Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

La propagande grotesque de Corinne Lepage

La propagande grotesque de Corinne Lepage

Fabien Bouglé a été interrogé dans Valeurs Actuelles à propos d’une tribune publiée Par Corinne Lepage dans Le Monde, intitulée « L’énergie nucléaire est l’une des énergies les plus coûteuses », Corinne Lepage, ministre de l’Environnement entre 1995 et 1997. Extraits :

Cette tribune est très éclairante car elle montre à quel point la propagande pro-éolienne est indissociablement liée à la propagande anti-nucléaire. En dénigrant le nucléaire, Corinne Lepage est en réalité anti-française. Elle promeut de manière générale une filière industrielle qui n’est pas la nôtre.

Il faut savoir qu’elle est l’une des grandes responsables de la crise énergétique actuelle. Avant sa fonction ministérielle, Corinne Lepage a été l’avocate de la ville de Genève pour obtenir la fermeture de Superphénix. Or, ce type de réacteur à neutrons rapides permettait de mettre fin aux déchets nucléaires en produisant presque cent fois plus d’électricité que les autres centrales. Par la suite, quand elle est devenue ministre de l’Environnement, elle a milité pour la fin du programme Superphénix, actée ensuite par l’accord entre Dominique Voynet et Lionel Jospin au moment de la gauche plurielle. L’arrêt de ce programme a déstabilisé la filière nucléaire dans son ensemble, qui se retrouvait alors sans solution pour se débarrasser des déchets nucléaires. […]

Par ailleurs, quand elle déclare que « le vent, le soleil, l’eau dont bénéficie notre territoire assurent notre indépendance », c’est grotesque. Les éoliennes, pour le vent, et les panneaux solaires, pour le soleil, ne sont pas construits en France. 65% des éoliennes sont fabriquées en Allemagne et 30% au Danemark. Quant aux panneaux solaires, ils sont majoritairement importés de Chine. […]

En installant des renouvelables, on ne pourra pas mettre fin à la crise énergétique. Selon les chiffres de facteur de charge de la filière WindEurope, le parc éolien en mer de Saint-Nazaire, composé de 80 éoliennes sur une superficie de 80 km2, ne produira que 7 à 8% de la capacité de la seule centrale nucléaire du Bugey, située près de Lyon. Par ailleurs, l’Institut Copernicus de la Commission européenne vient de préciser qu’on a assisté en 2021 à une baisse historique des vents de l’ordre d’environ 10%, dans une zone allant du Royaume-Uni à la République Tchèque, en passant par les Pays-Bas et l’Allemagne, ce qui a conduit à une baisse de productivité de 27% de l’éolien dans ces pays.

Si on prend les données du ministère de l’Ecologie, on constate que l’éolien ne représente que 1,6% de l’énergie primaire consommée en France. L’éolien est insignifiant par rapport à la consommation de l’énergie fossile en France. Ce qui, comparé aux sommes gigantesques des subventions accordées par la France, apparait particulièrement scandaleux. […]

Partager cet article

4 commentaires

  1. Les dossiers de Corinne LEPAGE sont techniquement insuffisant de façon récurrente.
    Pour méméoire, alors ministre de l’environnement , elle avait fait passer une loi en faveur des motorisations fonctionnant au GPL.
    Avec avantage fiscal (amortissement sur un an au lieu de cinq) pour les sociétés s’équipant de ces véhicules roulant “exclusivement” au GPL.
    Le problème est qu’en la matière les constructeurs automobiles n’ont jamais construit d’autre véhicule qu’hybride essence-GPL pour des raisons de fiabilité technique.

  2. On est épuisé par tous ces mensonges….

  3. Cette bonne femme est aussi nocive que ce “gouvernement” ………………..

  4. elle a fait son temps et assez de dégâts de même que borloo jouano bussereau: il est plus que temps de tourner…… la page

Publier une réponse