La guerre en Syrie, une affaire de gaz ?

Lu sur Nouvelles de France, cette thèse de Naoufel Brahimi El Mili, professeur à Sciences Po Paris :

"Le Qatar a besoin de faire passer un gazoduc par la Syrie, afin de
fournir en gaz l’Occident et ainsi concurrencer la Russie
, ce que ne
peut tolérer Bachar el-Assad. Le régime syrien, véritable « protectorat russe », devient l’ennemi à abattre. L’Europe de l’Ouest soutient Doha car elle souhaite réduire sa dépendance énergique envers Moscou."