Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

La presse britannique raille des journalistes français “déférents”

pour ne pas dire "aux ordres" :

"Volontiers impertinente, la presse britannique s'attendait – avec délectation – à une rafale de questions sur la relation qu'entretient le chef de l'État français avec l'actrice de 41 ans, lors de la conférence de presse mardi à l’Élysée. Mais ils sont restés sur leur faim en constatant qu'un parterre de journalistes "déférents" a laissé François Hollande se lancer dans l'explication d'une série de réformes économiques (…)

Le Daily Mail brocarde quant à lui ceux qui ont interrogé François Hollande qu'il désigne comme "les plus invraisemblables bretteurs depuis l'inspecteur Clouseau". Enfin, le Sun descend en flamme la prestation de François Hollande comme étant "le plus ennuyeux moment de la vie de n'importe qui". Le tabloïd populaire souligne que l'insistance de Hollande sur le respect de sa vie privée est une technique en usage parmi "les élites du monde entier depuis l'aube de la démocratie" pour "se laisser voir comme elles veulent être vues, pas comme elles sont"."

Partager cet article

10 commentaires

  1. Hollande nous fait honte. Le plus curieux est qu’il n’ait pas honte de lui-même. Il aurait vraiment de quoi mais pas seulement à cause de son comportement pathétiquement bas de gamme avec les femmes… Le martyr de la France continue et il ne s’arrêtera que si les Français s’aident eux-mêmes et n’attendent pas tout d’un miracle que pour le moment ils ne méritent pas.

  2. les anglais ont tort:la France rejoint le groupe des pays hors concours: Corée du Nord bien sur, mais aussi Birmanie,Vénézuéla,Iran..

  3. “Des journalistes soumis et serviles qui font honte à leur profession !
    On voit bien, en regardant ce décor de théâtre d’ancien régime digne de Disneyland, que ces “conférences de presse” présidentiellles ne sont qu’une vaste mise en scène destinée non pas à “informer” mais à faire estampiller “média” une simple propagande officielle récitée au pupitre. Tout est organisé pour congeler la parole comme en Corée du Nord : il y a un Président, rigide derrière son pupitre conçu pour dominer l’espace. Il y a le carré monolithique de ministres déférents et au garde à vous. Il y a d’autres personnes — que je me refuse à appeler des “journalistes” car ils n’ont pas le courage de poser des questions — qui sont “accrédités” à l’Élysée, donc déjà suspects à mes yeux. Et il y a enfin un “préposé officiel au micro-baladeur” qui ne va solliciter que les bonnes questions sans autoriser le moindre droit de suite ! “…………………
    http://switchie5.wordpress.com/2014/01/15/des-journalistes-soumis-et-serviles-qui-font-honte-a-leur-profession/#more-15371

  4. Quand on a la cour d’Angleterre … donner des leçons sur ce sujet c’est assez croquignolesque !
    Notre presse étant de gauche et aux ordres personne n’a osé posé de question sur ce livreur de pizzas noctambule encadré de gorilles et détenteur des codes de la force nucléaire stratégique …
    La république démocratique a atteint le fond du ridicule .

  5. Bien qu’anglophobe je ne leur donne pas tort à nos voisins anglais !

  6. Avec une presse bien encadrée par Bergé et consorts qui n’embauchent que des biens pensants flanby ne risquait pas d’être bousculé dans ses derniers retranchements.

  7. Michèle Cotta, pourtant icône des médias bien-pensants, a tout dit de celui que l’on présente comme le président de la République après sa prestation : “moche et minable”

  8. Moi, je suis anglophile, contrairement à DUPORT, et je peux vous assurer que je suis plus heureux parmi les 400 000 froggies de South Kensington LONDON. Pourquoi se déclarer “ANGLOPHOBE”, cher DUPORT ? C’est choquant ! Il n’ont pas le socialo-communisme dévastateur , sur la verte ALBION. Ils ont des usages et des habitudes que j’apprécie beaucoup, et principalement l’uniforme à l’école !

  9. God save the Queen, vive les journalistes anglais, ils ont tellement raison ! Et ici, une bande de lâches ou des valets serviles. C’est bien dans la mentalité de cette république! Et ces gens là osent critiquer la cour de LouisXIV !!

  10. Vive la presse britannique, les journalistes courageux dignes d’Albert Londres -qui a fait honneur à son nom de famille, au passage
    ps.quelle chance, M de Pontcallec de vivre à Sth Kensington, mon rêve c’est Onslow
    Sq. 🙂

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services