Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

La guerre au Liban, préfiguration de la nôtre ?

Dans Paradis perdus, Josselin Monclar raconte l'histoire d'un jeune étudiant français accueilli par une famille de chrétiens libanais, à Beyrouth. Au contact de ces maronites du quartier d’Achrafieh, il découvre le drame des chrétiens du Liban, leur martyr, leur souffrance, leur histoire… Un roman qui se lit comme une histoire vraie, tellement vraie qu'elle pourrait nous arriver. Extraits :

C1 - Paradis perdus"Tu sais, reprend Karim, il y a deux choses essentielles à retenir dans notre guerre. La première, c'est qu'elle fut une guerre de préfiguration. Elle a annoncé, selon moi, ce que seront les conflits du XXIe siècle : des conflits de civilisation se polarisant autour d'oppositions religieuses. Les idéologies sécularisées occidentales, le primat de votre technologie et la Guerre froide, ont occulté la place de la religion dans les grands affrontements passés. Vous avez cru que la sagesse des hommes épris de progrès les mettrait à l'abri du retour de l'obscurantisme religieux. C'était une illusion. Les forces de l'esprit sont toujours plus fortes que tous les matérialismes. L'échec de vos systèmes, la démocratisation de la technologie et la fin des équilibres résultant de cette glaciation politique, libèrent des forces qui étaient contenues jusqu'alors par vos valeurs et votre puissance. Le basculement s'est d'abord opéré chez nous, ce petit laboratoire des conflits où chacun exportait sa violence."

"En Europe, en faisant de la religion une affaire purement privée, vous avez construit des sociétés horizontales. Elles reposent sur le relativisme qui vous assure une paix intérieure, avec la juxtaposition de communautés de croyance qui sont censées se valoir et doivent cantonner à la sphère privée l'expression de leur foi. Cette paix est, elle aussi, toute relative. L'arrivée massive de musulmans en Occident finira par se traduire par une remise en cause de tous vos gentils principes au nom de la verticalité inhérente à l'islam qui subordonne le temporel au spirituel."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]