Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

La première banque française se couche devant le lobby LGBT

Intouchable, le monde de la finance ? BNP Paribas
propose désormais à ses salariés une série de conférences dans le cadre d'un
"Diversity Day", dans les prochains jours. Les salariés sont
notamment invités à assister à la conférence "L'orientation Sexuelle : une question d'opportunité
business"
.

Le texte de présentation affiche la couleur :

"Savez-vous que, dans un nombre croissant
d'entreprises à travers le monde, la diversité LGBT (Lesbiennes, Gays,
Bisexuels et Transgenres) constitue une source d'opportunités de croissances,
d'innovation et de créativité ? La prise en compte de l'orientation sexuelle
peut constituer un levier de démarcation face à la concurrence, aux clients,
aux partenaires, aux fournisseurs et aux investisseurs. L'objectif de cette
conférence est d'expliquer les enjeux d'une politique de diversité LGBT en
entreprise et de démontrer le résultat positif de sa performance ("business
case"). Un accent particulier sera mis sur les impacts de cette politique
dans le secteur financier" […]

1

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

16 commentaires

  1. LGBT capital? Ça ne ressemblerait pas à de la discrimination, voire de la getthoisation, ça?

  2. mais qu’est ce que vous croyez ? Goldman Sachs explique “mariage gay Is good business ” et toutes les grandes institutions financières et assurances font la promotion des gays au nom de la lutte contre les stéréotypes et pour la diversité. alors que l’on sait que les gays sont déjà sur représentés dans le top management de celles-ci

  3. Cetelem, le petit bonhomme vert, marque de BNP, c’était pour ça ?

  4. Ravie de n’avoir plus aucun kopek dans cette banque, depuis déjà un certain temps.

  5. la boîte peut se préparer à vivre un séisme : congés maladies non-stop, relations humaines ingérables, stratégies folles, résultats inquiétants, elle ne s’en remettra pas si elle se laisse faire – et pendant ce temps, le bon sens regagnera du terrain chez les employés qui vont de moins en moins supporter ces méthodes très violentes

  6. L’enfer est pavée de tristes attentions que ne ferait il pas pour de l’argent,aux risques de se perdre.

  7. Tout dans ce tract est hallucinant, et donc, et c’est là toute la force du truc, complètement sidérant au sens propre: le cerveau est comme figé, débranché. C’est bien sûr l’effet recherché.
    C’est à la sortie de l’état de sidération que tout se joue: soit on revient au réel, on montre ça à ses collègues et on rigole un bon coup en pensant à la trempe (verbale bien sûr) qu’on va mettre à ces clowns, soit on fait un pas de plus vers la maladie mentale.

  8. Trop beau : le gendrisme au secours du grand capital ! Mais que font les trotskystes ? Où sont les gauches ?

  9. Toutes les banques se couchent…c’est dans leur nature.

  10. Le monde de la finance ou le grand écart entre fonds islamo-compatibles et discours dans l’air du temps (occidental) sur le business gay! Leur patron risque d’avoir des difficultés pour expliquer cela au pétromonarchie du golfe qui ont tant d’argent à placer (un peu plus que bergé). L’argent n’ à pas d’odeur mais les banksters nous auront montré qu’ils sont capables de tout.

  11. Gay or not gay that is the question.Pourquoi refuser de faire la promotion style “BNP, la banque des gays”? Cela signifie qu’il faudra aussi des “banques des hétéros!” , on a déjà des “banques hallal” et des “banques juives…”. Le “Credit Mutuel de Bretagne” pourrait devenir le “Credit Mutuel des Bretons”…Fissa, Les Alsaciens et les Corses doivent se bouger..C’est vrai quoi, vivre ensemble c’était tellement ringard!

  12. S-O-S ,cherche un banque exclusivement hétéro pour changer et transférer salaires et emprunt habitation, qui connait ? Potentiel intéressant; pas de surendettement en vue (un léger découvert autorisé et ponctuel); famille nombreuse avec tous ses enfants en tête de classe , polis bien élevés et travailleurs…Etudes supérieures très fortement en vue (et emprunt étudiant possible)…
    Qui fait l’étude de marché ?
    J’ajoute héritages et bien familiaux possibles…
    On vaut combien alors ???

  13. Pour les libéraux, l’argent n’a pas d’odeur.

  14. Dans les réunions internes, le mot GENRE a remplacé SEXE et ce sont les syndicats CGTistes les plus virulents : avant même le vote de la loi Taubira leurs diffusions internes annonçaient des négociations par rapport à l’orientation sexuelle. S’en sont suivis des échanges de mails assez virulents mais ils étaient certains de l’issue. BNP PARIBAS dans un souci d’image, a peur de discriminer mais il est clair indépendamment du secteur bancaire que les familles décomposées, c’est bon pour le business (téléphonie, avocats, protection…)c’est une cible qui consomme (des relations humaines ou matérielles)et les couples homosexuels, c’est comme les couples sans enfants…ils ont davantage de “reste à vivre” ou plus précisément à consommer….

  15. Le tsunami finira bien par mourir d’épuisement . Il s’ étouffera lui même .
    La VIE sera TOUJOURS victorieuse , car SEUL DIEU en est le MAIÎTRE .

  16. Un petit courrier de désapprobation à sa banque : poli mais ferme
    ‘…J’apprends avec stupéfaction que vous engagez une opération visant à donner à un lobby ultra minoritaire et controversé un tribune pour sa propagande qui, derrière la vitrine ‘business’ ou éthique, dispense une propagande où le mensonge se mêle à l’intimidation. Si vous comptez faire du business avec ce type d’action, sachez que vous risquez de perdre de nombreux clients que vous tentez par ailleurs d’attirer par vos campagnes de publicité couteuses…
    x 10 000 ça peut faire de l’effet

Les commentaires sont fermés pour cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services