Bannière Salon Beige

Partager cet article

Scoutisme

La lettre du Cardinal Castrillon Hoyos aux Scouts d’Europe

est en ligne. Cette copie est authentique, il s’agit d’une copie conforme réalisée et signée par Mgr Camille Perl, secrétaire de la Commission Ecclesia Dei. Extrait :

"je me vois dans l’obligation de vous inviter à reconsidérer cette normative ; un nouvelle réglementation de votre part devrait prendre acte de ce qui suit : Les prêtres membres d’un Mouvement  de l’Eglise ont le droit de célébrer selon la forme extraordinaire, comme tous les autres prêtres ; […] les Dirigeants de telles Associations et Mouvements ne peuvent, ni imposer ni empêcher cette forme de la célébration dans leur Mouvement. Je vous saurais donc gré, Monsieur le président, si vous pouviez en informer le comité des Scouts d’Europe lors de la réunion annuelle des Conseillers religieux prévue pour le 14 janvier."

Le président du conseil d’Administration, Jean-Marie Nessi, a refusé de communiquer ce courrier et a envoyé le communiqué suivant :

"Les commissaires généraux ont informé les commissaires de province que le président de la commission pontificale Ecclesia Dei m’avait adressé en tant que président de l’AGSE une lettre […]

Cette question, si elle nous intéresse au premier chef, dépasse le cadre des Guides et Scouts d’Europe. Elle nécessite notamment des échanges entre le Siège Apostolique, les évêques de France et les dirigeants de l’Association, dans le respect des procédures prévues. Il nous a donc été demandé d’être patients et discrets en attendant les résultats des échanges en cours afin d’éviter une communication prématurée."

La mauvaise fois est patente (il n’y a pas d’échanges qui s’apparenteraient à des négociations, il y a un rappel ferme de Rome !) et explique pourquoi Mgr Perl a communiqué la copie du courrier du Cardinal.

Le conseil d’administration de l’AGSE de samedi a été très mouvementé, et les équipes nationales se sont empressées d’instrumentaliser les jeunes chefs et cheftaines en diffusant sur leurs boite courriel une pétition de soutien, qui fait l’impasse sur le coeur du problème : le Motu Proprio !

Michel Janva

Partager cet article