Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

La junte sanitaire de l’Absurdistan au mieux de sa forme

La junte sanitaire de l’Absurdistan au mieux de sa forme

Sur la liberté de culte : le reconfinement commence le 30 octobre avec interdiction des messes, en même temps que M.Castex, le 31 octobre à Saint Etienne-du-Rouvray plastronne :

« Vous devez compter sur l’entière détermination du gouvernement et de la République pour permettre à chacun de pratiquer son culte en toute sécurité et en toute liberté »

et que M.Macron, le 4 novembre, écrit au Financial Times :

« La France, c’est la laïcité, c’est-à-dire la neutralité de l’Etat – qui jamais n’intervient dans les affaires religieuses, et la garantie d’exercer son culte ».

Le 13 novembre, M.Darmanin, à propos des rassemblements de catholiques sur les parvis, trompette :

« S’il s’agit d’un acte répété, je n’hésiterai pas à envoyer des policiers verbaliser des croyants devant une église ».

Sur la gestion de la crise sanitaire : le 24 septembre, pour justifier de la fermeture des bars et restaurants, M.Castex publie sur son compte Twitter une courbe prévisionnelle des hospitalisations en réanimation dans le département des Bouches-du-Rhône. Il annonce au 24 septembre 200 malades covid en réanimation, il y en avait 121. Il anticipe 1400 malades en réanimation au 3 novembre, il y en a eu 245, près de six fois moins (N.B. : un couvre-feu avait débuté le 17 octobre et avait été jugé si peu concluant qu’on est passé au reconfinement à compter du 30 octobre). De son côté, et le cas a déjà été reporté de nombreuses fois, pour justifier le reconfinement, M.Macron le 28 octobre a déclaré :

« A ce stade, nous savons que quoi que nous fassions, près de 9000 patients seront en réanimation à la mi-novembre, soit la quasi-totalité des capacités françaises »

alors que le chiffre réel constaté a été de 4896.

On attend le prochain épisode.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Votre titre m’amuse beaucoup : j’ai l’habitude, depuis un certain temps déjà de proclamer :
    “nous ne vivons plus en France, mais en Absurdie”. Alors, vous voir parler de l’Absurdistan est un régal. Encore que…Absurdistan fait quelque peu penser à une certaine “caste”, si vous voyez ce que je veux dire, “caste” justement pas du tout dans l’absurdité Je préfère donc “Absurdie”, disons plus français et donc – malheureusement – plus vrai…

  2. Article de loi inventé de toutes pièces et que l’Absurdistan voudrait appliquer: “Il est interdit de prier dans la rue.”

    Article 222-32 du Droit Pénal qui existe bel et bien, et que l’Absurdistan n’applique pas:
    “L’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.”
    Exemple, donc, de prière de la religion gaypridique normalement interdite par le droit pénal, droit que le gouvernement rend kafkaïen.
    https://twitter.com/miisterevol/status/465447639249874944/photo/1

  3. Les fameuses attestations permettent donc de s’autoriser à sortir pour faire déféquer son chien par exemple.
    Du coup la police est maintenant autorisée à sortir pour contrôler qu’on oublie pas de s’autoriser à sortir,
    vu que sortir sans s’autoriser à sortir n’est pas autorisé.
    C’est bien cela ?..

  4. et il est même interdit de prier en silence à Strasbourg c’est dire si les préfets ne sont pas aussi tarés que les garde-chiourme de ce gouvernement. Comme dirait Zemmour: ils sont fous

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services