Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La pilule jugée dangereuse de retour dans les pharmacies

Parce que l'a Commission européenne en a décidé ainsi.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. La pilule n’a jamais été un choix sans risque. La médecine ne nous l’a jamais garanti. Nous avons voulu croire à cette merveille : “un enfant quand je veux si je veux”. C’est vrai c’était pratique pour les couples. Du coup tout devenait envisageable: Programmer, déprogrammer, changer d’avis..Profiter sans frein de cet acte exceptionnel de la nature des mammifères: l’accouplement et la vie sexuelle.Qui donne du plaisir pour nous donner envie de nous reproduire;. Eh oui c’est la nature et le cerveau.Sans pilule et sans risque, il y a l’obligation de maîtriser, de se maîtriser, de choisir, d’être frustré, de s’engager, d’être responsable.. à deux..UN peu PAM quoi! Trop dur?

  2. Et c’est marqué en gros comme sur les paquets de cigarettes
    “ce médicament tue” ???

  3. La pilule et particulièrement celles de 3° génération sont des abortifs avec toutes les conséquences des progestatifs. Il n’ y a rien d’autre à dire. Qu’ il y ait des conséquences, c’est normal. Ce n’est pas un médicament, tout honnête homme le sait et doit le dire. Après, qu’on ne vienne pas pleurnicher.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services