Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

La montée en puissance de la mobilisation jusqu’au 20 janvier

De Philippe Maxence dans le dernier numéro de L'Homme Nouveau :

H"Face au projet du gouvernement
socialiste de subvertir
radicalement la réalité
du mariage et de ce fait
de renverser l’un des fondements
de notre civilisation,
la mobilisation des opposants
a largement commencé.
Elle dépasse les clivages politiques,
philosophiques ou religieux
et rassemble tous les
âges
. Elle butte encore sur certains
réflexes de méfiance ou
d’interrogations face à des
formes d’actions différentes,
d’un groupe à l’autre. Mais,
peu à peu pourtant, il semble
que l’opposition commune au
renversement du mariage prenne
le pas sur les divergences
et les accentuations différentes.
Il faut saluer ici particulièrement
la proposition du Collectif
pour la Vie, qui organise chaque
année à Paris la grande manifestation
unitaire de contestation
de la loi Veil sur l’avortement.
Avec raison et un sens
de l’à-propos qui manifeste
un véritable souci du bien commun,
ses organisateurs ont décidé
de consacrer cette année
ce rassemblement à manifester
notre opposition à la subversion
du mariage
.

Le 20 janvier
prochain, il faudra donc
tous se rendre à Paris pour
montrer aux yeux du gouvernement
que la destruction du
mariage et de la famille ne
passera pas par nous
. […] La participation au grand rendez-vous unitaire du 20 janvier
n’empêche
d’ailleurs nullement
de se rendre
aux différentes
manifestations qui
sont organisées
d’ici là
, aussi bien
à Paris qu’en province.
Bien au
contraire, ce bouquet
final y invite fortement,
afin qu’il y ait une montée en
puissance de la mobilisation
. […]

Mais […] la première action,à la portée de
tous, consiste avant tout à refuser
la subversion du langage
.
Ce champ de bataille nous
a été imposé par nos adversaires.
Sur ce point, ils ont presque
gagné la partie puisque partout
leur champ lexical est globalement
repris. Il nous reste
toutefois une possibilité de
réaction. Elle consiste à dépol –
luer nos têtes et nos esprits en
bannissant de nos propos les
formules faciles mais fausses
de « mariage homosexuel »
ou, pour reprendre l’intitulé
officiel du projet, de « mariage
pour tous ». […]

La deuxième action à notre portée
repose sur un véritable effort
de charité politique. Elle
consiste à soutenir les maires
de nos villes et de nos villages
.
Pourquoi plus spécifiquement
les maires ? Tout
simplement parce qu’ils seront
en première ligne si le projet
du gouvernement se transformait
en loi. […]"

Partager cet article