Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La phrase du jour

Elle est de Jean-Jacques Urvoas, secrétaire national PS à la sécurité, qui a déclaré que Nicolas Sarkozy avait, depuis qu'il est au pouvoir,

"sanctionné davantage de préfets que de délinquants".

"Le chef de l'Etat a décidé une fois de plus de suppléer son ministre de l'Intérieur, et de venir installer le nouveau préfet d'Isère, Eric Le Douaron. Sans doute espère-t-il reprendre un temps encore, le costume de premier flic de France. Les événements violents de Saint-Aignan et de Grenoble soldent définitivement le mythe de l'efficacité sarkozyste, c'est le rappel cinglant de l'abandon par le chef de l'Etat des forces de sécurité de notre pays. Plus il proclame son soutien aux forces de sécurité, plus son gouvernement supprime des postes de gendarmes et de policiers! A Grenoble, les effectifs des gardiens de la paix ont fondu de 20% en cinq ans. Depuis 2007, près de 11.000 postes ont été supprimés dans la police et la gendarmerie".

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Comme si le P.S. avait des leçons à donner. C’est sûr, il est plus aisé d’être dans l’opposition qu’au pouvoir.

  2. Le PS met sur le dos de Sarkozy les événements de Saint-Aignan provoqués par les jeanduvoillage, mais il s’indigne de ce que le gouvernement ose même se réunir pour discuter du problème des jeanduvoillage.
    Il faut plus de “moyens”, donc plus de fonctionnaires, cétou.
    Se réunir, c’est raciste.
    “Que vous le vouliez ou non”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services