Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

La Loi Asile et Immigration sera peut-être la pompe aspirante à immigration la plus puissante de notre histoire

Dans L'Incorrect, Gabriel Robin montre que la loi Asile et immigration est non seulement insuffisante, mais aussi qu'elle aggrave la situation :

6a00d83451619c69e20224df2ee775200b"[…] la loi comprend aussi de nombreuses mesures visant à « sécuriser le droit au séjour » des étrangers en situation irrégulière, ou plus précisément leur faciliter l’installation sur le territoire, et ne prévoit rien pour réduire l’immigration légale.

Les amendements soutenus et votés par les députés macroniens dévoilent un tropisme sans-frontiériste naïf, sinon inconséquent en pareil moment historique, où l’immigration massive menace l’existence même de nos sociétés, leur pérennité, comme nous l’avions démontré dans un long format. Ainsi, les marcheurs ont obtenu que l’ouverture du marché du travail aux demandeurs d’asile se fasse au terme d’une période de 6 mois, contre 9 mois auparavant. De la même manière, le « délit de solidarité », expression de novlangue qualifiant l’aide à l’entrée et au séjour illégal sur le territoire français, a été quasiment supprimé. Tant d’amendements votés avec l’aide des parlementaires de la gauche, socialistes et insoumis inclus. Une liste qui ne s’arrête pas là, intégrant des dispositions qui devraient faire bondir de joie les immigrationnistes les plus forcenés.

En dehors de quelques mesures techniques pragmatiques qui faciliteront le traitement des demandes d’asile et l’expulsion de certains déboutés, la Loi Asile et Immigration sera peut-être la pompe aspirante à immigration la plus puissante de notre histoire, ce qui n’est pas peu dire. Que signifie d’ailleurs, maintenant, la liste des pays dits « sûrs » ? Ne seront plus considérés comme sûrs les pays « persécutant les homosexuels », soit l’ultra majorité des pays d’origine des clandestins. C’est terrible, mais chaque exception constitue un nouvel appel d’air, une nouvelle faille juridique dans laquelle s’engouffreront les migrants, qui usent déjà de nombreux stratagèmes pour s’installer en Europe (faux papiers, fausses persécutions, etc). Philosophiquement, l’amendement le plus dangereux est bien celui prévoyant l’extension de la « réunification familiale » aux frères et sœurs de « mineurs », à considérer que ces derniers le soient vraiment… Tout mineur ayant bénéficié du statut de réfugié ou de la protection subsidiaire pourra ainsi faire venir ses parents et ses frères et sœurs. En 2016, la réunification familiale avait bénéficié à 4319 personnes. Des chiffres qui augmenteront de manière exponentielle à l’avenir. […]"

Ajoutons à cela que le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb enfume la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale avec des chiffres dénués de toute réalité, comme l'écrit Michèle Tribalat :

"[…] Clémentine Autain, députée de la France insoumise en Seine-Saint-Denis explique au ministre qu’elle a été reçue avec des associations par le préfet, lequel aurait déclaré être débordé et avoir du mal à faire face, la Seine-Saint-Denis recevant 310 000 demandes d’asile par an. Dans sa réponse, le ministre de l’Intérieur s’étonne à bon droit d’un pareil chiffre :

« Le préfet, madame Autain, ne vous a pas dit qu’il y avait 310 000 demandeurs d’asile en Ile-de-France [Le ministre n’a pas retenu qu’il s’agissait en fait seulement de la Seine-Saint-Denis, ce qui rendait les paroles de Mme Autain encore plus extravagantes], car nous avons eu 100 000 demandes en France l’an dernier. »

Bien imprudemment, le ministre a alors cherché ce qu’avait bien pu vouloir dire le préfet avec ses 310 000 : « Ce qu’il vous a dit, sans doute, c’est que les gens d’origine étrangère sur le territoire de l’Ile-de-France étaient, non pas, d’ailleurs, de 300 000, mais de 200 000, ce qui est déjà important. »

Si la bévue de Clémentine Autain était évidente, celle de Gérard Collomb était plus magistrale encore. Voilà un ministre de l’Intérieur qui n’a aucune idée des ordres de grandeur de ce dont il parle : 200 000 personnes d’origine étrangère en Ile-de-France, ça lui paraît déjà très important ! Or la population de l’Ile-de-France au 1er janvier 2015 était de 12,1 millions.  Si l’on en croît donc le ministre de l’Intérieur, la population d’origine étrangère aurait représenté à cette date 1,7 % de la population d’Ile-de-France ! Et ce serait déjà beaucoup, nous dit-il ! […]

Le dernier chiffre connu de l’Insee est celui de 2015 : 20,5 % en France métropolitaine (à partir de l’enquête Emploi et de l’enquête annuelle de recensement). Même si l’on ne dispose pas du même chiffre pour la région Ile-de-France, c’est forcément plus.  En 2015, pour les moins de 18 ans, la proportion de jeunes d’origine étrangère en France métropolitaine était de 21,2 %. En Ile-de-France, à la même date, elle était de 42,1 %, c’est-à-dire à peu près le double. Si l’on ne s’intéresse qu’aux jeunes de moins de 18 ans, pour lesquels on peut travailler à partir des enquêtes annuelles de recensement – ce que nous faisons, Bernard Aubry et moi depuis un bon nombre d’années -, on dénombre près de 3 millions de personnes âgées de moins de 18 ans en 2015. Si 42,1 % étaient d’origine étrangère comme l’indique l’exploitation des enquêtes annuelles, cela représenterait près de 1,3 million de jeunes. On est loin des 200 000, tous âges réunis. D’ailleurs, si le ministre avait eu en tête le seul chiffre sur le nombre d’immigrés en Ile-de-France (2,25 millions au 1er janvier 2014), il aurait pu s’éviter cette bourde. C’est forcément beaucoup plus si l’on veut y ajouter, comme c’est son cas, le nombre de personnes nées en France d’au moins un parent immigré. […]"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. Me reviennent ce propos d’Enoch Powell : “J’ai l’impression de regarder ce pays élever frénétiquement son bûcher funéraire.” Ces paroles, à 16 siècles de distance rappellent celles d’Ammien Marcellin (historien des grandes invasions et de la décadence romaine) : “On prit bien garde qu’aucun de ces futurs destructeurs de l’Empire, fût-il atteint de maladie mortelle, ne restât sur l’autre bord […] et tout cet empressement, tout ce labeur, pour aboutir à la ruine du monde romain !”
    Mais ceux qui nous gouvernent ignorent l’Histoire, ne connaissant que son prétendu “sens universaliste” hérité du marxisme et remis à la sauce mondialiste ; ils n’ont même pas assez de bon sens, pour comprendre qu’au delà d’un certain effectif, toute “chaloupe de sauvetage” ne peut que faire naufrage ! Ils sont habités par un “solidarisme” coupé du réel, bel exemple de vertu chrétienne (la Charité) devenue folle.

  2. Incompétence doublée d’une volonté de détruire la société française de culture chretienne. Encore une loi préparée et discutée dans les loges ?

  3. Sincèrement, je crois qu’on est fichu: la situation est de plus en plus difficile à redresser.

  4. Quand donc ces fous furieux , ces démons autant dire,seront-ils neutralisés sans douceur mais avec l’ énergie brutale qui convient dans ce cas aussi répugnant ?

  5. @Pierre
    Oui, ou bien le Ciel nous aide – quoique nous le méritions de moins en moins vu l’esprit d’apostasie qui gagne de plus en plus, y-compris dans l’Eglise – ou bien c’est irrémédiablement râpé !
    Mais il faut croire au Ciel et à la Miséricorde Divine (laquelle présuppose que nous la sollicitions en commençant par nous reconnaître pécheurs et que nous fassions de réels efforts pour changer de conduite.)

  6. il n’y a qu’à ouvrir les yeux et les oreilles pour constater que l’immigration débridée est de mise; les “sans papiers” acceptent des salaires de misère, les zotorités laissent faire, résultat: des millions de travailleurs français au chomage, des coutumes moyenageuses nous sont imposées puisque le multiculturalisme est un dogme.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services