Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

La mère d’une des victimes du 13 novembre ne veut pas que ses impôts servent à entretenir Abdeslam

IndexChloé Boissinot a été tuée par les balles des terroristes à Paris, sur la terrasse du Carillon le 13 novembre dernier. Quand sa mère, Elisabeth, apprend les conditions de détention de Salah Abdeslam et surtout, quand elle reçoit les impôts de sa fille, son sang ne fait qu'un tour et elle écrit à François Hollande, puis sur sa page Facebook, qu'elle ne paiera plus ses impôts car elle ne veut pas qu'ils servent à défendre l'assassin de sa fille :

"J'ai reçu un courrier au nom de Chloé. C'était les impôts qui lui demandaient de payer la somme de 900 €. C'est incroyable de recevoir ce type de lettre cinq mois après. […] Quand j'ai appris que nos impôts serviraient à payer la détention d'Abdeslam, j'ai décidé d'écrire une lettre à François Hollande, je ne voulais pas garder ça en moi. Je ne veux pas que cet argent serve à défendre cet assassin (ndlr : assassin présumé). Vous savez, beaucoup de gens pensent comme moi mais ils n'ont pas forcément envie de se battre autant. Je parle en mon nom propre, je ne veux associer personne. Si je dois être punie, je le serai mais je veux que ce soit moi, pas les autres.[…]

J'ai écrit à François Hollande en lui disant que je ne paierais que si j'avais la certitude qu'aucun de ces euros ne serve à ce mec-là. Ce gars ne devrait même pas avoir de justice, on lui accorde trop d'importance. Tout le monde va se souvenir de lui et pas de nos enfants. Je suis en colère à cause de ça. Ce n'est pas mon travail à moi de payer tout son confort. Je suis prête à aller en prison si on ne me répond pas favorablement.[…]

On accorde beaucoup trop d'importance à ces tueurs. Ce mec est bichonné dans sa cellule et on le voit dans tous les médias. A chaque fois qu'on parle de lui c'est comme si on enterrait nos enfants. Il ne faut plus parler de lui jusqu'au procès car on lui donne une chance supplémentaire. Ceux qui sont en Syrie doivent bien rigoler, ils doivent se dire que la vie est belle en prison en France. […] On ne parle jamais des blessés par exemple qui tombent dans l'oubli. Même mes petits enfants de quatre ans savent qui c'est Abdeslam. C'est très dur de revoir son visage chaque jour à la télé."

Partager cet article

24 commentaires

  1. Je suis d’accord. Cela a l’air d’etre une grande victoire cette extradition mais en fait Abdeslam est un boulet.
    Il faudrait qur tous les contribuables francais fassent comme cette maman.

  2. Avec tout notre soutien et l’assurance de nos prières. Puisse le temps vous accorder un peu de douceur et vos bons souvenirs, réconfort et la force du pardon.
    Restez indignée face à la froideur administrative.

  3. Hélas, cette dame paiera encore des impôts et beaucoup: 20% de TVA, la TIPP, les taxes locales EDF…

  4. République des voyous, peuple brisé.

  5. Je rejoins entièrement cette maman, qui a perdu sa fille ! Personne ne peut imaginer sa douleur et personne d’ailleurs ne s’en préoccupe : il n’existe aucun nom dans la langue française qualifiant une maman ayant perdu son enfant. Je la soutiens dans son combat car moi aussi je ne veux pas que mes impôts servent à nourrir ce genre d’individus.

  6. Madame,je comprends votre peine et je pense que la moindre des choses serait de ne pas réclamer les impots de votre fille morte en martyre.Bon courage

  7. Pensons y. A quoi servent nos impôts ? Nous devrions tous arriver à la conclusion de cette maman.

  8. Cela fait longtemps que nous demandons à ce qu’un référendum sur l’immigration ai lieu, voilà les conséquences du mondialisme démocratique et des votes pour les partis républicains.

  9. D’autant plus qu’Hollande s’est montré complice d’Erdogan, celui qui ne rêve que d’une chose, “l’islamisation de l’Europe”. Celui qui sans lui, Daesh n’existerait même plus. Celui que l’on soupçonne d’avoir facilité les attentats de Paris et de Bruxelles. Roland Hureaux en est bien conscient, peut être que cette mère ferait bien de l’écouter, pour comprendre un peu mieux qui est derrière ce désordre européen.
    https://www.youtube.com/watch?v=P7S0i-em73I

  10. Il est vrai qu’à l’époque de la peine de mort, la paye annuelle du bourreau M de Paris, et l’entretien technique de la guillotine revenaient moins cher que l’entretien, nourri, logés, blanchis, soignés dans des prisons quatre étoiles, leurs vies durant d’individus comme Abdeslam, irrécupérables pour la société!

  11. Vous avez raison madame, et tous devraient vous suivre s’ils en ont le courage. J’espère que personne n’aura l’indécence de vous réclamer de nouveau les impôts de votre fille…c’est un comble!
    Nous ne sommes pas loin de la Chine Maoïste où on faisait payer aux famille la balle qui avaient servi à exécuter leurs enfants. Où est la différence si vous devez contribuer à engraisser le gibier de potence qui a tué votre fille?
    Les media ne cessent de polluer notre écosystème en nous infligeant le spectacle des pires ordures, et de toutes sortes de personnages nuisibles, vulgaires, la lie de l’humanité.
    Ne regardons ni les journeaux télévisés, ni les émissions remplis de mensonges, d’imbécillités et d’obscénités.
    Puissiez-vous retrouver petit à petit auprès de vos proches la paix du coeur…Il y faut du temps et de la patience, du courage, mais vous en avez

  12. Peine de mort pour les islamistes … Erdogan se tiendra tranquille comme ça

  13. Faites payer à cette crapule le montant des frais qu’il occasionne suite à ses crimes contre l’humanité.

  14. Et ,si tout bien réfléchi les Français étaient soumis non pas à un “génocide ” soudain ,brutal ,et sanguinaire ,mais bel et bien concrètement à un ” génocide ” lent, long ,sournois et insidieux ?????
    http://www.polemia.com/un-projet-de-genocide-des-peuples-europeens/

  15. Cette maman a bien raison avec son cri du cœur !
    On pourrait ajouter dans l’horreur que “volens nolens” une partie de nos impôts financent l’avortement depuis 40 ans !
    la seule parade que j’ai trouvé … je donne à des associations bienfaisantes de façon a ne jamais payer d’impôts

  16. Attention …mon mari avait retire de ses impots le montant des remboursements de l’avortement ….à l’ époque ” cela nous avait couté très cher ” !!!!!c’est le cas de le dire !!
    Mais je comprends cette maman évidemment …outre le fait de payer pour cette salete d’Abdel machin ….
    On ne parle que de lui et de sa prison dorée …mais ce pauvre CRS …au sol , la tête ensanglanté avec fracture du crane ….cela n’interèsse personne !!

  17. Il y avait un bagne à quelques milliers de kilomètres de la métropole, ré-ouvrons-le et qu il casse des cailloux ! Pfff Taubira serait fichu de le faire libéré . Maintenant ses coreligionnaires n ont pas apprecié qu il ne se fasse pas sauter et en prison , ils risquent de l aider à aller jusqu au bout et lui faire sa fête ! Il mérite la mort et pas seulement une simple injection ! C est un lâche , un sous homme !

  18. lu sur journal le progrès courrier des lecteurs
    Article commenté :
    Si l’aide juridictionnelle est plafonnée à 1500 £ COMME tout citoyen français ,pas de problème .Si les honoraires de l’avocat devaient dépasser ce plafond ,il est hors de question que l’Etat français ,donc nous paie ces suppléments !!!!

  19. Combien se souviennent que le lien qui lie le citoyen à l’Etat se nomme le contrat social.
    Comme tout contrat lorsque l’une des parties n’execute pas ses OBLIGATIONS, le contractant se trouve delié des siennes, en l’occurrence le versement des sommes servant à assurer sa securité.

  20. Il faut un mouvement de masse
    Que des millions de personnes cessent en même temps de payer ses impôts
    De telle sorte que le gouvernement soit totalement dépassé

  21. Le visage de ce type s’affiche sur les écrans, longuement, dès que son nom est prononcé.
    Non seulement lui mais également tous les autres fers de lance de l’islam.
    Cette sous m… se fera exécuté en prison par ses “frères”.

  22. Malheureusement cette courageuse mère ne va pas tarder à voir rappliquer chez elle une horde d’huissiers soutenue par un escadron de police (à la solde du pouvoir). Bientôt, dans ce cas de figure, faudra t’il menacer de se faire exploser au milieu de nos biens (gagnés honnêtement et par le fruit du travail) plûtot que de se les voir saisir et spoliés.

  23. @ Meiers :
    “Monsieur de Paris”, pour reprendre l’expression traditionnelle, était en fait un vacataire de la Justice. En effet, quel concours, quelle sorte d’épreuve faire passer aux candidats (toujours nombreux, paraît-il) pour le poste bien spécifique d’ “Exécuteur en chef des hautes Oeuvres de la Justice” ?
    Louis Deibler, son fils Anatole et leurs trois successeurs (Henri Desfourneaux, André Obrecht et Marcel Chevalier) recevaient une indemnité avec laquelle ils devaient vivre, payer leurs aides, l’entretien de la “bécane” et sa remise, sans oublier les frais de transport quand l’exécution avait lieu en province…
    Mais pour revenir à nos impôts, il est vrai que de savoir qu’ils vont servir à entretenir de tels monstres (présumés… horresco referens…) me met dans une rage rentrée qui ne demande qu’à s’exprimer !
    Par politesse et respect pour les honorables habitués du SB, je vais donc rester poli…

  24. Je suis prêt à faire un don non défiscalisé pour payer la remise en état d’une guillotine…
    Il est temps de punir les criminels comme ils le méritent, au lieu de les entretenir aux frais de la société.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]