Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La hargne de Manuel Valls n’est pas celle du prolétaire mais de l’imposteur

Extrait d'une lettre ouverte adressée à Manuel Valls par Eric L'Huillier, ancien ingénieur de l'Armement, polytechnicien et diplômé de l'ENA, à propos de la campagne "Tous unis contre la haine" :

"(…) Cette campagne est couplée avec une « grande enquête », confiée à une société spécialisée dans les opérations de « testing ». Cette enquête a pour but de savoir si les gens qui portent un nom arabe sont discriminés à l’embauche. Il était parfaitement inutile de mettre le contribuable à contribution pour cela. N’importe qui vous aurait apporté gratuitement la réponse. Et cette réponse est évidemment OUI. La question intéressante était de savoir pourquoi, et, éventuellement, comment y remédier. Le pourquoi est évidemment la méfiance qu’ils suscitent. Et cette méfiance est indépendante de ce que la pensée unique veut ramener à la peur. Ce qui « pourrit » la vie ne fait pas nécessairement peur. Or le patron qui envisage d’embaucher un de ces nouveaux Français sait qu’il multiplie ses chances d’aller au devant de complications : revendications religieuses (…), récriminations de toute sorte, difficultés relationnelles avec les « de souche », voire attentats en interne (…), le tout justifié par le soupçon de racisme et la victimisation qui en découle. Ce qui suscite cette méfiance est objectif et relève de la vie de tous les jours, sans qu’il soit besoin d’évoquer des choses qui pourraient évidemment faire peur, comme la décapitation d’un patron.

On peut aussi aller plus loin et se demander la raison de ces conduites qui provoquent la méfiance des « Gaulois ». Et là, tout s’éclaire : c’est de notre faute ! Je ne fais pas là de l’humour, Monsieur le Premier Ministre. C’est notre faute, car nous sommes coupables de ne pas les aimer suffisamment et, très logiquement, ils réagissent en étant revendicatifs, voire agressifs, éventuellement violents et in fine meurtriers. C’est notre faute ! J’en conviens en battant ma coulpe. Mais c’est aussi notre droit ! Nous avons le droit de ne pas les aimer, ou plus exactement de ne pas aimer qu‘ils s‘installent en grand nombre sur notre territoire, y prolifèrent, en dénaturent l’identité, y révèrent leur livre saint, le Coran, qui est un torrent fou d’appels au meurtre des infidèles que nous sommes, et attendent, paisiblement et en faisant beaucoup d’enfants ou dans la violence du célibat djihadiste, de nous imposer la loi de leur future majorité. Et ce droit de ne pas les aimer et de ne pas vouloir de leur présence envahissante est légitime, même si l’expression publique de tels sentiments est illégale et si le seul credo qui ait droit de cité dans notre République masochiste est la sacro-sainte « intégration ». Je ne sais même pas si j’ai le droit de penser (…) que, si j’avais une fille à marier, je préfèrerais qu’elle me donne des petits-enfants avec un grand blond de type nordique, doté d’un QI de 150, plutôt qu’avec un petit brun au QI de 70 et de type méditerranéen, expression policière que j’ai toujours trouvée bizarre car elle ne fait pas de distinction entre les habitants des rives Nord et Sud de la Méditerranée. En effet, cette opinion peut être taxée de racisme. Or, comme la propagande officielle nous le serine, « Le racisme n’est pas une opinion, mais un délit ». A ce compte, les tribunaux risquent de crouler sous les dossiers de futurs beaux-pères ! Mais les Espagnols, que vous devez très bien comprendre, aimaient ils les Maures…. qu’ils ont mis sept siècles à chasser de chez eux ? Et aurait-il été souhaitable de les « rééduquer » pour qu’ils les aiment ? Je ne le crois pas. C’est pourtant ce que vous êtes en train d’essayer de faire avec la France. Mais je dois à la vérité de dire que vous n’êtes pas le premier dans cette voie, où la droite que j’appelle collabo est aussi zélée que la gauche dite caviar (…)

Mais votre hargne n’est pas celle du prolétaire, c’est celle de l’imposteur. Vous n’êtes pas un fils de pauvre. Votre famille est constituée, côté paternel, de riches banquiers espagnols franquistes et, côté maternel, de marchands d’art et de colons italiens ayant fait fortune en Afrique. On ne peut donc pas dire que le manque de moyens de vos parents vous a empêché de faire des études un peu difficiles. La France vous a, me semble t’il, extraordinairement bien traité. Alors pourquoi, en y implantant à toute force des populations du Tiers-Monde, votre nouvel électorat depuis que les classes populaires ont quitté le PS, en faites vous un objet de raillerie et de mépris de la part des étrangers qui ont le respect d’eux-mêmes ? (…)

Pourquoi cette outrecuidance qui vous pousse à nous asséner continuellement des leçons de civilisation française et de valeurs républicaines et droitsdel‘hommistes qui sont devenues en réalité les outils de notre déclin, puis de notre destruction ? Comment osez-vous, dans un accès de rage démente, insulter Marion Maréchal-Le Pen à la tribune de l’Assemblée en lui disant qu’elle n’est pas la France, elle dont l’ADN incarne depuis toujours la France que nous aimons, alors que vous ne représentez temporairement la France que par une fiction juridique, d‘ailleurs due à l‘électorat musulman (…)

Vous me permettrez de me demander quel effet ferait à ces fiers Espagnols le fait d’avoir un Premier Ministre français, une maire de Madrid française, un patron français de leur principal syndicat, et un Français comme présentateur vedette de la télévision publique, qui se conduiraient comme leurs homologues espagnols en France. Avec, notamment, un Premier Ministre insultant une jeune députée, icône de millions d’électeurs espagnols, à la tribune des Cortès. Je crois que l’idée est tellement loufoque qu’elle ne pourrait même pas les effleurer. Ou alors, ce serait pour dire « Qu’ils repassent de l’autre côté des Pyrénées et qu’ils y restent ». En pareil cas, les Français, que l’on dit arrogants mais qui se comportent bien souvent comme des paillassons (…) n’hésiteraient pas à reconnaître que : « Les Espagnols sont meilleurs que nous ! »."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

16 commentaires

  1. Nom d’un chien !
    Cà fait du bien de voir enfin considéré à son niveau celui que , pour ma part, j’appelle “Le Catalan” car, de fait, il n’a rien de français, ce type-là …

  2. Comme ce bon Manuel doit regretter de ne pas être né dans le bon siècle, comme il aurait eu fière allure sanglé dans un de ces beaux uniformes dessinés par Hugo Boss…

  3. Nous avons souvent été gouvernés par des étrangers: Mazarin, les régentes, Necker.
    Mais ils étaient “bons Français”, peut-etre Necker mise à part.
    Aujourd’hui, ces héritiers de traditions étrangères sont hostiles à notre ADN culturel.
    Et ils se cooptent.

  4. Il va avoir des problèmes, lui.
    Je ne dirai pas être d’accord avec lui, quoi que je pense, je tiens trop à ne pas aller en prison et payer une année de salaire d’amende!

  5. Un peu d’humour
    Réponse possible de M.Valls à M.l’Huillier:”Cher M. C’est un affreux malentendu, je suis tout à fait d’accord avec vous c’est le publicitaire qui a foiré; je lui avais dit pour faire bien: tu me mets quelques blancs, quelques whites, quelques blancos et ce c… il a été au delà de mes attentes”… Fiction ou réalité?

  6. Ce qui choque c’est la fausse symétrie que nous impose le politiquement correct. Violence physique allant jusqu’au terrorisme et au sacrifice humain contre refus poli de se laisser envahir.
    Et ce que craignent le plus nos censeurs c’est que l’envahi ait recours aux mêmes méthodes que l’envahisseur.
    Ce qu’ils appellent le vivre ensemble consiste à se laisser étouffer progressivement pour que les envahisseurs puissent s’imposer et imposer leurs mœurs et systèmes juridico-religieux sans coup férir.
    Certains parlent d’esprit munichois alors qu’en fait nous avons dépassé Montoire depuis belle lurette.

  7. l’intelligence française existe et c’est rafraîchissant !

  8. Cet accusateur publique catalan et hystérique est haïssable, il ne lui manque plus que les plumes pour faire son petit Fouché.

  9. Bravo Tol, c’est bien parlé !

  10. Il y a une possibilité d’explication historique au racisme anti-français chez nos gouvernants: la haine recuite et viscérale des marranes contre tout ce qui est chrétien.
    Plongez aux sources des impostures: vous trouvez les marranes. Réfléchissons au cas du maire d’une grande ville du sud ouest……..

  11. Arthur et le maire de notre capitale , idem !
    Imposteur ? Pas tout-à-fait car, il a été mis là sciemment par l oligarchie apatride et c est un peu sa façon à lui de rendre coup pour coup ce que sa famille à ” dû faire subir” au pauvre peuple espagnol, atrocement catholique , sans s en prendre à lui mais , parce qu il a de la hargne contre nous , au peuple du nord des Pyrénées . Sa musicienne de femme n aime guère non plus les français de souche , surtout les pauvres car elle les fait dégager de sa porte d entrée d appartement : on est bobo où on ne l est pas. Imposteur ? Je ne sais pas mais traitre à sa nouvelle patrie et peu reconnaissant. La France est bien incarnée par Marion , lui est persona non grata. Et pi c est tout !

  12. Il me semble que quelqu’un, il y a 2000 ans avait conseillé ” Aimez-vous les uns les autres “. Il venait d’où ? N’était-ce pas de Galilée ?

  13. Merci à M. L’Huillier, de plus en plus de Français pensent ainsi: c’est notre DROIT de ne pas aimer quelqu’un et même les Chrétiens honnêtes ne peuvent s’en empêcher, c’est humain (Jésus n’a t-il pas chasser sans ménagement les marchands du Temple ?)

  14. J’adore “Tous unis contre la haine”.. C’est très surréaliste. A la fin de chaque clip on a une impression bizarre..on se demande quel est le message. Est-ce celui qui est montré par les images ou celui du texte qui est lu..C’est comme si on avait un film avec les dialogues d’un autre.
    Du coup, on ne sait s’il faut faire plus comme les images ou plus comme les paroles.
    C’est l’injonction paradoxale: “Ne pense pas à l’éléphant rose”. A quoi pensez-vous?

  15. La hargne et la dureté se portent sur son visage. Je ne fais nulle confiance en M.VALS ! Et j’espère que les Français s’en rendront compte à temps. Lui aussi n’a aucun respect pour la France et les Français. Ouvrez grands vos yeux et grandes vos oreilles………

  16. Très bon !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services