Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La “ligne Buisson” était la bonne, mais elle a été décidée trop tard

L'analyse d'Ivan Rioufol :

"Les électeurs du FN, en s’abstenant ou votant blanc, ont fait perdre la droite qui est redevenue la plus bête du monde : alors que le pays est culturellement et sociologiquement à droite, la majorité vient de payer son incapacité à s’adresser au peuple perdu. Les principaux leaders de l’UMP, qui ont cru malin de faire la fine bouche devant l’électorat de Marine Le Pen et ses inquiétudes, sont coresponsables de l’échec de Nicolas Sarkozy (48,38% contre 51,62% à François Hollande), le candidat vaincu payant lui-même ses promesses non  tenues en 2007.  Il est de bon ton dans les médias de critiquer la "ligne Buisson", du nom du conseiller présidentiel qui  avait convaincu le candidat de faire, à côté de ses discours peu mobilisateurs sur le désendettement et le rapprochement franco-allemand, une campagne sur la défense de l’identité française. Je pense, pour ma part, que cette ligne était la bonne et qu’elle a permis à Sarkozy de faire une belle remontée jusqu’à espérer gagner au second tour. Mais cette stratégie à été décidée trop tard, laissant deviner un manque de conviction du candidat. Les réticences de nombreux ténors de la majorité à parler immigration ou communautarisme ont pu convaincre aussi de l’insincérité de la posture de Sarkozy.

Une anecdote : le 6 mai 2011, soit un an jour pour jour avant sa défaite, j’avais fait partie de la délégation d’un club de réflexion reçue par le chef de l’Etat à l’Elysée.  Après avoir reconnu l’existence chez les Français d’un besoin "d’enracinement", Il avait exposé les quatre sujets qu’il entendait décliner : la protection sociale, la revalorisation du statut des enseignants, les relations avec l’Allemagne, et Internet, cette société virtuelle qu’il entendait "civiliser". M’étonnant qu’il ne dise pas un mot des problèmes liés à l’identité française et à l’immigration de peuplement, il avait expliqué qu’il entendait laisser à son ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, le soin de traiter ces sujets, visiblement subalternes pour lui. J’étais ressorti de cette brève (et unique) entrevue avec la sensation d’avoir eu en face de moi un homme aux préoccupations fluctuantes et déroutantes. C’est, me semble-t-il, ce sentiment qu’ont voulu exprimer hier ceux qui n’ont pas été convaincus par ses derniers discours à la gloire la France éternelle et de ses racines chrétiennes. Je le regrette".

Partager cet article

13 commentaires

  1. “C’est, me semble-t-il, ce sentiment qu’ont voulu exprimer hier ceux qui n’ont pas été convaincus par ses derniers discours à la gloire la France éternelle et de ses racines chrétiennes. Je le regrette”.
    Comment peut on regretter la lucidité?

  2. Son discours droitier (fort bien rédigé dailleurs) a meme eu l’effet inverse de ce qu’il escomptait .
    La contradiction entre son bilan et son discours donnait la mesure de son cynisme …
    Ceci explique en grande partie le vote blanc .
    Il eut mieux valu pour lui un bilan droitier et un discours de gauche … Il serait toujours président !!!

  3. Yvan Rioufol a toujours eu d’excellentes analyses,mais il n’en tire pas les conclusions
    Il n’y a pourtant pas d’autre choix: se rallier désormais au panache de Marine
    [Euh… vous n’avez pas lu sa première phrase alors. Il ne saurait se contredire. JL]

  4. La victoire (sic) de la Gauche est due à l’enfermement idéologique de la Droite dans son refus de s’allier avec le FN …alors même qu’)à Gauche on ne se pose aucune question quant à un accord avec Mélanchon !
    en conséquence le succès de F. Hollandes est très logique face à des gens d’une stupidité abyssale !

  5. Dans son discours d’adieu, le président “sorti” me paraissait soulagé.
    Avait-il vraiment envie d’être réélu ?
    Je suis surpris de ne pas trouver cette question dans les commentaires au sujet de cette élection.
    [Amusant car je me suis fait la même réflexion au même moment. JL]

  6. Il est en effet évident que la stratégie Buissonnière de Sarkozy était bien trop tardive pour ne pas apparaître ce qu’elle était : une tentative grossière de rééditer le siphonnage de 2007.
    Le “peuple perdu” ne s’y est pas laissé prendre,
    Il n’a pas non plus aimé qu’on le prenne pour un jambon.
    Voilà le résultat.
    Maintenant, la gauche peut remercier l’ UMP de lui avoir laissé sa place.
    Le cadeau semble toutefois bien empoisonné.

  7. “Les électeurs du FN, en s’abstenant ou votant blanc, ont fait perdre la droite”
    FAUX: Sarkozy a perdu parcequ’il a profondément déçu. Il est évidemment sanctioné.
    Les votes blancs ou abstention n’y font rien: Hollande aurait été élu quand même; On ne va pas demander à des électeurs déçus de voter de nouveau pour la cause de leur déception, non? C’est ça la démocratie !
    2007: 1568426 votes blancs et Sarkozy élu à plus de 53% malgré l’appel à l’abstention de Le Pen.
    2012: on compte “seulement” 578747 votes blancs supplémentaires (dont certaines venant de gauche !!): Hollande a fait 1,2 millions de voix de plus que Sarkozy. Il était donc obligatoirement élu.

  8. “La ligne” c’est “bien” et les actes depuis plus de 40 ans c’est mieux !!! !!! !!!

  9. Tout le monde connaissait le bilan de N.S. et ses gesticulations mensongères, mais apparemment un nombre insuffisant a compris qu’il fallait voter quand même pour lui, non à cause de ses qualités, mais pour éviter le pire.
    Pour obtenir un délai et avoir le temps de réagir.
    On est bon pour le goulag ! Pas encore mais il faudra se méfier de tout le monde et ne parler qu’à des connaissances sures et partageant vos convictions. C’est le commencement feutré de la dictature.

  10. Comment Rioufol peut-il accuser les électeurs du fn alors même que 55% d’entre eux ont voté Sarkozy? 14% pour Hollande “seulement”. Le vote blanc? je suis contre mais qui pleurera sur les incohérences – pour être gentil – d’un Sarko qui a voulu faire tout et son contraire?
    J’attends que Rioufol appelle à voter fn en cas de duel fn/gauche…
    Pour terminer , Hollande président ça restera encore moins pire que Chirac (12 ans Président!).

  11. Pour pmc: j’avais émis cette hypothèse bien avant Dimanche dernier; constatant que NS ne faisait aucune avance au FN qui aurait pu lui apporter ses voix, j’avais pensé que peut-être il ne voulait pas se faire réélire afin de passer la “patate chaude” à FH. Voir mes commentaires mais ne perdez pas de temps à cela ça ne sert à rien. Quant à la patate chaude, elle va lui brûler les mains à FH!

  12. A pmc et Clovis : je me suis fais la même réflexion. Au fond, que ce soit voulu de sa part ou non, Sarkozy a bien joué, vu le cataclysme financier, économique, social et européen qui s’annonce.
    Il peut se laver les mains de la suite, qui ne va pas être drôle.
    Quand je pense à mes collègues qui se réjouissent de l’élection de Hollande, je crois que la grande désillusion est pour demain…

  13. La droite de France est depuis longtemps…La plus bête du monde…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]