Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Culture de mort : Eugénisme

La médecine prénatale utilisée à des fins eugénistes

La médecine prénatale utilisée à des fins eugénistes

Le 11 février, Ryadh Sallem, champion de handisport, était sur Cnews, interrogé sur le plateau de « L’heure des pros ». Le journaliste raconte que la mère de Sallem a pris des médicaments pour avorter qui lui ont causé la perte d’une partie des mains et des jambes, lui disant qu’aujourd’hui son handicap serait repéré à l’échographie et qu’il ne serait pas là. Le champion prend alors la parole :

« C’est tout le paradoxe de notre société, c’est qu’on crée au départ des projets dans le monde médical pour faire de la médecine prénatale, et en fait ça devient une machine à détecter les enfants qui ont des malformations et à les éliminer. Y’a un vrai sujet ». « Aujourd’hui, on n’accompagne pas les gens pour qu’ils puissent faire un choix, il y a des gens qui ont assez d’amour pour accueillir un enfant différent avec un handicap et ça, la société va leur reprocher ».  « Le fait de désirer cet enfant avec sa différence doit être respecté », « la systémique aujourd’hui c’est plutôt de vouloir éliminer ».

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services