La RATP épinglée par Charlie Hebdo

Non, il ne s'agit pas de la régie de transport, mais de la religion d'amour, de tolérance et de paix, mise en cause sans détour à la une du torchon satirique à paraître demain. Pour une fois, c'est politiquement incorrect, bien tourné et sans vulgarité.

DH2m464W0AEVqx2.jpg large

Il sera intéressant de suivre les différents charlolâtres dans leurs contorsions entre la "correction politique" et le respect de la liberté de dire tout et n'importe quoi. On notera au passage (titres en haut à droite de l'image) que le foliculaire contient sa dose habituelle d'articles très probablement blasphématoires (non, nous ne les avons pas lus, et ne les lirons pas, et oui nous faisons un procès d'intention).

Laisser un commentaire