche au pouvoir atteint dans ces domaines une dimension extrême inimaginable.
    L’avantage (si l’on peut dire…) des évènements actuels et de ces derniers mois, c’est qu’il y a une prise de conscience et un réveil d’un très grand nombre de nos compatriotes. Ils se rendent mieux compte que tant que l’on vit dans une ambiance “chloroformée”, nos “professionnels de la tolérance”, que sont la majorité de nos politiciens, –surtout ceux de gauche, mais pas seulement–, la majorité des grands médias et autres intellectuels à la mode, paraissent gentils, sympathiques et consensuels ; mais si par malheur nous nous réveillons de cette anesthésie malveillante, alors ils sont tout sauf réellement tolérants, et encore moins respectueux vis à vis des personnes. Avec ces évènements actuels, leurs masques tombent et l’on expérimente de fait leur intolérance radicale, leur violence, leur injustice, leur mépris, leur haine, leur rage.
    Je crois que notre prise de conscience actuelle, avec LMPT, le Printemps Français, les Veilleurs, et les autres mouvements/actions, avec le travail de fond effectué depuis longtemps par “Alliance Vita”, la “Fondation Jérôme Lejeune”, “Le Salon Beige”, etc., nos initiatives actuelles et futures, notre persévérance, notre prière, sont l’aube d’un grand renouvellement vers le bien, dont le bien commun.

  14. “Tant que cette “pseudo” opposition gauche-droite restera le seul critère d’engagement et d’option politique, la culture de mort aura de beaux jours devant elle”
    Alors, sur ce blog, il y a de nombreux lecteurs qui auront écouté l’émission ci-dessous.
    Pour les autres : à écouter pendant encore quelques jours en ligne, ou à télécharger pour les abonnés.
    http://www.radiocourtoisie.fr/13307/libre-journal-des-lyceens-du-27-juillet-2013-la-voie-eurasiste-et-la-quatrieme-theorie-politique/
    Libre Journal des lycéens du 27 juillet 2013 : “La voie eurasiste et la quatrième théorie politique”
    Par Pascal Lassalle | 27 juillet 2013 | Libre Journal des lycéens | Mots clés : Alexandre Douguine . Daria Douguina . Eurasie . Europe . géopolitique . Louis Alexandre . philosophie politique . Revue Rébellion . Russie . Syrie
    Pascal Lassalle recevait Alexandre Douguine, philosophe, écrivain, politoloque, géopoliticien…
    J’ai retenu des propos très intéressants.
    Les intervenants défendent une voie qui n’est pas un retour au passé, mais se penchent sur l’éternel dans le passé, et ils s’attachent à l’éternel dans le présent. Ils ne sont donc pas contre la modernité, et ne sont ni de gauche ni de droite.
    M. Douguine se décrit comme un opposant à Poutine dans son pays (il est Russe). Mais lorsqu’il passe la frontière, il se déclare farouchement “pro-Poutinien”, car il est pour lui évident que Poutine surclasse tous ses homologues chefs d’Etat en Europe.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services