13 réflexions au sujet de « La méthode Valls »

  1. Jérôme Comino

    Je ne soutiens absolument pas la police nationale. Ce ne sont pas des moutons décérébrés, on a toujours le choix d’obéir ou non aux ordres immoraux et s’ils obéissent c’est parce que ça leur plaît de le faire.
    On ne compte plus les menteurs, trafiquants et analphabètes dans cette institution républicaine vermoulue par les réseaux francs-maçons. Je n’ai strictement aucune confiance dans la police républicaine, non plus qu’en leurs collègues de la justice. Méfiez-vous énormément de la police.

  2. Dritani

    Je réitère mon commentaire (hélas,non publié) sur le sujet précédent et qui est tout a fait pertinent avec le présent.
    L’on voit des loups déchainés contre le familles d’un côté et des agneaux qui battent en retraite de l’autre côté.
    Les policiers comme tous les hommes ont leur conscience. C’est en cela que l’on distingue les héros. Il est trop facile de se cacher derrière des ordres supérieurs.
    Obéir aveuglement signifié abandonner sa liberté et sa conscience. Cela donne des policiers à la STASI (oui ils obéissaient aux ordres lorsqu’ils tiraient contre les familles qui fuyaient Berlin Est) et l’on peut multiplier les exemples.
    Lorsque les forces de l’ordre ne vous protègent plus (sujet traité par mon blog préféré qui rapporte les propos forts pertinents d’une fillette de 12 ans) et pis encore sont contre les familles qu’ils osent gazer c’est qu’ils ont cessé de défendre la Nation et sont devenus les mercenaires d’une idéologie.
    Qu’ils deviennent des héros. Qu’ils écoutent leur conscience et qu’ils exercent leur liberté d’homme et femmes libres contre cette idéologie qui ne fait que les avilir et ne les soutient jamais.
    Qu’ils prennent conscience de leur mission “Protéger et Servir le peuple”. Alors oui il y aura un hommage appuyé à ces hommes et à ces femmes qui constituent l’ensemble des forces de l’ordre.

  3. Marc

    Pourquoi ne pas exiger une enquête parlementaire pour mettre en lumière les responsabilités et cela jusqu’au plus haut niveau ? Il faut le demander à nos élus . Certes ils ne sont pas très crédibles mais vont il laisser sans réagir gazer le peuple dont ils sont sensés être les représentants ?

  4. Majeur

    @Dritani
    Mon commentaire n’a pas été publié. Il n’était pas charitable.
    Je me retrouve dans ce que vous dites, quoique prêter une conscience à des CRS formés, déformer, conformés pour ne pas en avoir c’est faire preuve d’une grande espérance.

  5. de baudan

    il faudrait souligner que les syndicalistes ont bien été gazés également mais eux ils jetaient des projectiles sur les CRS, les frappaient violemment… du lacrymogènes et du tonfa ils en ont goûtés aussi. En revanche une loi récente permet de les amnistier tout à fait légalement.

  6. Guizmoet

    A l’armée on nous a appris, en son temps, qu’on ne doit pas obéir à un ordre illégal.
    Or, il est illégal de gazer des femmes, des enfants et des hommes manifestant sans violence et sans armes, encore moins lorsqu’ils sont à terre.
    Je ne partage donc pas votre avis, ces policiers se sont conduits comme des lâches, comme en février 1934.

Laisser un commentaire