Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Famille

La mission du jour

La secrétaire d'Etat à la Jeunesse Jeannette Bougrab (photoa confié au psychiatre Boris Cyrulnik une mission sur le suicide des enfants et des jeunes, la deuxième cause de mortalité des 16-24 ans en France, derrière les accidents de la route. On en a dénombré 529 en 2008. 

J "On refuse de voir notre propre échec, à savoir que des enfants se donnent la mort, c'est quelque chose qu'on a du mal à concevoir et à imaginer. C'est un phénomène complexe, qui commence dans la toute petite enfance et qu'il faut aborder de manière évolutive et non pas ponctuelle".

L'idée de la mission est de s'interroger sur tout l'environnement de l'enfant, sa famille mais aussi "le lien social" en général, comme les assistantes maternelles qui peuvent aider à la détection des enfants fragiles ou encore les associations qui proposent des activités aux jeunes (sport…).

"Le lien social protège et offre des référents adultes auxquels peut s'adresser l'enfant en souffrance".

Le premier lien social étant celui de la famille, il reste à espérer que ce rapport débouche sur la nécessité de renforcer la structure familiale.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. sans sans conscience …puisse le psychyatre en question en être …conscient ou à défaut lire Xavier Martin , cela peut l’aider à le mettre sur la voie.

  2. « Le premier lien social étant celui de la famille, il reste à espérer que ce rapport débouche sur la nécessité de renforcer la structure familiale.  »
    Dans un gouvernement radicalement anti-famille, cette idée est risible…
    Ils vont créer une usine à gaz à base de psy-toutcequevousvoulez pour faire un accompagnement psychologique dès la maternelle… au frais bien entendu de la sécurité sociale, c’est-à-dire de la vache à lait qu’est le contribuable français.

  3. Causes sociologiques ? Sans doute. Mais à cela il faut ajouter une plus grande fragilité des enfants face aux malheurs et aux difficultés. Lire “L’école des illusionnistes” d’Elisabeth Nuyts qui montre comment les pédagogies “du cerveau droit” (apprentissage global de la lecture et, très vite, lecture rapide et silencieuse), absence d’analyse réfléchie et bien d’autres choses encore rejettent et emprisonnent l’enfant dans ses émotions.

  4. une mission pour un sujet grave, certes, mais qui touche une population limitée (moins de 1000 cas par an).
    Mais aucune mission pour situation qui cause rien qu’en France, 200 000 décès par an, ces décès n’étant pas considérés comme mort d’être humain, pas de mission sur ce sujet.

  5. En tant que membre de la commission Attali Boris Cyrulnik a participé à la rédaction de la”décision fondamentale 1 qui préconisel’ augmentation du nombre d’ éducateurs dans les crèches qu’ il considère comme essentielles au développement du nouveau né.Il n’y a donc à priori rien à attendre de ce rapport quant à une évolution favorable de la politique fa&miliale

  6. Rien à attendre de ce rapport confié à un athé !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!