La marche pour la vie interdite en Suisse

En 2016, la 7e marche annuelle suisse avait été confinée par la police fédérale sur une place de Berne, et la 8e édition, prévue pour le 17 septembre, a été interdite en la fête fédérale de prière nationale, d'action de grâce et de pénitence !

La manifestation, prévue sous le thème « Prier pour la vie » de tout être humain de la conception à la mort naturelle, devait se dérouler sur les traces du saint national et unificateur du pays, st. Nicolas de Flue, mais les deux communes concernées et le canton n'ont pas donné leur accord, et un premier recours en justice n'a pas abouti. Les communes disent craindre pour la tranquillité des pèlerins et redouter des troubles à l'ordre public par des contre-manifestants.

Des réunions de prière décentralisées pour défendre le droit à la vie sont prévues le 17 septembre en différents endroits de la Suisse, dans et en dehors des églises, comme alternative à la marche interdite.

Voici des extraits du message de soutien de Choisir la Vie à nos amis suisses

"Chers amis de la vie suisses,

Les défenseurs de la vie humaine en France sont affectés par l'interdiction injuste de votre marche pour la vie. Les attaques contre la vie sont orchestrées mondialement et la contestation doit être internationale. Si des manifestations pacifiques sont interdites, et que l'interdiction ne frappe pas des contre-manifestations violentes, et si la liberté d'expression et de manifestation coûte trop cher en forces de police, nous ne devons plus rien attendre de bon de nos gouvernants. Nous souhaitons à nos amis suisses d'autant plus de succès pour la défense de l'enfant à naître et ses parents par la prière et la parole dans et en dehors des lieux de culte.

  • Cécile Edel, Présidente, 
  • Marie-Aline Chevreau, secrétaire, 
  • Paul Ginoux-Defermon, responsable des relations avec les étrangers,
  • Angelika de Poncharra, déléguée pour l'étranger pour l'association française de défense de la vie CHOISIR LA VIE

Laisser un commentaire