Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

La Manif pour tous (bien) vue par la presse locale

Retour sur trois articles sur les manifs de dimanche et lundi derniers.

Toulouse : Pourquoi les anti-mariage pour tous ne désarment pas (La Dépêche).

"Sous un beau soleil de printemps, la «Manif pour tous» a fait du bruit, hier à Toulouse, entre le Fer à Cheval et les allées Jean-Jaurès, en passant par Esquirol. Un cortège accompagné de deux énormes podiums musicaux qui crachaient de la musique techno, juchés sur des semi-remorques.

Un déploiement de moyens impressionnant, avec 120 membres de service d'ordre, 50 membres du service accueil, qui a tranché avec la maigre contre-manifestation rassemblée place Esquirol (lire ci-dessous).

6 000 personnes selon la police, 15 000 selon les organisateurs, ont défilé contre le Mariage pour tous. C'est la 6e action à Toulouse, et la 2e manifestation d'ampleur depuis le 17 novembre 2012".

Montpellier : Le succès de la Manif Pour tous était un jeu d'enfants (Tout Montpellier).

"Dans une ville gay-friendly comme Montpellier, les opposants au mariage pour tous ont montré leur conviction dans la défense du modèle familial traditionnel : un père + une mère… et des enfants. Démonstration du propos avec les familles présentes en masse. Ce qui donnait des airs de départ de colonie de vacances aux jardins du Peyrou. A quelques détails près.

Les enfants tiennent des drapeaux ou des pancartes et commencent à entonner des slogans. C'est sans doute en faisant défiler les siens, parfois encore dans leur poussette, que l'on défend les intérêts des enfants".

Hérouville : une élue témoigne sur la répréssion de la manif pour tous (La Manche libre)

"Christine Bonnissent est maire-adjointe d'Hérouville Saint-Clair, en charge de l'éducation et de la petite enfance. Son communiqué de presse consacré à l'attitude de la police lors de la visite de George Pau-Langevin, ministre déléguée à la Réussite éducative, au collège lycée expérimental d'Hérouville le lundi 6 mai a fait couler beaucoup d'encre et… écrire beaucoup de tweets.

Tendance Ouest a joint Christine Bonnissent par téléphone. Elle raconte ce qu'elle a vu et explique la raison pour laquelle elle a souhaité témoigner de cette "bousculade".

Partager cet article

6 commentaires

  1. Dommage que la presse ne publie jamais de photos des contre-manifestants, car elles sont édifiantes !

  2. A Toulouse, police comme organisateurs ont dit que nous étions plus nombreux dimanche dernier qu’en novembre ( 6000 selon la police contre 5000 en novembre et 15000 selon les organisateurs contre 12000 en novembre). Voilà qui est bien encourageant en vue de la méga Manif du 26 mai à Paris .
    ONLR

  3. “Christine Bonnissent est maire-adjointe d’Hérouville Saint-Clair, en charge de l’éducation”
    Sur le fond d’accord mais sur la forme: le troisième journaliste ne saît pas parler français utilisant l’horrible “en charge de” qui ne veut rien dire et qui n’est pas français alors qu’il est ultra connu qu’on dit normalement “chargé de”… c’est pitoyable

  4. Très intéressant d’écouter Christine Bonnissent, un témoignage calme et moins “passionné”, c’est plutôt convaincant.

  5. Cela va dépendre de moi, si je reçois le tee-shirt de lamanifpourtous, je monte au club hippique faire une démonstration avec un ami pour soutenir le collectif lamanifpourtous.
    J’irais faire du cheval pour la bonne cause. Une photo numérique sera envoyée par les soins de mon ami au salon beige et à la manif pour tous. Je serais sur un cheval avec un drapeau bleu.
    La cavalerie de lamanifpourtous contre le mariage pour tous… Ca promet !
    Le cheval sera à l’arrêt et de temps en temps, je le ferais bouger au pas. Que ce soit dehors ou au sein du manège… Cela va dépendre des dirigeants du club hippique.
    Après on pourrait sélectionner les clubs hippiques qui seraient susceptibles de nous aider dans nos manifestations. Qu’en pensez-vous ?
    Attention, Valls, un cheval de la manifpourtous est prêt à défendre sa cavalière et j’en serais ! Par Saint-Georges, vive la cavalerie de lamanifpourtous !

  6. Si la presse publie des photos. Vous pouvez retrouver celle de La Dépêche sur https://www.epresse.fr/quotidien/la-depeche-du-midi/edition-toulouse/2013-05-06

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique