Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Liberté d'expression

La police de la pensée veille

Lu ici :

"Une école a appelé la police car un étudiant de 15 ans a consulté en classe le site Internet de l’UKIP et celui de l’English Defence League (EDL)" (source)

Cela présage d'une campagne électorale en vue du référendum du 23 juin où tous les coups seront permis contre le camp favorable à la sortie de la Grande Bretagne de l'Union européenne…

Partager cet article

9 commentaires

  1. Appeler la police pour ce simple motif démontre que la Grande-Bretagne a déjà versé dans la dictature de la pensée, Big Brother est devenu une réalité.

  2. lorsqu on a la soixantaine on se souvient très bien dans notre enfance que les coco embusqués dans l’éducation “nationale” employaient toutes sortes de ruses comme des questionnaires détournés proches du lavage de cerveau ou il était demandé aux enfants sous peine de représailles de dire quelles étaient les opinions politiques de leurs parents
    nous voilà aujourd’hui avec les mêmes racailles et les mêmes problèmes

  3. Ca se passe en Angleterre.
    En France, c’est la même chose, nous avons les mêmes kapos collabos.

  4. En Grande Bretagne ?

  5. Eh bien, il n’y a pas qu’en France ! La maladie s’étend donc…
    « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés »

  6. A mon avis ils tirent leurs dernières cartouches !!!
    Le vent de l’histoire va les balayer .
    Mais là-bas comme ici ,les patriotes doivent encore souffrir et endurer les, brimades et les humiliations.
    Les “populistes ” (ô le vilain mot pense les collabos du système ) sont de retour ,USA, Angleterre,pays d’Europe den l’est ,etc,etc
    Sujet et thème de réflexion lors des “repas de famille ” !!!
    “Un peuple qui élit des renégats, des corrompus ,des imposteurs des voleurs et des traîtres n’est pas victime ,il est complice ”
    Georges Orwell

  7. @ Alpin :
    Je crains, par merdias interposés, qu’ils en ont encore pas mal de cartouches, à ces gens-là… Pour le reste, je suis entièrement d’accord avec vous !

  8. A moins de 4 mois du référendum, il est hors de question de laisser se propager la propagande pro-brexit. Oui, je sais, c’est incroyable de voir jusqu’où peut aller l’extrémisme de UKIP. Etre partisan du brexit, c’est comme être partisan de Daesh.
    Je suis évidemment ironique.

  9. Oui, Jean et Meltoisan, en Angleterre ! La propagande pour le statut-quo, pour le “tout va bien, ne changeons rien”, bat son plein avec son lot de catastrophes annoncées si le brexit passait.
    Ceci-dit, ça bouge du côté pro-brexit. Il y a bien sûr le ralliement du maire de Londres, Boris Johnson. Nigel Lawson, ancien ministre de l’économie et des finances de Margaret Thatcher, a pris position pour le brexit. Voici l’article qu’il a écrit au Daily Telegraph : http://www.upr.fr/actualite/nigel-lawson-brexit-margaret-thatcher

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services