La pilule de 3e génération : un scandale mondial

ALa plainte au pénal contre la pilule de 3e génération, signalée par Lahire, est une première en France. Pas aux Etats-Unis15000 plaintes ont déjà été déposées. Le groupe pharmaceutique Bayer a déjà déboursé 750 millions de dollars pour régler à l'amiable les 3 490
premières plaintes contre les pilules qu'il commercialise
. 700 autres
millions de dollars ont été provisionnés pour les prochaines plaintes
.

Au Canada, des recours ont été entrepris en 2010 contre Yaz et Yasmine. Le cabinet d'avocats ontarien Siskinds LLP a été contacté " par des centaines de femmes canadiennes qui ont connu des accidents, et par plusieurs familles dont la fille est décédé ". L'audience qui décidera de la tenue future d'un procès se déroulera fin janvier 2013.

En Australie, l'opinion publique a été très choquée par la mort de Tania Hayes, 24 ans, qui prenait la pilule Yasmin pour traiter son acné. Entre 2003 et 2009, 56 cas graves ont été recensés. La famille d'une autre victime, âgée de 17 ans, a déposé plainte.

En Suisse, un reportage racontait l'histoire de Céline, 16 ans, victime d'une embolie pulmonaire alors qu'elle prenait la pilule Yasmine, et désormais gravement handicapée. Sa famille attaque Bayer en justice, la plainte est en cours d'instruction. Entre 1990 et 2012, 2086 incidents ont été enregistrés par Swissmedic, dont 288 thromboembolies veineuses.

En Belgique, l'association de consommateurs Test-achats a déposé une plainte contre Bayer devant l'agence fédérale des médicaments et produits de santé.

En Allemagne, une plainte a été déposée contre Bayer par une jeune femme qui a pris la pilule Yasminelle. En juillet 2009, après un évanouissement, elle est emmenée aux urgences et opérée : ses poumons sont pleins de sang. Une autre victime allemande envisage également de déposer plainte, selon l'association allemande Risiko.jpglle qui estime que d'ores et déjà 12 personnes sont mortes en Allemagne en raison de cette pilule.

Le Monde a recueilli quelques témoignages de vies brisées par la pilule. L'encyclique de Paul VI Humanae Vitae était vraiment prophétique. Pendant ce temps, le gouvernement propose le remboursement intégral de la pilule pour les mineures. Et la confidentialité à l'égard de leurs parents… A quand une plainte contre nos politiques ?

4 réflexions au sujet de « La pilule de 3e génération : un scandale mondial »

  1. PK

    Une nouvelle affaire de sang contaminé en vue en France…
    Quand les familles non consentantes des mineures qui auront été touchées par ce fléau porteront plaintes, ces messieurs-dames du gouvernement plaideront de nouveau « responsable-mais-pas-coupable ».
    Rendez-vous dans 20 ans. Et on comptera les morts.

  2. jpr

    Il est évident qu’en ce domaine le principe de précaution ne s’applique pas. Pourquoi ?
    Quels sont les liens du monde politique avec les laboratoires pharmaceutiques ici et dans le monde ?
    Quel est le rôle attribué aux grandes groupes de la chimie et du médicament dans l’instauration du nouvel ordre mondial ?
    Quant à la question : qui tire les ficelles ? nous connaissons la réponse.

  3. ID

    Il apparaît clairement que le contrôle de la démographie est un enjeu CAPITAL ! C’est une des clés de l’avenir !
    Alors on nous “vend” la famille type de deux enfants 1 garçon, 1 fille en nous disant que c’est l’idéal du bonheur, que c’est pas mauvais pour la planète etc mais en fait, derrière, c’est machiavélique.
    Qui peut laisser un commentaire sur lemonde.fr pour faire remarquer que la pilule, c’est le seul médicament que l’on prend alors que l’on n’est pas malade ! (parce que certains relativisent et disent que c’est sûrement minime et qu’il y a aussi des décès chez les femmes qui ne prennent pas la pilule).

Laisser un commentaire