Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

La presse payante toujours en crise

La faible progression du chiffre d’affaires (0,4%) de la presse en 2006 est due à une nouvelle chute des ventes (-0,9%), alors que les recettes publicitaires ont augmenté de 2% (la part des recettes publicitaires s’établit à 44% du chiffre d’affaires, et celles des recettes de vente à 56%).

Le chiffre d’affaires de la presse payante a reculé de 0,2%, tandis que celui de la presse gratuite a bondi de 7%. La crise de la presse est encore plus nette si l’on tient compte de l’évolution de l’inflation sur la période : en euros constants, le volume du chiffre d’affaires de la presse écrite a diminué de 1,9% en 2006 et de 11% depuis 2000.

La presse magazine est le secteur qui a le plus souffert (-3,1%), alors que la presse technique et professionnelle est celle qui s’en sort le mieux (-1,7%). Et pendant ce temps, Le Monde et les Echos connaissent une longue crise.

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!