La Manif pour tous privée des champs-Elysées le 24 mars

Communiqué de Presse de la préfecture de police de Paris :

"Le 20 février 2013, les représentants de l’association « La manif pour tous » ont fait connaître leur intention d’appeler à se rassembler le 24 mars prochain à Paris sur l’avenue des Champs-Elysées et la place de la Concorde (8e).

Dès le 22 février, le préfet de police a écrit aux organisateurs de cette manifestation pour les informer de l’impossibilité, pour des raisons impérieuses d’ordre public, de se rassembler sur ce secteur. En effet, la proximité géographique de plusieurs institutions sensibles exclut la tenue de toute manifestation revendicative sur la place de l’Etoile, les Champs-Elysées et la place de la Concorde, a fortiori dans le cadre du niveau rouge renforcé du plan Vigipirate actuellement en vigueur. Cette position a été réaffirmée récemment pour une manifestation revendicative qui s’est tenue début mars. Par ailleurs, l’ouverture des commerces sur l’avenue des Champs-Elysées, la forte fréquentation de cette avenue le dimanche, notamment par des touristes, et la configuration des rues adjacentes rendent inenvisageables l’encadrement et la sécurisation d’un tel rassemblement sur le secteur.

Afin de concilier liberté de rassemblement, préservation de l’ordre public et sécurité des institutions, le préfet de police a, dans le même courrier, invité les organisateurs à entrer en contact avec ses services pour étudier les possibilités d’itinéraires alternatifs, ce qui n’a pas été fait.

Aux termes d’un échange qui a finalement eu lieu vendredi 8 mars à l’initiative de la préfecture de police, les organisateurs de la manifestation ont indiqué que de premières propositions de parcours alternatifs ne recueillaient pas leur assentiment et ont fait connaître leur intention de maintenir leur appel initial à rassemblement.

Pour sa part, la préfecture de police a rappelé que, pour les mêmes motifs que ceux indiqués le 22 février, le passage d’une manifestation revendicative sur l’avenue des Champs-Elysées n’était pas envisageable. La préfecture a cependant de nouveau fait savoir aux représentants de l’association qu’elle restait disposée à poursuivre les échanges en vue de la définition de tout autre parcours permettant de concilier liberté d’expression et préservation de l’ordre public.

Lors d’une réunion qui s’est tenue le 12 mars, une fois encore à l’initiative de la préfecture de police, de nouvelles propositions ont été faites aux organisateurs.

Les organisateurs ont maintenu leur souhait d’emprunter l’avenue des Champs-Elysées, ce qui ne peut être accepté.

En tout état de cause et tout en restant ouverte au dialogue, la préfecture de police tient à informer dès maintenant les éventuels participants à cette manifestation qu’ils ne pourront pas, pour des raisons tenant à la préservation de l’ordre public, emprunter un itinéraire passant par les Champs-Elysées".

76 réflexions au sujet de « La Manif pour tous privée des champs-Elysées le 24 mars »

  1. Machin

    Curieux de constater à quel point ce communiqué de la préfecture se sent obligé de se justifier…
    A l’en croire, les organisateurs de la Manif ne s’intéresseraient pas au parcours de leur propre manif ?
    Pour un peu, on aurait presque l’impression que c’est la préfecture qui organise le truc :=)

  2. Tonio

    1- La surenchère des appels aux sit-in n’a pas dû aider, alors que le déroulé de la première manifestation pouvait rassurer la PP quant à la nature revendicative de la manifestation.
    2- On peut supposer que les organisateurs jouent le jusqu’au boutisme pour que ce refus de la PP soit un élément mobilisateur pour les manifestants.

  3. Olaf

    Mais bon sang, ils cherchent vraiment la révolution ? A quoi pensent donc ces crânes d’oeufs de politiques et leurs suppléants policiers ? Que le peuple va continuer de se faire cracher dessus et subir en silence ?
    Après la pétition bafouée, voilà qu’il faut laisser les champs libres sous prétexte que des touristes quataris ont envie d’y faire leurs emplettes ? Mais on marche sur la tête !!!

  4. Alfred

    C’était évident. Ce n’est pas une surprise.
    Malgré tout, combien de milliers d’affiches et de centaines de milliers de tracts et autocollants édités pour… rien car ces papillons invitent à se rendre sur les Champs… ? C’est être irresponsable (car cette histoire d’interdiction, on s’y attendait) et c’est jeter l’argent des donateurs par les fenêtres ! Maintenant que le mal est fait, tournons la page et trouvons vite un nouvel itinéraire.
    Et refaire toute la communication autour de l’évènement, notamment l’excellent “teaser” visionné près de 70 000 fois en moins de 3 jours.
    Qui a des idées ?

  5. Guillaume

    Ou pour un peu on pourrait croire que les organisateurs ont fait un coup médiatique en annonçant les Champs Elysées en espérant que ça passe. Vous avez déjà vu une manifestation sur les Champs Elysées vous?

  6. Pierre

    Ah… c’est gênant ! C’est vrai que ça donne l’impression que l’organisation de la manif’ y met de la mauvaise volonté. Tant pis si nous n’avons pas les Champs ! Qu’on se fasse un Bastille-Opéra !!!

  7. nemo

    Pour les 31 décembre, la coupe du monde, le retour des JO, les 14 juillet il n’y a plus aucun problème de sécurité, d’institutions sensibles, de niveau rouge de vigipirate etc etc …
    A la préfecture de police non seulement ils ne savent pas compter … mais comme le dit la mère de 6 enfants ils pètent de trouille (et ça se voit)

  8. Altaica

    mail envoyé à la PP
    Bonjour Madame, bonjour Monsieur,
    comptant participer à la manifestation pour le vrai mariage la semaine prochaine, je suis surpris de la résistance de la préfecture de police de paris vis à vis des organisateurs. En effet, à une semaine de la manifestation, il n’est plus temps d’organiser de nouveaux parcours, vu le nombre de personnes qu’il risque d’y avoir.
    En résistant à l’espoir de nous voir plusieurs millions, nous serons probablement entre quelques centaines de milliers et plus d’un million de manifestants.
    La plupart d’entre eux ayant déjà prévu le parcours qu’ils suivront, et n’ayant pas forcément la possibilité ou dumoins la volonté de suivre au jour le jour les informations, tout changement de parcours provoquera l’appartition de groupes de quelques milliers à quelques dizaines de milliers à des endroits non prévus et donc non encadrés (principalement aux anciens lieux de départ).
    Vous avez le temps, en une semaine, d’organiser la protection des bâtiments sensibles (Palais de l’Elysées, CESE, et autres…). Je suis persuadé que cela sera plus facile à gérer pour vous que de devoir gérer à la fois la manifestation avec ses nouveaux parcours d’un côté, et des groupes important de personnes déroutés d’un autre.
    Sans espoir de vous faire changer d’avis avec mon seul courrier électronique, mais dans l’espoir que d’autres, allant dans mon sens, vous fassent réfléchir à la situation, je vous prie de recevoir mes salutations respectueuses et mes voeux d’excellente fin de semaine.

  9. Claribelle

    Je ne vois pas pourquoi Vigipirate, même rouge, empêche un rassemblement sur ce secteur. En quoi cette avenue est-elle plus sensible que d’autres ? (l’avenue Foch était bien immobilisée le 13 janvier). De même l’excuse du tourisme et de la rue commerçante ne tient pas. La Tour Eiffel est le lieu le plus visité de Paris et l’endroit n’a pas été interdit en janvier.
    Faudra-t-il envisager l’occupation sauvage des Champs ? Que pourra faire la police si 1 million de personnes décide d’y aller faire du tourisme le 24 mars ? ou même de pousser une pointe vers l’Elysée ?

  10. rollon

    Bon… On y va quand même ou on joue encore les gentilles familles bien élevées et obéissantes ? Je ne vois pas trop comment ils peuvent arrêter 1 millions de personnes arrivant de partout et voulant s’asseoir sur les Champs Elysées.

  11. esprit libre

    C’est un poisson d’avril ?
    François Hollande perd ses nerfs ?
    Le préfet de police veut provoquer une situation incontrôlable ?
    François Hollande a-t-il conscience qu’il risque tout par entêtement puéril ?

  12. Nicou

    Ben tiens pardi ! Pour les fouteux c’est différent, et le “rassemblement” du 31 décembre avec “force” police ? mais les famille, les vieux et les jeunes enfants c’est différent ? DANGER POUR L’ORDRE PUBLIC ON VA TOUS NOUS METTRE EN TAULE ???

  13. François Danges

    Les organisateurs de la Manif pour tous sont soient des imbéciles soit des manipulateurs. je m’explique: tout le monde sait ques les manifestations sont interdites sur les Champs Elysées. la dernière qui s’y désoula fut la manif gaulliste de 1968. depûis c’est l’intediction absolue et permanente quel que soit le motif, quel que soint le gouvernement, quels que soient les organisateurs.
    J’ajoute que ce n’est pas en tortillant des fesses au son de la musqiue techno à l’invitation de madame Barjot que nous ferons reculer le gouvernement.
    IL y là une orte de sabotage de notre juste cause.

  14. de baudan

    tiens, cela va finir par être drôle… je vais ressortir mes vieilles rangers et mes gants de maintien de l’ordre ;..)))
    Et que comptent-ils faire : fermer métro / RER et les accès aux Champs, à la Concorde et aux voies avoisinantes ? Pour le coup, les touristes vont être surpris…

  15. bbldudo

    se rassembler dans un lieu non autorisé !!! quelle bonne idée : on veut faire pression, eh bien ne faiblissons pas !!!après tout ce n’est que lorsque l’on montre les dents que l’on est écouté – la France bien élevée qui ne fait pas peur va peut-être enfin être entendue !!!

  16. Jean Theis

    Je redoutais cela depuis longtemps. Même la CGT ne défile pas aux Champs.
    Si les stations de métro restent ouvertes, on peut toujours y aller en badauds pour faire marcher lesdits commerces.
    Le pouvoir doit redouter les médias (étrangers) qui commençaient à vouloir venir voir…

  17. CECCATO Gabriel

    L’attitude de la Préfecture de police est pour le moins difficile à expliquer : il y a eu d’autres manifestations sur les Champs Elysées, par exemple des Gaullistes en 1968 pour soutenir le Général de Gaulle. Or à l’époque, compte-tenu de la situation d’une part explosive et d’autre part proche de l’anarchie, les risques pour assurer la sécurité pour la Préfecture de Police étaient incomparablement beaucoup plus compliqués qu’actuellement. Ce ne peut dont être, de la part de la Préfecture de police de Paris, comme tout le monde le comprend, qu’un nouveau faux et mauvais prétexte. Ne serait-ce que parce que comme cela il lui serait nettement plus difficile de mentir, dans une proportion aussi ridicule qu’elle l’a déjà fait pour nos manifestations précédentes, sur le nombre de participants.

  18. C.B.

    Tous les ans, le 31 décembre, il y a rassemblement aux Champs-Élysées. Qui demande l’autorisation pour ce faire à la Préfecture de Police?
    Lors de grands matches, il y a rassemblement aux Champs-Élysées. Qui demande l’autorisation pour ce faire à la Préfecture de Police?
    Autrement, si ce n’est pas demandé on peut, mais si c’est demandé on ne peut pas? Vraiment, le changement, c’est maintenant!

  19. G

    C’était évident ! Je l’attendais.
    Quand on lit certaines prises de position de mouvement royalistes (les fameux “vive Louis XX”), sur d’autres sites, qui pensaient renverser le régime, rien que çà !
    Donc : position bloquée et Hollande aura le dernier mot.
    Ah cette bande de petits c… a offert un argument massif à la préfecture de police !
    Il n’y a qu’une chose à faire : arrêter les manifs (genres manifs syndicales) inutiles (ce n’est pas dans notre “culture”). Et s’inspirer de ce qu’a fait Beppe Grillo : faire muter La Manif pour Tous en mouvement politique, ignorer les médias et les partis officiels en faisant campagne uniquement par internet et présenter des candidats dans le plus grand nombre de communes possibles pour jouer les troubles-fêtes de l’UMPSFN.

  20. Ralph

    Le fait qu’il n’y ait pas de manifestation revendicative (CGT, pro-ceci, anti-cela…), mais seulement festive (retour des JO, 31 decembre etc…) sur les Champs-Elysées n’est pas nouveau…
    Je ne vois pas trop d’ailleurs comment on pourrait “forcer la main” de la Préfecture. Si ils ne coupent pas la circulation, et que des gens y vont quand même, cela risque d’être une sacrée pagaille.
    Assez perdu de temps avec cette histoire de Champs-Elysée. Il y a bien d’autres endroits à Paris.

  21. G

    “il y a eu d’autres manifestations sur les Champs Elysées, par exemple des Gaullistes en 1968”.
    Mais c’est de Gaulle qui était au pouvoir quand la manif a eu lieu ! Si les socialos voulaient le faire, ils auraient gain de cause avec Hollande.

  22. Christian

    Aïe aïe aïe… le rapport de forces… L’enjeu le justifie, certes, mais que ceux qui jouent le jeu se rendent compte du risque… dans ce cas, est-il judicieux d’y aller avec les enfants? MAis quel changement d’image!

  23. G

    “TOUS AUX CHAMPS ÉLYSÉES” quel que soit l’accord de la préfecture !
    Voila le genre de bêtise à éviter. Si vous voulez redonner du lustre au pouvoir de Hollande, faites-le !
    Tirez-les leçons des imbéciles du 6 février 1934 (ligues et autres camelots du roi) qui ont permis à la gauche d’être élue en 1936. !

  24. Pitch

    Laissez tomber les Champs, c’est sur l’Élysée qu’il faut marcher.
    Et accessoirement en virer le locataire, à grands coups de pompes dans le train. En cas de résistance, décapitation et pique sont à envisager.

  25. Dominique

    1 million de personnes n’ont pas besoin de demander la permission à la préfecture ! Elle refuse ? Passons outre ! Nous manifesterons sur les Champs-Élysées quand même. Du nerf, Virginie Merle ! (Je préfère, en tant que catholique, vous nommer par votre sainte patronne) Nous avons la force populaire et la colère, eux sont tout petits à côté de nous, et ils ont une trouille monstre, la préfecture vient de l’avouer !
    Nous manifesterons sur les Champs ! À eux d’organiser notre sécurité, ils y sont obligés !

  26. Gino

    Moi je dis : tant mieux !!!
    La manifestation aura ainsi plus d’impact.
    La presse devra parler d’une manif faite malgré l’interdiction du gouvernement.
    Personne ne se dégonfle, c’est ce qu’ils souhaitent.
    Qu’avons-nous à craindre ?

  27. NB

    Le Préfet ne fait que son boulot, et à sa place, tout le monde ferait de même évidemment. On imagine le tollé mondial si une bombe explosait près de l’ambassade américaine. Je partage plutôt l’avis sur le gâchis d’affiches et d’autocollants qui aurait pu etre évité. Çe n’est pas trop responsable quand certains économisent pour pouvoir venir.

  28. Labbé

    “L’autorité ne s’exerce légitimement que si elle recherche le bien commun du groupe considéré et si , pour l’atteindre, elle emploie des moyens moralement licites. S’il arrive aux dirigeants d’édicter des lois injustes ou de prendre des mesures contraires à l’ordre moral, ces dispositions ne sauraient obliger les consciences. En pareil cas, l’autorité cesse d’être elle-même et dégénère en oppression”. Catéchisme de l’Eglise catholique

  29. Pierrot

    J’ai envie de fêter le printemps dimanche en 8, avec un grand drapeau. On ira faire du shopping entre amis; ET SI NOUS RENCONTRONS D’AUTRES PERSONNES AVEC DES DRAPEAUX BLANCS, ROSES OU BLEUS NOUS IRONS DISCUTER AVEC EUX ! Quitte à crier quelques slogans en descendant sur les Tuileries (je suis fan des Tuileries au Printemps, vraiment !)

  30. Cril17

    http://lamanifpourtous.fr/la-manif-du-24-mars/espace-presse
    Espace Presse
    Contact presse : 06 74 29 93 52 – contact-presse@lamanifpourtous.fr
    14 mars 2013 – Communiqué de Presse suite à la décision de la Préfecture de Police d’interdire les Champs Elysées aux manifestants
    Ce jeudi 14 mars, La Manif Pour Tous apprend par voie de communiqué de presse que « la Préfecture de police tient à informer dès maintenant les éventuels participants à cette manifestation qu’ils ne pourront pas (…) emprunter un itinéraire passant par les Champs Elysées ».
    La Manif Pour Tous s’est rendue à quatre reprises à la Préfecture de police de Paris et s’est prêtée à de nombreux échanges téléphoniques avec ses représentants. Elle s’étonne de cette manière peu conforme aux usages républicains employée par la Préfecture de Police qui consiste à répondre par voie de communiqué au dernier courrier qu’elle a reçu de La Manif Pour Tous, lequel proposait un itinéraire alternatif non évoqué, d’ailleurs, dans ledit communiqué, et évitant toute approche des lieux de pouvoir,
    La Manif Pour Tous, depuis les premières manifestations qu’elle a organisées à Paris et en régions, a systématiquement fait preuve de son exigence absolue en terme d’organisation, d’ordre public et de sécurité. Pas un seul incident n’a eu lieu, y compris le 13 janvier dernier qui a vu affluer un million de personnes de toute la France.
    Alors pourquoi évoquer l’ordre public pour interdire l’accès aux Champs Elysées ? Veut-on empêcher la mise en place d’un dispositif qui permettra de compter simplement les manifestants ?
    De fait, depuis des mois, les autorités politiques refusent d’entendre les Français qui s’élèvent contre le projet de loi Taubira dit de « Mariage pour tous ». Les 17 novembre, 8 et 9 décembre 2012, comme le 13 janvier et 2 février 2013, le gouvernement n’a jamais pris acte de l’importance historique des manifestations. Le 12 février 2013, la Préfecture de Police de Paris a interdit le rassemblement prévu aux abords de l’Assemblée nationale. Enfin, les 700 000 pétitions déposées au CESE ont été déclarées irrecevables le 26 février dernier, heurtant ainsi des millions de Français.
    Face à ce déni de démocratie, La Manif Pour tous a considéré que seul un rassemblement sur les Champs Elysées serait en mesure d’exprimer ce mécontentement de la manière la plus solennelle, visible, démocratique et pacifique possible.
    Depuis 1881 et 1907, la liberté de réunion est en France une liberté fondamentale. Son champ territorial d’application est de portée générale, et la loi n’a jamais prévu de sanctuarisation de certaines zones, notamment de celle des Champs Elysées.
    Il s’agit manifestement, une nouvelle fois, de faire taire les opposants au projet de loi « mariage pour tous ».
    Néanmoins, il est très clair que La Manif Pour Tous, en aucun cas, n’appellera un public, qui s’annonce très nombreux, à manifester en-dehors d’un cadre légal.
    La Manif Pour Tous étudie avec ses avocats toutes les voies de recours possibles pour que cette demande populaire d’expression démocratique soit entendue et ce, en toute sérénité.
    Dans cette attente, La Manif Pour Tous appelle les Français à continuer à se mobiliser pour être des centaines de milliers à Paris le 24 mars prochain !
    On ne lâche rien !

  31. Marguerite

    Excellente citation de Labbé.
    Nous irons à Paris, nombreux et nous manifesterons notre opposition au projet Taubira et notre mécontentement là où il sera prévu d’être.
    On ne lâche rien: il faut être prêts à continuer de nous lever et de résister et, avec une espérance sans faille, continuer à nous battre non pas avec les armes de nos adversaires mais les armes que sont le courage, la détermination et la prière.

  32. Esperanza

    Je sens monter en moi un irrésistible désir d’aller, le 24, faire du lèche vitrine sur les champs Élysée, y boire un verre et regarder passer les quelques malheureux manifestants que déclarera la préfecture de police.

  33. Benoît

    Il faut que chacun envoi un mail au préfet de police au ordre du dictateur pour demander un “laissez passez” (c’est obligatoire en temps de guerre) permettant une promenade avenue des champs-élysées le 24 mars.
    Je n’habite pas Paris, mais ce WE, j’ai décidé d’aller à Paris. Je suis un touriste. Il y aura deux millions de touristes le 24 mars. Quoi de plus normal quand on est touriste d’aller se promener dans ce lieu réputé jusqu’à l’autre bout du monde !

  34. DB2

    Nicou, je vous demande de modérer vos propos concernant F Barjot. N’oubliez pas qu’elle est en première ligne et donc parmi les premiers à prendre les coups s’il y en a. Et ce n’est pas avec votre style de propos que vous auriez pu susciter les foules.
    Cela dit, je préfère votre demande de lâcher les partis politiques traditionnels et de fonder un parti politique.
    Avant tout RÉFLÉCHISSONS.

  35. STC

    hé bien ce n’est pas une manifestation M’sieur
    l’agent. C’est une balade, un rassemblement familial, une marche quoi.. et comme nous
    sommes, serons,.. (peu nombreux selon la police) nous débordons néanmoins un peu des trottoirs sur les Champs.
    Comme tout français ayant le droit de circuler librement à pied sur l’espace public.
    Effectivement ce jour là plusieurs milliers de personnes ont eu la même idée..

  36. Bernard Richard

    J’ai tout lu et n’ai pas trouvé la solution, entre respect des autorités publiques et nouveau 6 février 1934 dont on sent poindre la tentation. Aux organisateurs de trouver et proposer très vite une solution unique pour ne pas rester dans ce désordre et surtout ce désarroi qu’on sent poindre. Lieux de rencontre et regroupement ? sit-in ou non etc.Car les billets sont achetés dans la province profonde sensibilisée à point par campagne d’affichage et sermons réitérés

  37. mehaud

    Il est trop tard pour interdire les champs elysées.
    Je prends la mesure d’une majorité de réactions à cette annonce et je crains que de toutes manières de très nombreux manifestants se rendent quand même sur les Champs. La préfecture de police prend un bien grand risque; Ne devrait-elle pas revenir sur sa décision et l’autoriser en l’encadrant sérieusement plutôt que de courir le risque d’une manifestation spontanée non contrôlée ?

  38. Pierrot

    Moi je ne rien lu, le rendez-vous est bien sur les Champs dimanche prochain ? J’espère y voir de nombreux touristes, en famille, ça va être sympa. Venons de partout faire un peu de shopping, puis retrouvons-nous sur les trottoirs ou même sur les pavés pour discuter et donner notre avis sur les différentes lois en cours d’examen. A très vite, je compte sur vous tous !

Laisser un commentaire