Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Homosexualité : revendication du lobby gay

La Provence sous la férule des lobbies?

Mais le journal a raison : pendant l'europride, le combat continue car on ne lâche rien! Surtout avec l'aide de celle qui dévoile ses trésors au bas de cette une.

Pr

Partager cet article

7 commentaires

  1. On a à nouveau la démonstration que la presse écrite est, en général, dénuée de tout militantisme, conformément à la déontologie de la profession. C’est rassurant d’en avoir la confirmation.

  2. N’oubliez pas sifflets et banières pour dire non au mariage homo dans les mairies dans ces défilés vulgaires subventionnés pour faire la promo aux homos à Marseille !
    Les Hommen avaient fait une excellente démo contre le défilé homo à Paris ! Souvenez-vous ,ils avaient jétés des centaines de tracts virevoltant sur le défilé et les pédés enrageaient …..
    Les Hommen étaient bien situés en hauteur ,intouchables ,et ont déployés une énorme bandérole que les pédés n’ont guère appréciés , hé,hé, !

  3. Ceux qui sont juristes pourront dire ce qu’il faut penser de l’argumentation développée ici :
    http://www.dreuz.info/2013/07/la-loi-sur-le-mariage-homosexuel-est-juridiquement-condamnee-voici-pourquoi-et-comment/#comment-230497

  4. “Les mentalités doivent évoluer”
    Oh mais vous pouvez rêver, ça n’est pas prêt d’arriver chez les militants contre la dénaturation du mariage et de l’adoption!

  5. En effet le combat continue :
    Oui c’est vrai les mentalités doivent évoluer !
    Surtout après des décennies de régression…

  6. Toujours intéressant de lire que les mentalités DOIVENT évoluer : c’est une injonction ? quelle liberté de pensée, de dire d’agir ?
    L’utilisation de ce mot en dit long sur le passage en force de ces idées.

  7. Pour cette europrahède, le “plumeau arc-en-ciel” parade: http://provence-alpes.france3.fr/2013/07/11/l-europride-2013-marseille-des-couacs-l-ouverture-285983.html
    Évidemment, ces gens habitués à tout exiger se plaignent (http://www.laprovence.com/article/actualites/2444294/marseille-une-europride-non-professionnelle.html )
    -d’un financement insuffisant (260 000 € de subventions quand-même)
    -d’espaces sous-dimensionnés (un premier local de 12 000 places a été remplacé par un autre de 7 000 places)
    -de la cherté du tourisme local
    Au hasard des (rares) articles sur le sujet on apprend quand-même que “40 % des États membres de l’Onu criminalisent encore les relations sexuelles entre personnes de même sexe” (http://www.laprovence.com/article/edition-marseille/2442732/europride-une-saveur-inedite.html )

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services