Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La présidente du Syndicat de la magistrature à l’université d’été du PS

MFrançoise Martres, qui avait défendu le mur des cons avant de le détruire, prononce un discours politique à l'université d'été du PS.

Y a-t-il encore quelqu'un qui croit en l'indépendance de la justice ?

Partager cet article

30 commentaires

  1. Hé oui ! Quant on est de gauche tout est permis ! Puisque l’on est l’incarnation du bien et de la raison !

  2. Le visage de la justice ne donne pas envie de la rencontrer.

  3. Çà rappelle l’expression “indépendance dans l’interdépendance” prononcée le 2 mars 1956 par le socialiste Guy Mollet, président du Conseil. Il avait alors reconnu au Maroc “le statut d’état indépendant uni à la France par les liens permanents d’une interdépendance librement consentie et définie”.
    Vous remplacez certains mots et vous obtenez : “le statut indépendant du Syndicat de la magistrature uni au PS par les liens permanents d’une interdépendance librement consentie et définie”.

  4. « Elle (La présidente du SM) a défendu le mur des cons avant de le détruire… »
    Nul doute qu’elle déchirera son discours après l’avoir prononcé. À moins qu’elle ne l’avale !
    Quelqu’un qui a dit que « le “mur des cons” s’attaquait aux idées, pas aux personnes » doit avoir effectivement des arguments du même niveau pour prononcer le discours d’un parti politique… à son image.

  5. Comme on dit, ça a au moins le mérite de la clarté. Cette justice est une justice marxiste-socialiste; les sentences de nathalie dutartre contre nicolas sont celles dictées par le pouvoir socialiste.

  6. Il s’agit d’un syndicat ultra minoritaire mais qui, en raison de son affiliation au parti socialiste, d’un soutien médiatique important.

  7. Et voyez ce que dit Françoise Martres dans l’article auquel vous faites référence: “Pour autant, nous ne sommes affiliés à aucun parti politique. Nous avons d’ailleurs critiqué plusieurs fois Christiane Taubira sur ses atermoiements”.
    Mentez, il en restera toujours quelque chose!

  8. Mais qu’est ce que cette gourdasse va t elle faire là-bas ?
    Elle ne fait que démontrer avec éclat que l’indépendance des magistrats est une sinistre fumisterie !
    On le savait déjà, mais là franchement il y a de quoi douter de la qualité des magistrats de ce pays !
    Si le mur des cons était à refaire il faudrait simplement changer les photos !
    C’est à pleurer de voir une telle légèreté de la part de cette corporation qui se croit tant supérieure aux autres.
    Commez le disait le zayrault : minable !

  9. après un an de gouvernance qui nous aura valu le mariage homo (un progrès extraordinaire) le congrès a défini la suite: la lutte contre l’extreme-droite
    Il viendra un temps où lutter contre l’extreme-droite sera synonyme de lutter contre la France, ou contre les français
    Nous allons lutter contre l’extreme-droite veut dire en fait: nous allons lutter contre les français (par l’immigration, le matraquage fiscale etc..)

  10. La vache! ça me rappelle ma prof de math de 4 eme…. ouille ouille ouille

  11. “Françoise Martres, qui avait défendu le mur des cons” : c’était un plaidoyer “pro domo”.

  12. Ce qui est agréable chez cette femme, c’est son regard fixe et sa bouche pincée. Au-delà de cette mauvaise impression, je vois de la souffrance dans son regard et son expression, son visage est marqué, on sent beaucoup de tensions et de soucis.
    Ses propos confirment que la politique est une guerre sans merci de la gauche contre la droite et inversement.

  13. Les cons c’est nous, les malins c’est eux.

  14. Et on s’étonne d’avoir une justice politique.

  15. Contrairement à ce dit un commentaire ci-dessus, le Syndicat de la magistrature est loin d’être très minoritaire. Il rassemble 1/4 à 1/3 des votes et il est le loin d’être le seul syndicat de gauche puisqu’ils le sont tous (de gauche). Le seul syndicat qui n’était pas de gauche a été obligé de disparaître, sans doute faute de sympathisants.
    La photo est expressive. Le regard est le miroir de l’âme. Quels sentiments leur insuffle-t-on à l’École de la magistrature ? Pas de bons, c’est certain. Le regard, lui, ne ment pas, à la différence du discours.

  16. Tant que les magistrats seront des fonctionnaires en plus nommés à la sortie de l’école, sans avoir jamais rien foutu de leurs dix doigts, toute cette idéologie tiendra lieu d’expérience inexistante par ailleurs.
    Il faut rétablir la décision de -342 (av J-C) de la République romaine limitant la magistrature à 10 ans de sa vie et uniquement sur élection et uniquement pour des personnes pouvant prouver une réussite professionnelle dans un domaine quelconque au préalable à un âge minimum de 50 ans. Le statut de magistrat devant être incompatible avec la fonction publique carriériste, avant, pendant, ou après. Et de toutes fonctions privées pendant.

  17. @ laurette et quelques autres…
    Comme pour les médecins avorteurs, il ne faut pas jeter la pierre sur tout le monde : il y a heureusement de bons magistrats (la preuve ? Les prisons sont pleines !)…
    Certes, cette corporation (comme toutes les autres de ce pays) est un mélange de personnes de valeur et de jean-foutre. Et, comme on l’a dit et redit, ce syndicat faisandé y est très minoritaire…
    Mais comme partout, il suffit de quelques brebis galeuses pour jeter l’opprobre sur tout une profession.
    Ce sont ces brebis galeuses qu’il faut dénoncer et épingler à temps et contre-temps dès qu’elles sortent du bon chemin, et non pas montrer du doigt toute l’institution, ce qui décuple la difficulté des bons, qui font leur travail sérieusement. Ceux-là ont besoin de soutien et non d’être vilipendés, en raison de la corruption de quelques collègues pourris qui certainement leur gâchent la vie et compliquent la tâche.

  18. Ouh là là! Son mari ne doit pas rigoler tous les jours, hein?
    Mais je veux bien croire que si elle fait une tête pareille, c’est sans doute que son mari ne la fait pas non plus beaucoup “rigoler”… (Pardon.)

  19. Sainte mère , sa tenue et sa gueule (incorrect peut-être mais c’est ce qui se rapproche le plus de la réalité) ,ne donnent pas envie de la rencontrer.
    A l’oral d’un examen , vous tombez sur elle , et c’est l’échec assuré !

  20. Les promoteurs du “mur des cons” ont une représentante de la même veine !

  21. Moi je lui trouve l’air pétillant d’intelligence de Djamilla qui défend son assassin de fils…

  22. Enfin le visage d’un de ces collabos de la culture de mort !!! !!! !!!

  23. le mur des cons est la plus grande honte de ces gens là ! cela a ouvert nos yeux

  24. Tout le monde n’est pas photogénique. Mais là, on se plaît à penser que la lèvre quasi absente, le regard mauvais, l’ensemble psychorigide, pourraient bien donner l’exacte mesure de l’ouverture d’esprit de la dame. Au minimum.

  25. Sale gueule la madame..

  26. Vu son expression, on regrette qu elle n ait pas invente la cedille ! Bon apres le mur, ella va a la rencontre du tas…

  27. A elle seule, c’est un mur.

  28. J’aime bien son petit air buté. je la verrais mieux en marchande des quatre saisons.

  29. Ce syndicat compte 25% d’adherents…
    donc 1magistrat sur 4 en est

  30. Moi aussi, je suis frappé de l’expression du visage et je lui trouve une similitude de regard mauvais et de crispation de mâchoires avec celui du sieur Valls…
    “Qui se ressemble s’assemble” ou bien “les mêmes causes produisent les mêmes effets”?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services