Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française / France : Politique en France

La laïcité à la française est une religion contre toutes

PmL'éditorial de Philippe Maxence : 

"Le sectarisme de Vincent Peillon est évident. Ces sous-entendus politiques également, même si le catholicisme est également en ligne de mire. Reste que la laïcité, dans sa dernière version, est remise en cause dans ses points d’application – aujourd’hui cette Charte peillonesque –, mais jamais dans son fondement. On oublie trois choses la concernant. Elle constitue un détournement. Elle est une arme par destination. Elle représente une falsification de la religion.

Pour faire (trop) vite, la laïcité – Pie XII fut obligé de parler d’une « saine laïcité » – est née dans un contexte chrétien, par cette distinction entre ce qui relève du prêtre (et non entre la religion et l’absence de religion) et ce qui ne relève pas de son mandat. Cette distinction de deux éléments reposait sur une unité fondamentale que le laïcisme moderne a cherché à faire exploser depuis la Réforme et les Lumières. On cite souvent la phrase de Chesterton sur les vertus chrétiennes devenues folles. C’est exactement le cas ici. La laïcité a été détournée de son terreau naturel, et Chesterton en donne exactement la raison et surtout les effets : « Quand un certain ordre religieux est ébranlé – comme le christianisme le fut sous la Réforme – les vices ne sont pas seuls à se trouver libérés. Certes les vices sont libérés et ils errent à l’aventure et ils font des ravages. Mais les vertus aussi sont libérées et elles errent, plus farouches encore, et elles font des ravages plus terribles encore. Le monde moderne est envahi des vieilles vertus chrétiennes devenues folles. Les vertus sont devenues folles pour avoir été isolées les unes des autres, contraintes à errer chacune en sa solitude. Nous voyons des savants épris de vérité, mais leur vérité est impitoyable ; des humanitaires uniquement soucieux de pitié, mais leur pitié – je regrette de le dire – est souvent mensongère. » Ce mensonge touche également la laïcité à la sauce Peillon, le dernier avatar d’une longue série.

Ce détournement conceptuel opéré, la laïcité est devenue une arme anti-religieuse par destination. Elle n’avait pas été forgée dans ce dessein, elle est utilisé ainsi dans une acception révolutionnaire" (suite).

Partager cet article

2 commentaires

  1. La charte sera fixée au mur. Et après… rien.
    Qui la fera appliquer ? Personne.

  2. Non, le laïcisme “à la française” est une arme de destruction dirigée exclusivement contre la religion catholique. Ceci parce que, justement, seule la religion catholique est dépositaire de la Vérité.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.