La radio catholique réduite au silence

CgbCa se passe en Guinée-Bissau :

"On perçoit un durcissement dans la position des militaires putschistes face à la réaction internationale. « Les frontières terrestres, maritimes et aériennes sont de nouveau fermées par réaction à la décision du Portugal – l’ancienne puissance coloniale – d’envoyer un certain nombre de bâtiments de combat sur zone par précaution, en vue de l’évacuation de ses ressortissants » déclarent les sources de Fides.
Entre temps, la junte putschiste a annoncé la dissolution de toutes les institutions et la création d’un Conseil national de Transition dont la formation fait actuellement l’objet de colloques avec les partis politiques".

Laisser un commentaire