La manif pour tous vue de Suisse : "depuis hier, la France n’est plus une République, c’est un régime"

D'un site suisse qui ne pratique pas la langue de bois française : 

"L’heure est aux effets de manche, à la “communication”, Manuel Valls se congratule, Christine Boutin, qui a fini dans le gaz, demande sa démission; retour à la normale au pays du verbe haut et de la politique gesticulante. Cependant, quelque chose s’est brisé.

Les titulaires des vertus de tolérance et d’ouverture ont montré, l’espace d’une seconde, dans un réflexe, leur vrai visage; un masque est tombé. Depuis hier, la France n’est plus une République, c’est un régime. L’imagerie inspirée de la tolérance d’Etat, les députés au regard clair, les couples héroïques, main dans la main, à la Marche des Fiertés, tout cela a volé en éclat sous le coup des matraques; le vrai visage de ces “libertés” des uns qui ne laissent plus aux autres que l’espace vital qui les sépare d’un jet de gazeuse lacrymogène. Policiers agressés, vitres brisées, voitures incendiées ? Non ! Hier, en France, on a gazé un peuple venu demander le droit de voter. On a gazé des enfants.

L’Etat ne se relèvera pas, ne doit pas se relever, de ces images de gamins en larmes, sous assistance respiratoire. La force tranquille est bien morte ce jour-là, le vernis de respectabilité officielle a craqué sous l’effet de la réalité et la violence de l’Etat socialiste n’est plus que la preuve de sa peur. Or, s’il a peur, c’est qu’il peut tomber" (suite).

10 réflexions au sujet de « La manif pour tous vue de Suisse : "depuis hier, la France n’est plus une République, c’est un régime" »

  1. Dritani

    Véritables loups assoiffés de sang innocent ces “poulets” alors qu’à Rueil-Malmaison ils étaient doux comme des agneaux. Aucune interpellation et pas de garde à vue face à des manifestants violents et délibérément provocateurs.
    L’on ne peut que féliciter M. le Sinistre de l’Intérieur. Ses créatures lui ressemblent à 100% et lui obéissent au doit et à l’œil.
    Des forces de l’ordre transformées en forces mercenaires qui non seulement refusent de servir et de protéger la Nation mais qui l’attaquent sauvagement. C’est honteux.

  2. Basadingen

    Meme si 3 millions de personnes, ou encore 4 millions, défilaient dans les rues, cela ne changeraient strictement rien aux choses.
    Ce régime, comme tous ceux qui furent “en place” avant lui (qu’ils aient été de “droite” ou de “gauche” n’ont jamais obéit qu’à la logique de leurs options idéologiques.
    Il est trop tard pour s’en rendre compte, et singulièrement curieux de ne s’en rendre compte qu’en mars 2013…

  3. ODE

    article passionnant surtout par ce qu’il sous-entend! Que nous sommes une lame de fond qui peut inverser le “sens de l’histoire” à condition de continuer le combat! Que le salon beige continue svp à unir et mobiliser “ses” nombreuses troupes!
    Les LGBT construisent depuis des années ds tous les pays du monde une mythologie idéale, avec leurs films, leurs livres, leurs articles, leurs histoires, leurs héros… On rencontre ttes sortes de gens qui croient vraiment que les gay pride sont le symbole d’une résistance à l’oppression. Une réponse au tabassage des homosexuels par la police de San Francisco il y a des années de cela.
    Aujourd’hui, les LGBT ont pignon sur rue à Paris, le gvt encourage les “gay games”, la gay pride, les rayons gay dans les librairies et bibliothèques, la “culture gay” à l’école et en cours d’histoire. Les gays sont intouchables. Et avec la théorie du genre, ils ne veulent rien d’autre que de changer les mentalités du monde entier et en particulier de nos enfants (que penser par exemple des kiosques à journaux où les affiches de type pornographique sont maintenant à hauteur d’enfants, de plus en plus?? Ainsi de la couverture énorme du magazine “Vogue”, mais ce n’est qu’un exemple)
    Ce que le journaliste dit, c’est qu’ils ont montré hier qu’ils étaient en réalité hyper violents et intolérants (nous on le savait déjà, mais avec internet le gentil bourgeois du 8e le sait aussi, et même certains habitants du Marais, qui sait?).
    Nous sommes donc des combattants de l’histoire en marche. Nous sommes en train de reprendre en main notre histoire. Oui, cet article est motivant!

  4. Ga

    La république, elle a les pieds dans le sang ( 1793 ) le coeur ensanglanté ( 1880 – lisez absolument le livre des proscrits aux éditions du Pech du Père Marie-Antoine de Lavaur ) et je crains fort qu’elle n’ensanglante à nouveau tout le peuple de France. Mais si la république disparaît ce serait une véritable délivrance car elle n’a jamais été que source de larmes.

  5. Exupéry

    Comme le dit parfaitement “Basadingen”:
    “singulièrement curieux de ne s’en rendre compte qu’en mars 2013…”
    Il est bien tard, deux générations ont été obligées de subir la désinformation socialiste de plein fouet… Les séquelles sont patentes.
    Mais si le Ciel donne un coup de pouce il ne sera pas trop tard. Raisons de plus pour l’invoquer.

Laisser un commentaire